Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Estivales Schutzenberger 2013 : « Normalement, ça devrait passer »
Société 

Estivales Schutzenberger 2013 : « Normalement, ça devrait passer »

par Nathalie Moga.
Publié le 1 août 2013.
Imprimé le 01 décembre 2021 à 00:45
2 050 visites. 6 commentaires.
Enseigne Schutzenberger, côté CMCO (Photo MM)

Enseigne Schutzenberger, côté CMCO (Photo MM / Rue89 Strasbourg)

L’association Les amis Schutzenberger a diffusé sur sa page Facebook un communiqué qui redonne de l’espoir à ceux qui attendaient les Estivales 2013 avec impatience. Cela, après que le maire de Schiltigheim, Raphaël Nisand, a pris un arrêté visant à interdire la manifestation pour raisons de sécurité.

« Après discussion avec la mairie sur les points litigieux mentionnés dans l’arrêté, nous avons tout mis en œuvre pour que la manifestation puisse avoir lieu dans le respect de la sécurité pour tous. »

C’est ce qu’indique le communiqué publié sur la page Facebook de l’association Les amis Schutzenberger, qui a, dans la foulée, relancé la préparation des festivités mise en stand by pendant quelques jours. Lundi en effet, le maire de Schiltigheim, Raphaël Nisand (PS), a signé un arrêté interdisant la tenue de cette première des Estivales Schutzenberger prévues du 2 au 4 août pour « raisons de sécurité ». L’association, taxée « d’amateurisme » par le maire dans les DNA de mardi, s’y était prise trop tard pour déposer son dossier au Service départemental de secours et d’incendie.

La salle de brassage sera fermée au public

L’association admet dans son communiqué qu’il y a eu des « approximations » de sa part. Ainsi, par mesure de précaution, et parce qu’elle n’est pas aux normes en vigueur, la salle de brassage restera finalement fermée au public. En revanche, l’événement pourrait se tenir malgré l’arrêté municipal, la commission de sécurité ayant accepté de passer inspecter les lieux vendredi 2 août à 14 heures, avec Raphaël Nisand, pour délivrer un avis… trois heures avant le début de la manifestation !

Dans la salle de brassage, sol décoré avec la date de création de la brasserie (Photo MM / Rue89 Strasbourg)

Dans la salle de brassage, sol décoré avec la date de création de la brasserie (Photo MM / Rue89 Strasbourg)

Michel Goertz, responsable de la communication de la brasserie Schutzenberger, se dit confiant :

« Nous n’avons rien changé à nos plans concernant les Estivales, l’investissement est là quoiqu’il arrive. Normalement, en tout cas nous l’espérons, ça devrait passer auprès de la commission de sécurité. Après l’arrêté, nous avons bloqué toute la communication autour de l’événement. Mais les gens ont suivi. Les amoureux de la bière Schutz, qui veulent quelque chose de différent, viendront. On compte beaucoup sur le bouche-à-oreille. »

Pour mémoire, la brasserie Schutzenberger a relancé plusieurs brassins ces derniers mois, avec l’espoir de voir renaître la marque mythique de Schiltigheim. Les relations entre Marie-Lorraine Muller, héritière de la brasserie, et le maire de la cité des brasseurs ne sont pas au beau fixe. Les projets de l’une n’allant pas forcément dans le même sens que les ambitions de l’autre…

Aller plus loin

Sur Rue89 Strasbourg : la bière Schutz renaît, la brasserie peut-être jamais

Sur Rue89 Strasbourg : comment Schiltigheim compte rentabiliser ses friches brassicoles

L'AUTEUR
Nathalie Moga
Nathalie Moga
Originaire d'Alsace, je viens de terminer deux années d'études à l'École de Journalisme de Grenoble. De retour à dans la région, je suis à la rédaction de Rue89 Strasbourg pour l'été.

En BREF

Un collectif de profs s’organise pour sortir leurs élèves et leurs familles de la rue

par Camille Balzinger. 3 137 visites. 12 commentaires.

À Reichshoffen, l’usine Alstom reprise par l’Espagnol CAF, préféré par les salariés

par Jean-François Gérard. 747 visites. 2 commentaires.

À Kilstett, des hooligans néonazis se battent en plein centre-ville

par Guillaume Krempp. 13 636 visites. 1 commentaire.
×