Trois week-ends du fantastique pour se faire peur, même en période de pandémie
Culture 

Trois week-ends du fantastique pour se faire peur, même en période de pandémie

actualisé le 16/09/2020 à 18h15

En raison de la pandémie, le Festival européen du film fantastique se décompose en trois « week-ends du fantastique ». Les films restent mais les événements en ville disparaissent, engloutis par le coronavirus.

Face à la pandémie du coronavirus, il y a les concerts qui s’annulent, les spectacles qui se maintiennent en demi-jauges et les événements qui tentent la voie médiane. Le Festival européen du film fantastique (FEFFS) est de ceux-là : en 2020, toujours des films exclusifs à voir mais point de Village fantastique, de masterclasses et encore moins de Zombie Walk. Presque tous les événements hors projections ont été retirés de la programmation, laquelle s’étale non plus sur 15 jours mais durant 3 gros week-ends.

« C’était ça ou il n’y avait pas de FEFFS en 2020, » a précisé Daniel Cohen, le directeur du festival, qui a passé tout le confinement et les semaines qui ont suivi à essayer de trouver une solution, jonglant entre les directives sanitaires changeantes et les invitations aux réalisateurs internationaux…

Bande-annonce du premier week-end du Fantastique (vidéo Youtube / FEFFS)

Au final, les habitués du festival le plus étrange de Strasbourg retrouveront quand même les cycles qu’ils apprécient : nouveaux films, rétrospectives d’auteurs, d’acteurs ou des sociétés de production… parfois avec des invités.

Pour le premier week-end, du vendredi 18 au dimanche 20 septembre, le festival propose notamment un hommage à Philippe Nahon. Cet acteur monumental a tourné dans plusieurs films « fantastiques », dont Irréversible qui est présenté au FEFFS avec un tout nouveau montage appelé Inversion intégrale

Une rétrospective présente cinq films avec Philippe Nahon, récemment disparu (vidéo FEFFS / Youtube)

Du 30 octobre au 1er novembre, la programmation n’est pas encore complète mais un cycle sera consacré aux films de la Hammer Film Production, un studio britannique qui a produit entre autres Frankenstein et Dracula… Aux origines du FEFFS se trouve d’ailleurs le Hammer film festival en 2006.

Blood from the mummy tomb est programmé dans la rétrospective Hammer (vidéo YouTube)

La Gruselnacht maintenue

À noter qu’un événement en dehors des cinémas a tout de même été maintenu, la Gruselnacht vendredi 30 octobre, qui voit chaque année le Musée alsacien se transformer en temple de l’horreur pour un public restreint. Cette fois la jauge maximale ne permettra d’accueillir que 115 à 150 participants… Il ne faudra pas rater la date d’ouverture de la billetterie !

Connexions s’envole au Shadok

La partie « jeux vidéo indépendants » se détache un peu du festival et prend un nouveau nom, Connexions. Une exposition en réalité augmentée, des jeux vidéo à tester, 14 films en réalité virtuelle à voir… Tout se déroule au Shadok, du 12 septembre jusqu’au 28 novembre, du mercredi au samedi et de 14h à 18h.

Voir le programme complet de Connexions sur le site du festival fantastique.

Le programme pour le week-end du 27 au 29 novembre n’a pas encore été dévoilé.

Y aller

Festival européen du film fantastique, du 18 au 20 septembre, du 30 octobre au 1er novembre et du 27 au 29 novembre dans les cinémas de Strasbourg. Programme complet sur le site web du FEFFS.

Tags
L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

À Niederhausbergen, Jean-Luc Herzog porte les élections jusqu’au Conseil d’État

par Pierre France. 1 273 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Des peines de prison confirmées en appel pour des militants anti-GCO

par Félix Paulet. 1 629 visites. 1 commentaire.

Harcèlement de rue : une marche « Ensemble en jupe » samedi 24 octobre

par Félix Paulet. 1 957 visites. 2 commentaires.