Augenblick : Avec Christian Petzold en invité d’honneur, l’intime au cœur du festival
Culture 

Augenblick : Avec Christian Petzold en invité d’honneur, l’intime au cœur du festival

Jusqu’au 22 novembre, le festival du cinéma germanophone Augenblick investit les salles Art et Essai d’Alsace. Un programme ambitieux autour du cinéma d’auteur et de l’histoire allemande, à l’occasion des 30 ans de la chute du Mur de Berlin.

Regarder un film germanophone en salle ? Compliqué… Les cinémas en France diffusent au maximum une petite dizaine de films allemands par an, uniquement dans les grandes villes. Le festival Augenblick en propose trois fois plus entre le 5 et le 22 novembre, mais surtout, il en rend une grande partie accessible dans toute l’Alsace à travers un réseau de 30 salles Arts et Essais. 

De jeunes réalisateurs à l’honneur

Les 6 films en compétition offrent un regard très actuel sur la société allemande. Après son divorce, Mathias se demande qu’est-ce qu’être père dans l’Anniversaire de Carlos A. Morelli. Le premier film Oray de Mehmet Akif Büyükatalay place son héros musulman aux prises entre son amour pour sa femme et ce qu’une partie de sa communauté attend de lui.

Oray prend le risque de se séparer de sa femme pour satisfaire sa communauté. (Document remis)

Le coup de coeur de l’organisatrice du festival, Milène Ehrhart, revient à Benni, deuxième film de la réalisatrice Nora Fingscheidt : le parcours d’une gamine de 9 ans pleine de colère, rejetée de foyers en familles d’accueil, dont la mise en scène a soufflé l’Académie des Oscars qui l’a sélectionné pour 2020. Plus léger, la comédie 25 km/h de Markus Goller est un road-movie à mobylette qui a cartonné outre-Rhin ou encore les déambulations berlinoises de la nonagénaire Frau Stern, qui voudrait bien mourir mais dont les plans sont contrecarrés par sa petite-fille.

25 km/h (bande annonce Augenblick / YouTube)

Christian Petzold, star du cinéma d’auteur

Après avoir fait venir l’immense Werner Hertzog pour les 10 ans d’Augenblick en 2015, le festival frappe fort une nouvelle fois en accueillant le réalisateur Christian Petzold, chef de file du renouveau du cinéma d’auteur allemand. Une filmographie tournée vers l’intime, comme dans le très beau Barbara récompensé en 2012 par un succès international où la relation entre une pédiatre et un médecin-chef dans un hôpital de RDA est mise sous tension dans un climat de suspicion permanent.

Bande annonce de Barbara (Festival Augenblick / YouTube)

Une occasion unique de découvrir les 10 films du réalisateur, avec la possibilité de le rencontrer à Strasbourg, Mulhouse ou Guebwiller.

Christian Petzold rencontrera le public strasbourgeois le lundi 18 novembre à 18h au MAMCS. (doc remis)

Une soirée au Kalt, un ciné-concert et un mur qui tombe

Trentième anniversaire de la chute du mur oblige, une sélection de fictions et de documentaires invite à se tourner vers le passé pour combattre les murs d’aujourd’hui, ironiquement intitulée « Les maçons ont du travail »… On pourra par exemple y voir Mikhaïl Gorbatchev raconter les six ans qui ont fait basculer le Bloc de l’Est, interviewé par Werner Hertzog !

Les nuits électro à Berlin à travers le documentaire Quand je pense à l’Allemagne, la nuit. (doc remis)

À ne pas rater pour les amateurs de musique électro, le documentaire Quand je pense à l’Allemagne, la nuit est diffusé samedi 9 novembre au cinéma star Saint-Exupéry à Strasbourg, suivi d’un apéro mix et d’une soirée au Kalt animée par des DJ du label Tresor, fondé à Berlin dans les années 1990.

Et comme il y en a pour tous les goûts, le festival fermera cette 15e édition au cinéma le Trèfle de Dorlisheim le 22 novembre autour d’un ciné-concert avec glass harmonica, vibraphone et harpe. 

L'AUTEUR
Manon Charbonnier

En BREF

Un séisme secoue Strasbourg, Fonroche dément en être à l’origine

par Pierre France. 9 065 visites. 32 commentaires.

Harcèlement : Le procès de l’ex-directeur de la Maison des associations reporté en mars

par Pierre France. 1 162 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Avec la Vélorution dimanche, le collectif compte peser sur les municipales

par Jean-François Gérard. 1 493 visites. 8 commentaires.