Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Avec « Été cour, été jardin », les Taps gardent allumé le flambeau de la culture
Culture 

Avec « Été cour, été jardin », les Taps gardent allumé le flambeau de la culture

par Mélanie Oudot.
Publié le 8 juillet 2014.
Imprimé le 15 août 2022 à 23:50
1 651 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
Festival été cour, été jardin, à Strasbourg du 11 juillet au 14 août 2014 (Doc remis)

Festival été cour, été jardin, à Strasbourg du 11 juillet au 14 août 2014 (Doc remis)

Pas de vacances pour les Taps. Ces théâtres de Strasbourg à Neudorf et à la gare ne baissent pas le rideau pendant la pause estivale et proposent « Été cour, été jardin », un festival de spectacles bien vivants et gratuits.

Durant cinq semaines, du 11 juillet au 14 août, les Strasbourgeois et les touristes vont pouvoir assister gratuitement à une série de spectacles vivants, rassemblés autour d’un festival appelé « Été cour, été jardin« . Et Olivier Chapelet, directeur du Taps, de décrire :

« Été cour, été jardin propose des concerts, des concerts de musique classique, des lectures musicales et des spectacles dédiés au jeune public davantage liés à l’art qu’à l’animation. Cet événement, ce n’est pas seulement du divertissement, c’est avant tout une proposition artistique pour les Strasbourgeois qui ne partent pas en vacances. La visibilité que nous donne la boutique culture place de la Cathédrale nous permet également de capter quelques touristes. »

Gratuité et qualité mon bon monsieur

Avec ses nombreuses représentations, « Été cour, été jardin » aimerait intéresser les petits, les grands et finalement tout un public plus ou moins éloigné du théâtre et du spectacle vivant en général. La gratuité a été érigée en principe fondamental de ce festival, comme le souligne Pauline Meyer, coordinatrice des événements :

« La particularité d’Été cour, été jardin est que tous les spectacles sont accessibles avec une simple réservation. Pour autant, aucun sacrifice n’a été accordé à la qualité. »

Les spectacles sont repérés, sélectionnés tout au long de l’année, la programmation finale est validée par le directeur du théâtre, Olivier Chapelet. Et depuis deux ans, le public est au rendez-vous, preuve qu’il reste quelques Strasbourgeois à Strasbourg l’été. Le festival a attiré entre 3 000 et 3 500 spectateurs lors de la précédente édition. Ancré à chaque fois dans l’actualité, le festival entend interpeller, questionner, comme l’explique Pauline Meyer :

« Les spectacles sont actuels, c’est-à-dire que le thème de ceux-ci sont dans l’air du temps. Prenez par exemple « C’est pour ma pomme » de la compagnie les Zanimos, il s’agit d’un spectacle pour les enfants, qui vise à sensibiliser la jeune génération aux enjeux liés à l’environnement. Les animations sont ainsi plus attrayantes et permettent aux spectateurs d’adopter un autre point de vue sur le sujet traité. » 

Aller plus loin

Sur Rue89 Strasbourg : toute la programmation d’Été cour, été jardin

Article actualisé le 21/08/2014 à 10h12
L'AUTEUR
Mélanie Oudot
Mélanie Oudot
Etudiante à l'Institut Supérieur de Communication (iscom). Responsable de l'agenda des sorties.

En BREF

Retour de la Grande braderie ce samedi : transports gratuits et sécurité renforcée

par Lucie Lefebvre. 1 586 visites. 7 commentaires.

L’association Deaf Rock veut continuer d’accueillir des services civiques

par Pierre France. 830 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Pollution du Rhin après l’incendie d’un centre de tri de déchets industriels

par Nicolas Cossic. 3 442 visites. 2 commentaires.
×