Pourquoi « En Marche » a choisi de laisser Antoine Herth tranquille à Sélestat
Édition abonnés  Politique 

Pourquoi « En Marche » a choisi de laisser Antoine Herth tranquille à Sélestat

actualisé le 19/06/2017 à 17h47

Dans la cinquième circonscription du Bas-Rhin, La République En Marche n'a présenté personne face à Antoine Herth, député "Les Républicain" sortant, et sollicitant un quatrième mandat. Voici pourquoi.
Les militants d'En Marche à Sélestat et dans les environs ont de quoi être amer. Au regard du succès des candidats du président de la République, même dans les bastions de la droite alsacienne, l'un d'eux avait la possibilité de se qualifier au second tour . . .

Ce contenu est réservé aux abonnés

L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

Un séisme secoue Strasbourg, Fonroche dément en être à l’origine

par Pierre France. 8 555 visites. 32 commentaires.

Harcèlement : Le procès de l’ex-directeur de la Maison des associations reporté en mars

par Pierre France. 1 031 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Avec la Vélorution dimanche, le collectif compte peser sur les municipales

par Jean-François Gérard. 1 438 visites. 8 commentaires.