Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Fessenheim: la ministre de l’écologie confirme la fermeture de la centrale
Vigies 

Fessenheim: la ministre de l’écologie confirme la fermeture de la centrale

par Jules Rigobert.
Publié le 19 juillet 2012.
Imprimé le 16 janvier 2022 à 19:26
467 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
A LIRE SUR

EURACTIV.FR

euroactiv.fr

Devant la commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale, mercredi 11 juillet, Delphine Batho, ministre de l’écologie, a rappelé « les engagements pris de fermer la centrale la plus ancienne Fessenheim ». Ces engagements correspondent à la promesse de François Hollande, de fermer le site nucléaire alsacien, lorsqu’il était candidat à l’élection présidentielle.

La centrale devrait fermer en 2017, alors que se pose la question des investissements d’entreprises énergétiques. Des sociétés allemandes et suisses se partagent un tiers du capital d’une filiale du site. Elles craignent que l’indemnisation dont elles feraient l’objet ne soit pas suffisante. Plusieurs élus ont mis en lumière ce problème à la ministre, lors de la commission.

L’annonce de la fermeture de la centrale a également provoqué l’inquiétude du personnel du site haut-rhinois. François Hollande aurait envisagé de le remplacer par une centrale à gaz, mais cela ne permettrait pas à tous les employés de trouver un nouvel emploi.

Pressé par de nombreux élus, de la région Franche-Comté et de l’agglomération strasbourgeoise et les Verts, le gouvernement va aborder une nouvelle fois la question à l’automne, lors de la conférence sur la transition énergétique et à l’occasion de la présentation du projet de loi d’orientation sur l’énergie, prévu au premier semestre 2013.

Lire l’article complet sur euractiv.fr

L'AUTEUR
Jules Rigobert
Jeune journaliste, je suis en stage à Rue89 Strasbourg. Je suis issu de la licence professionnelle de journalisme et médias numériques de l'Université de Lorraine. Passionné d'histoire et de photographie, je m'intéresse à tout et n'importe quoi !

En BREF

« Nous n’en pouvons plus » : grève et manifestations des enseignants jeudi 13 janvier

par Thibault Vetter. 2 759 visites. 3 commentaires.

« Les enseignants nous appellent en pleurs » : les écoles du Bas-Rhin sous-équipées face à la pandémie

par Thibault Vetter. 18 682 visites. 13 commentaires.

« Pour la mort annoncée de l’hôpital public » : initiée à Strasbourg, la minute de silence gagne toute la France

par Guillaume Krempp. 2 843 visites. 6 commentaires.
×