Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Où travailler en co-working à Strasbourg ?
Vie pratique 

Où travailler en co-working à Strasbourg ?

par Judith Durepaire, Quentin Tenaud et Jean-François Gérard.
Publié le 15 septembre 2017.
Imprimé le 01 décembre 2021 à 01:03
11 400 visites. 9 commentaires.

Pour les travailleurs indépendants ou les petites sociétés, les espaces de co-working permettent de séparer vie personnelle et professionnelle sans trop se ruiner. Revue de différents lieux à Strasbourg.

Le co-working permet aux indépendants de rompre avec l’isolement et de payer un loyer moins cher que celui d’un bureau classique en partageant des frais et des espaces communs (salle de réunion, imprimante, cuisine, etc.). Mais cette pratique n’est pas adaptée à toutes les formes d’activités, elle est déconseillée aux personnes ayant besoin de silence.

À Strasbourg, le nombre d’espaces de co-working a rapidement progressé en quelques années. Voici une sélection des endroits où s’implanter, seul ou avec sa petite entreprise (tarifs TTC) :

Le Lodge, grand espace équipé au Neuhof

Situé dans la Zone franche urbaine du Neuhof, ce qui permet plusieurs exonérations fiscales, le Lodge propose 600 m² de services et de bureaux allant de 12 à 45 m². L’offre va de la simple simple domiciliation d’entreprise (20 ou 40€/mois selon le statut), à l’organisation de cocktails professionnels et soirées entre amis en passant par la location, à l’heure (15€) ou à l’année, de bureaux équipés (295€ pour les plus petits et jusqu’à 3 000€ pour 62 m²).

Le Lodge comprend aussi un espace de réception-détente et bar de 100 m², associé à une terrasse de 120 m², une petite et une grande salle de réunion (dont les utilisations sont facturées), un open space (10€ par jour ou tarif au mois), une mezzanine… L’espace est desservi par l’arrêt de tramway Kibitzenau (ligne C), face aux locaux, et la piscine du même nom se situe à quelques dizaines de mètres.

Le Lodge, 20 avenue du Neuhof à Strasbourg. Tél. 03 88 56 97 26

Le Lodge (Photo : Le Lodge / doc remis)

Le Lodge (Photo : Le Lodge / doc remis)


Le Quai n°10, en plein centre

Situé en plein centre, face à l’arrêt de tram Langstross – Grand’Rue, le quai numéro 10 a ouvert en octobre 2015. L’espace est porté par l’association du même nom qui cherche à « animer la communauté des professionnels du web à Strasbourg. »

Cet open-space de 73 m² peut accueillir une dizaine de co-workers. Il existe aussi quelques places gratuites pour tester l’emplacement à la journée, appelées la voiture-bar.

Il existe trois « niveaux » : la voiture-bar (une place non-fixe pour 70€ par mois), le voyageur (bureau seul, pour 210 euros) et le duo (partager un bureau à deux pour 105€). L’engagement est de deux mois. Outre les bureaux, l’offre comprend un accès à la salle de réunion, la possibilité de recevoir des clients et d’organiser des événements en soirée et un espace détente.

Le Quai n°10, 12 rue de la Division-Leclerc à Strasbourg. Tél. 03 69 82 90 46

Le Quai n°10 (Photo : Quai n°10 / doc remis)

Le Quai n°10 (Photo : Quai n°10 / doc remis)

Les plages digitales, sur la presqu’île Malraux

Gérées par l’association Alsace Digitale, les « plages » sont réparties sur deux espaces. L’une se trouve au-dessus du centre commercial Rivetoile et l’autre à quelques mètres de là, dans les locaux du Shadok sur la presqu’île Malraux.

La plage Rivetoile, où Rue89 Strasbourg a longtemps eu ses locaux, compte 470 m², une cuisine partagée et deux salles de réunion (18 et 28 m²). Elles peuvent être louées (de 50€ la demi-journée à 160€ la journée), que l’on travaille dans l’un des espaces de travail ou non. Le tarif au mois est de 255,60€ par poste de travail. La plupart des bureaux sont situés dans un espace ouvert.

La plage du Shadok, inaugurée en avril 2015, est 20€ plus chère (276€ par mois). Elle compte 30 postes de travail, entièrement en open-space, une salle de réunion et une salle détente. Elle propose une formule « Flex » à 12€ par jour ou 204€ par mois. Cet espace change d’opérateur et de mode d’attribution en 2018.

La plage digitale Rivetoile, 15 route du Rhin à Strasbourg. Tél. 03 88 41 86 95

La plage digitale du Shadok, 25 presqu’île André Malraux à Strasbourg. Tél. 03 88 41 86 95

La plage digitale Rivetoile (Photo : La plage digitale / doc remis)

La plage digitale Rivetoile (Photo Alsace Digitale / doc remis)

La plage digitale du Shadok (Photo : La plage digitale / doc remis)

La plage digitale du Shadok (Photo Alsace Digitale / doc remis)

Le Delta bleu, traditionnel

Le Delta bleu, à l’entrée de la Meinau, est le premier centre de domiciliation d’entreprises créé à Strasbourg. Il propose aux entrepreneurs une assistance afin de prendre en charge les tâches administratives et les contraintes de fonctionnement pour laisser la possibilité de se concentrer pleinement sur le cœur de leur activité. Bureau partagé ou personnel, pendant 1 jour, 1 mois ou 1 an sans engagement, l’offre est bien garnie au Delta bleu. Ses tarifs ne sont pas publics, une offre spécifique est proposée à chaque entreprise.

Le Delta bleu, 204 avenue de Colmar à Strasbourg. Tél. 03 88 65 88 65

Panorama-Coworking pour le cadre

Ce qui différencie le Panorama des autres espaces, c’est son emplacement. Situé dans les étages de l’ancien siège de l’Esca, il dispose d’une vue à au dessus des berges et des quais de l’Ill et d’une belle luminosité.

Panorama-Coworking propose différents modes de location. Le « plein-temps » qui permet un accès au bureau 7j/7 (300€ par mois), le « mi-temps » pour un accès de 8h à 21h, du lundi au vendredi, 10 jours ouvrés par mois (195€), et des « tickets », 10 x 1 journée pour une flexibilité maximum (90€). Une location à la journée (10€) est aussi proposée. Les formules sont les mêmes dans les 3 lieux, qui sont par ailleurs mutualisés : le coworkers peuvent avoir accès aux services des trois espaces.

Panorama-Coworking, 18 rue des Pontonniers à Strasbourg / 4 quai Koch / 20 rue des Serruriers. Tél. 06 18 31 77 59

Panorama Co-working (Photo JD / Rue89 Strasbourg)

Panorama Co-working (Photo JD / Rue89 Strasbourg)

Le Bureau mobile, pour le télétravail

Le Bureau mobile encourage le télétravail. Mais cet espace propose 4 lieux de travail pouvant accueillir de 4 à 50 personnes assises, principalement pour des réunions. Les tarifs s’étalent de 50€ (la demie-journée) à 175€ (la journée), selon la taille. L’espace « JR Ewing » est une salle de conférence tout équipée (vidéo-projecteur, écran de projection, pupitre et paperboard et accès wifi).

Les trois autres espaces sont destinés à accueillir des présentations, des formations ou organiser des visio-conférences. Il est aussi possible d’imprimer sur place.

Le Bureau mobile, 4 rue de l’Artisanat à Reichstett. Tél. ‎‎0‎‎6 73 69 79 37

Le Bureau Mobile (Photo : Le Bureau Mobile / doc remis)

Le Bureau mobile (Photo : Le Bureau Mobile / doc remis)

Le centre de culture numérique à la fac

Ce lieu a été créé par l’Université de Strasbourg dans le but de « proposer des espaces propices à la découverte, l’initiation, la formation et les rencontres tout en introduisant le numérique comme un vecteur de nouvelles formes de travail et de collaboration. » Cet espace dédié peut accueillir 25 personnes, uniquement issues de composantes et des services de l’Université.

Pour les personnes extérieures à l’Unistra, le CCN propose des formations sur le numérique (3D, vidéo, graphisme) et organise également de nombreuses conférences sur des sujets variés.

Le centre de culture numérique, 16 rue René Descartes à Strasbourg. Tél. 03 68 85 50 51

Le centre de culture numérique de l'Université de Strasbourg (Photo : flickr CCNUNISTRA)

Le centre de culture numérique de l’Université de Strasbourg (Photo : flickr CCNUNISTRA)

Certaines structures proposent davantage que du simple coworking. Au-delà de louer un bureau sur le long terme, elles proposent d’accompagner, plus ou moins intensément, les jeunes entrepreneurs en leur prodiguant des conseils pour assurer la pérennité de leurs sociétés.

Le pH8

Sur le site de l’hôpital civil, le pH8 est la seule pépinière d’entreprises d’Alsace dédiée exclusivement aux entreprises des domaines de la santé et des nouvelles technologies. On y trouve également salles de réunion, des espaces de convivialité et deux cafétérias. Mais elle accueille moins d’une dizaine d’entreprises.

Le pH8, 8 place de l’Hôpital à Strasbourg. Tél. 03 68 00 03 44

Le pH8 (Photo : Jérôme Dorkel / Strasbourg Eurométropole)

Le pH8 (Photo : Jérôme Dorkel / Strasbourg Eurométropole)

La pépinière d’entreprises de Strasbourg Hautepierre

Nous y avions consacré un reportage lors de notre délocalisation temporaire à Hautepierre, la Pépinière est un grand espace sur deux étages, comprenant 10 ateliers au rez-de-chassée et 18 bureaux à l »étage. Comme pour les résidents du Lodge au Neuhof, la Pépinière permet de bénéficier des exonérations d’une zone franche urbaine.

Financée en partie par la collectivité, elle propose des loyers très modérés par rapport aux autres espaces strasbourgeois : 194€ par mois pour un petit bureau (13 m²) et maximum 619€ pour un grand atelier (76 m²).

Tous les bureaux sont fermés et les locaux ne correspondent pas à une activité solitaire, mais plutôt à celle de petites entreprises qui cherchent à grandir. On peut s’y domicilier après un rapide examen de dossier. Elle propose un service d’accompagnement et de formation en matière de gestion, comptabilité, fiscalité ou encore développement commercial. Normalement, la résidence est limitée à 23 mois.

On y trouve également deux salles de réunion (gratuites), un espace détente et des terrasses accessibles à tous.

La pépinière d’entreprises de Strasbourg Hautepierre, avenue Dante à Hautepierre. Tél. 03 88 27 09 78

L’hôtel des forges

Comme la Pépinière de Hautepierre avec qui il partage d’ailleurs le même directeur, l’hôtel des forges est un espace pour jeunes entreprises (moins de deux ans) qui propose un faible loyer pour celles sélectionnées. Celui-ci, créé en 2001, est situé au Port-du-Rhin.

Ses 54 bureaux, de 13 à 26 m² sont étalés sur 1 500 m² (soit 54 bureaux) et une salle de réunion de 100 m². Les tarifs débutent à 165 euros par mois pour le plus petit bureau la première année (puis 130 à 160€ les deux années suivantes) et vont jusqu’à 800€ pour un « plateau » de 106 m². La salle de réunion ou les trois salles de rendez-vous sont mises à disposition gratuitement.

L’hôtel d’entreprises des Forges, 81 rue du Rhin-Napoléon à Strasbourg. Tél. 06 21 44 98 28

L’incubateur Semia, pour un projet scientifique

Créé en 1999, l’incubateur Semia a pour objectif de transformer une invention issue de la recherche publique en un modèle économique pour une entreprise. Il accueille des chercheurs, des entrepreneurs privés et des étudiants. Mais pour cela, un projet devra d’abord passer les 3 étapes de sélection. Financé par des entreprises mécènes et la Région Grand Est, le loyer est gratuit pendant l’incubation de 2 ans.

Semia (Photo Semia / doc remis)

Semia (Photo Semia / doc remis)

Une fois un idée sélectionnée, le Semia propose au(x) porteur(s) du projet des formations, de la mise en réseau avec des partenaires, soutien à l’élaboration du plan d’affaires, accompagnement à la recherche de financement, des conseils dans les domaines technologiques, juridiques, le marketing et le management…

Depuis la création, 79 des 108 entreprises existent toujours.

Semia, 11 rue de l’Académie à Strasbourg. Tél. 09 72 53 83 96

Article actualisé le 15/09/2017 à 15h13
L'AUTEUR
Judith Durepaire, Quentin Tenaud et Jean-François Gérard

En BREF

Un collectif de profs s’organise pour sortir leurs élèves et leurs familles de la rue

par Camille Balzinger. 3 139 visites. 13 commentaires.

À Reichshoffen, l’usine Alstom reprise par l’Espagnol CAF, préféré par les salariés

par Jean-François Gérard. 748 visites. 2 commentaires.

À Kilstett, des hooligans néonazis se battent en plein centre-ville

par Guillaume Krempp. 13 638 visites. 1 commentaire.
×