Où faire réparer télé, frigo ou bijoux à Strasbourg
Vie pratique 

Où faire réparer télé, frigo ou bijoux à Strasbourg

actualisé le 28/03/2016 à 20h19

Chez Télévision et Technique, Michel Barkate répare aussi de la hi-fi (Photo MM / Rue89 Strasbourg)

Chez Télévision et Technique, Michel Barkate répare de la hifi de 20 à 40 ans d’âge (Photo MM / Rue89 Strasbourg)

Avec l’avènement de la consommation d’objets jetables, les réparateurs sont devenus des perles rares qu’il faut savoir dénicher. Faire réparer sa télé, sa machine à laver, ses bijoux ou son sac en cuir suppose une démarche de détective que nous tentons de vous faciliter.

Faire ou non réparer un produit défectueux ou usagé n’est plus aujourd’hui qu’une simple question de moyens. Alors que nos parents emmenaient leur paire de chaussures chez le cordonnier et faisaient durer leur réfrigérateur pendant 20 ans, la consommation des biens s’est accrue à mesure que les prix ont baissé et que la recherche de nouveauté a été encouragée.

Deux options aujourd’hui quand un appareil ne fonctionne plus : en profiter pour acheter neuf ou le faire réparer. Cette seconde option n’est pas la plus simple. Car si l’appareil n’est plus sous garantie, il faut trouver un réparateur qui a les pièces nécessaires et le savoir-faire. Pas toujours facile, mais qu’il s’agisse d’électroménager, d’électronique ou d’accessoires, nos lecteurs nous ont fait remonter quelques bonnes adresses.

40 à 75€ pour une manip’ sur le lave-linge

Recommandée par l’un de nos lecteurs, l’enseigne EMG 1001 pièces a son siège à Souffelweyersheim. Cette entreprise locale propose de la vente de pièces détachées « au comptoir ou sur internet » (depuis 2007), de la réparation sur place (40€ le devis) et des interventions à domicile (75€ le déplacement dans la communauté urbaine de Strasbourg et la première demi-heure de main d’œuvre). EMG intervient sur les produits électroménager « blancs », réfrigérateurs en panne, fours dont la résistance ne fonctionne plus, lave-linge ou lave-vaisselle qui ne démarrent pas, etc. Une responsable remarque: « La réparation reste intéressante pour un appareil de moins de 7 ou 8 ans. Il suffit souvent d’une petite manipulation ou d’une pièce pour régler le problème… La vente de pièces, elle, est en constante augmentation ».
EMG 1001 pièces, 30 rue Tuileries à Souffelweyersheim. Contact : 03 88 18 15 15. Site internet. D’autres adresses conseillées par nos lecteurs : EMR Clinique du petit ménager, à Mundolsheim. Site internet. Electro Express, rue de Bâle à Strasbourg-Neudorf. Site internet. Ou Réparelec, 1 quai Saint-Jean à Strasbourg-gare. Site internet.

Sus aux télés bon marché

En matière d’informatique et télécoms, trois options s’offrent à l’usager quand un appareil (télé, lecteur DVD, téléphone portable, box…) tombe en panne : se tourner vers l’enseigne (Darty, Fnac, Apple store…) qui l’a vendu – en général, une assurance est souscrite pour un an – ou, à expiration de la garantie, mettre au rebut et acheter le nouveau modèle sorti entre-temps. Certains appareils sont conçus pour une durée de vie limitée, même si de nombreux constructeurs s’en défendent, c’est ce qu’on appelle l’obsolescence programmée. Troisième voie, trouver un réparateur indépendant.

Michel Barkate est l'un des derniers réparateurs de télévision et hifi indépendants de Strasbourg (Photo MM / Rue89 Strasbourg)

Michel Barkate est l’un des derniers réparateurs de télévision et hifi indépendants de Strasbourg (Photo MM / Rue89 Strasbourg)

Michel Barkate est de ceux-là. Sa boutique, située à deux pas du marché couvert de Neudorf, a été ouverte par son père en 1974. Baptisée Télévision et Technique, l’enseigne vend, installe et surtout répare du matériel audiovisuel et hifi. Le gérant explique :

« Je fais toutes les grandes marques de qualité, c’est à dire pas les produits sortis en petites séries par des marques de la grande distribution, dont on peut détecter la panne mais pas trouver la référence des pièces. Ces produits « exotiques » sont fait pour être jetés… En ce moment, un changement de mentalités s’opère. Quand les écrans plats ont commencé à se démocratiser, on ne réparait plus de tubes cathodiques. Quand ils tombaient en panne, les clients optaient pour un plasma. Aujourd’hui, ces écrans commencent à avoir de la bouteille et, en fonction de la génération, il devient intéressant de les faire réparer. Cela coûte entre 110 et 180€, beaucoup moins que de racheter un écran neuf. »

Michel Barkate fait aussi « beaucoup de hifi » et répare des chaînes qui peuvent avoir 20, 30 ou 40 ans d’âge. « Les gens savent qu’ils ne retrouveront pas une telle qualité de son avec du neuf. » Réparation possible dans 90% des cas.
Télévision et Technique, 30 rue de Rathsamhausen à Strasbourg-Neudorf. Contact : 03 88 34 28 80. Site internet.

Conseillé par des confrères, JKS Informatique est tenu par deux techniciens spécialisés en informatique. Basés à Lingolsheim, ces deux entrepreneurs interviennent dans toute la CUS dans un délai de deux ou trois jours pour des installations de box, des mises en place de wifi, mais aussi et surtout des nettoyages de virus (40€) ou des réinstallations de systèmes sur tous types de machines (60 à 70€). D’après Jonathan Kurtz, l’un des deux responsables, « ce qui fait notre plus-value, c’est notre rapport aux clients ». « A ce que je sache, ajoute-t-il, on ne peut pas encore parler à son écran. »
JKS Informatique, 107 rue du Maréchal-Foch à Lingolsheim. Contact : 03 69 81 82 11.

Vente de pièces pour téléphones portables chez Multi Communication rue Kuhn (Photo MM / Rue89 Strasbourg)

Vente de pièces pour téléphones portables chez Multi Communication rue Kuhn (Photo MM / Rue89 Strasbourg)

Un bug sur le smartphone et c’est la panique. Si c’est un iPhone, direction l’Apple store, place Kléber, ou BeMac à la Kibitzenau. Tout appareil qui a été touché par un technicien « non agréé » n’est plus repris ou réparé par Apple. En passant par un réparateur de quartier – on en trouve un peu partout à Strasbourg – c’est quitte ou double. On peut citer par exemple OrdiSmile, en face du Pôle européen de gestion, avenue de la Forêt-Noire, La Maison du cellulaire, boulevard de Nancy, ou le Point service mobiles, rue du Jeu-des-Enfants. Attention, il peut arriver que la réparation d’une vitre de smartphone ou qu’un changement de batterie de mobile reviennent plus cher que l’achat d’un téléphone neuf proposé par l’opérateur de téléphonie. A savoir que les Français renouvellent en moyenne tous les 20 mois leur téléphone portable.
OrdiSmile, 70 avenue de la Forêt-Noire à Strasbourg (Observatoire/Marne). Contact : 06 84 03 76 82. Site internet.

Qui n’a jamais jeté un appareil parce que la batterie était à plat, même la mort dans l’âme ? Pour faire durer un caméscope, un ordinateur portable, un baladeur MP3, une imprimante ou un appareil photo numérique, il est pourtant possible de trouver chargeurs et batteries sur le site internet About Batteries, dont le siège est à Hœnheim, au nord de Strasbourg. Montée en 1999, cette société distribue ses produits exclusivement sur le net et dans toute la France. Elle assure : « Tous nos chargeurs et batteries sont des produits génériques, 100% compatibles avec les spécifications techniques du constructeur ».
AboutBatteries, siège à Hœnheim (pas de boutique). Site internet. Mais aussi la franchise 1001 Piles, route du Polygone à Strasbourg-Neudorf.

Même un bijou fantaisie peut reprendre vie

Petit commerce de proximité, la bijouterie-horlogerie Roehrl, sise route des Romains à Kœnigshoffen depuis les années 1960, est la solution aux bijoux et montres cassés. Frédéric Roehrl a repris l’affaire de son père en 1992. Maître horloger et titulaire d’un brevet de compagnon en bijouterie, cet artisan crée mais surtout répare « des choses qui ne valent rien ou des fortunes », montres bien sûr, mais aussi horloges et coucous, métaux précieux ou bijoux fantaisie. Pour 5€ ou 150, ces réparations concernent des pièces auxquelles « les gens tiennent ». Il note : « Je ne refuse rien, mais parfois il est difficile de réparer les bijoux bas de gamme. Pour le fil de pêche, je ne peux pas faire grand-chose… » Ce que l’artisan met en avant, c’est « le service au client, qui vient pour une réparation à 10€ et repart parfois avec une pièce à 400€ ».
Bijouterie Roehrl, 83 route des Romains à Strasbourg-Kœnigshoffen. Contact : 03 88 30 11 72. Une autre adresse conseillée : Bijouterie Kreiter, 12 rue Gutenberg à Strasbourg (centre-ville). Contact : 09 75 78 89 84.

Frédéric Roehrl répare pièces d'horlogerie et bijoux de toutes sortes (Photo MM / Rue89 Strasbourg)

Frédéric Roehrl répare pièces d’horlogerie et bijoux de toutes sortes (Photo MM / Rue89 Strasbourg)

Et ma paire de chaussures préférée ?

Concernant les vêtements et les accessoires, plusieurs options. Les retouches peuvent être effectuées par des couturiers/ères dont, bien souvent, les pressings ont les contacts. En jouant les intermédiaires, ils touchent souvent une partie du prix acquitté par le client. Les boutiques qui assurent des retouches en direct sont concentrées principalement dans les secteurs de la gare, route des Romains à Kœnigshoffen et route du Polygone (les adresses dans les Pages Jaunes).

Pour les chaussures, ceintures, sacs en cuir, direction les cordonneries. Il en reste une petite dizaine à Strasbourg, disséminée dans tous les quartiers. Une adresse de qualité parmi d’autres, la Cordonnerie de la Krutenau. Là, dans une ambiance chaleureuse, les réparations s’effectuent dans des délais courts, souvent pour quelques euros. A noter sur ce marché, la présence d’une chaîne, Services Minute, dont le siège est à Mundolsheim, qui a des boutiques passage Pomme-de-Pin (place Kléber) à Strasbourg, mais aussi dans plusieurs galeries de centres commerciaux dans la CUS.
Cordonnerie de la Krutenau, 58 rue de Zurich à Strasbourg (Krutenau). Contact : 03 88 24 57 51. Une autre adresse : Cordonnerie A la Botte, 5 avenue des Vosges, à Strasbourg. Site internet.

L'AUTEUR
Marie Marty
Marie Marty
Journaliste indépendante, co-fondatrice de Rue89 Strasbourg. Membre de l'association des Journalistes - écrivains pour la nature et l'écologie.

En BREF

Venu de l’Ouest, Actu.fr se lance à Strasbourg

par Jean-François Gérard. 1 435 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Trois syndicalistes de France Bleu assignés en justice par leur direction

par Pierre France. 3 475 visites. 5 commentaires.

À Kolbsheim, 10 jours pour envisager l’après-GCO

par Rue89 Strasbourg. 1 368 visites. Aucun commentaire pour l'instant.