Des riverains obtiennent la fermeture temporaire du Local, bar à concerts de la Krutenau
L'actu 

Des riverains obtiennent la fermeture temporaire du Local, bar à concerts de la Krutenau

Le Local, bar de la Krutenau connu pour ses concerts et son caveau, a fermé ses portes pour une semaine vendredi 13 septembre, suite à une décision de la préfecture du Bas-Rhin. Le coup est dur en pleine période de rentrée, d’autant que les faits incriminés remontent à plusieurs mois.

Ce vendredi 13 septembre, c’est sur les vitres du Local, 4 rue de l’Abreuvoir à la Krutenau, que les habitués du lieu ont pu découvrir sa fermeture. Sur Facebook, via la page de l’établissement, les propriétaires donnent plus de détails. Le Local fait l’objet d’une fermeture administrative pour « trouble à l’ordre public », selon la police administrative de la préfecture du Bas-Rhin. L’établissement devra rester fermé jusqu’au vendredi suivant. Stéphane Kirchherr et William Beyou, propriétaires et fondateurs du lieu, accusent le coup avec difficulté.

Deux attroupements, deux signalements

Les faits ayant conduit à cette fermeture administrative sont deux signalements pour nuisances sonores. Le premier a fait l’objet d’un avertissement adressé par courrier le 12 décembre 2018. Il s’agissait « du regroupement bruyant d’une cinquantaine de personnes » devant le Local. Le 9 avril 2019, suite au signalement d’un riverain, la police municipale de Strasbourg constate le regroupement « d’une trentaine de clients provoquant d’importantes nuisances sonores en discutant et riant à fort volume ».

Ce sont ces infractions qui conduisent la préfecture à envisager une fermeture temporaire du lieu en mai 2019. Suite à un e-mail exposant leur version, resté sans réponse, les gérants pensaient que la préfecture avait décidé d’en rester là. Mais ils ont reçu mercredi 11 septembre un appel du commissariat de police leur demandant de venir signer la fermeture administrative le vendredi suivant.

Sur les vitres du bar fermé, des affiches informent de la fermeture administrative. (Photo de Tristan Kopp)

La rentrée, période charnière pour un bar d’étudiants

Si Stéphane Kirchherr et William Beyou ne remettent pas en cause la sanction, ni la réalité des nuisances sonores constatées en décembre et en avril, ils déplorent la temporalité de la sanction. Sans avoir été prévenus à l’avance de son application, et surtout en pleine période de rentrée, cette fermeture menace la pérennité de leur établissement.

Septembre est pour l’établissement une période charnière. C’est le moment de capter de nouveaux habitués, de renflouer les caisses après l’été et aussi de relancer la saison culturelle. Le Local est connu, au delà de ses services comme débit de boissons, pour son caveau accueillant de très nombreux événements.

La petite scène locale à nouveau touchée

Avec plus de 200 concerts la saison dernière, des scènes ouvertes pluridisciplinaires, des expositions, projections et soirées associatives, le lieu s’est installé sur la scène culturelle strasbourgeoise. Le concert de Vix Trio prévu vendredi 13, ainsi que la soirée hip-hop du Passage et la soirée de comédie anglophone de Strafunkel ont dû être annulés.

Contactée, la préfecture assure que la temporalité de cette fermeture résulte du temps de traitement de la sanction et n’a fait l’objet d’aucun calcul.

Les gérants estiment la perte de chiffre d’affaires aux alentours de 10 000€. Ils estiment que l’existence du Local est mise en cause et prévoient de lancer dimanche 15 septembre une cagnotte en ligne, avec également un week-end de soutien du 27 au 29 septembre.

L'AUTEUR
Tristan Kopp
Rédacteur transmédia. Je milite pour un théâtre accessible et une culture au service du social.

En BREF

Menacé d’une expulsion, le squat Bugatti mobilise ses soutiens mardi

par Pierre France. 1 068 visites. 6 commentaires.

La place des Halles évacuée pendant cinq heures mercredi

par Rue89 Strasbourg. 10 760 visites. 7 commentaires.

Municipales : Alain Fontanel officiellement candidat

par Rue89 Strasbourg. 2 524 visites. 21 commentaires.