Festival : Les concerts à butiner des Artefacts
Culture 

Festival : Les concerts à butiner des Artefacts

actualisé le 03/05/2013 à 01h02

La Fanfare en Pétard

Les Strasbourgeois de La Fanfare en Pétard (photo Snouf)

Mercredi 10 avril démarre la 18e édition du festival des Artefacts, gros événement musical du printemps strasbourgeois. Avec ses têtes d’affiche mais aussi ses découvertes, ses coups de cœur, ses OVNIS et quelques représentants de la scène alsacienne au programme. Morceaux choisis des concerts à ne pas rater.

Pour qu’un festival draine du monde et que la programmation attise les curiosités et convainque tant un public élargi qu’une frange d’aficionados de tel ou tel style, il faut évidemment composer. C’est pourquoi nous ne dresserons pas de programme détaillé du festival puisque tout est consultable sur le site internet des Artefacts. Préférons en revanche ces choix, assumés et revendiqués, parmi les 46 concerts de cette édition 2013 répartis entre la Laiterie, la salle des Fêtes de Schiltigheim (uniquement le 11 avril pour Olivia Ruiz précédée des Strasbourgeois d’Ernest) et le Zénith.

A la Laiterie, souffle balkanique, pop-folk branchée et déferlante strasbourgeoise

Si Balkan Beat Box garantit une soirée ultra-remuante grâce aux rythmes électro méditerranéens de deux Israéliens fixés à New York, il ne faudra pas pour autant négliger la première partie de concert du mercredi 10 avril. Au menu, Throes & The Shine, qui propose une sorte de hard zouk méga-speedé mariant de la noise électrique portugaise à du kuduro angolais fait de hip hop, de rythmes frénétiques et d’une bonne dose d’adrénaline.

Pop-Folk branchouille

Pour la thématique pop-folk quelque peu branchouille mais non moins plaisante, rendez-vous le 12 avril si vous avez évidemment déjà acheté votre billet (car la soirée est complète). Sur scène, une belle brochette Shannon Wright, Asaf Avidan, Theodore Paul & Gabriel complétée par les très évanescents Marseillais d’Aline qui parviennent à rajeunir Étienne Daho. Très planant, Ez3kiel fera l’événement le samedi 13 avril, avec ses innombrables expériences visuelles et sonores dans la foulée d’un alléchant et épique voyage conduit par Mat3r Dolorosa :

Retour sur terre du Messie arracheur de tympans

Amateurs de métal, de hardcore, de gros son et de décibels à faire saigner les tympans, le vendredi 19 avril marque le retour sur terre du Messie. Entrée libre à la Laiterie avec une affiche 100% alsacienne en huit concerts qui dépotent : Toledo, Los Disidentes Del Sucio Motel, Blindness, Fall of Death, The Boring, Guilty of Reason, All The Shelters et S-Core, ultime charge nucléaire d’une soirée destructrice puisque le combo de power metal lâchera les watts dans une furieuse explosion marquant comme il se doit la sortie il y a quelques mois de son troisième et dernier opus, Into the Deepest… Feu !

Moins incendiaires, d’autres Strasbourgeois seront encore de la partie le samedi 20 avril. Embryo et leur sémantique mariant électro-pop et rythme dance-floor ou encore les alchimistes allumés de BangBangCockCock, auteurs d’un récent EP joyeusement déglingué au nom de baptême qui énonce tout un programme, Thank You For Not Being a Dick :

L’affiche de ce 20 avril, dernier soir à la Laiterie avant la migration vers le Zénith pour le dernier week-end d’avril, rassemblera aussi Yan Wagner, Amor Blitz, François Villon mais surtout Concrete Knives, Juveniles et Poni Hoax.

Au Zénith, électro, hip hop et… une fanfare modernisée

L’immense jauge du Zénith Europe (10.000 places) se prête aux grands-messes électro, démo de scratcheurs, performances de turntablism et sets de DJ’s pyromanes jusqu’à l’aube. Voilà qui tombe à pic puisque la première soirée des Artefacts dans le gigantesque vaisseau orange, le vendredi 26 avril, verra le nouveau show futuriste du Dijonnais Vitalic ainsi que les sets outrageux et tapageurs de Boyz Noise ou encore Gesaffelstein que l’on ne présente plus.

Au rendez-vous également, Cold War Kids, les très thrash et délirants Sexy Sushi, le tandem canadien hypnotique DC et Hooks avec l’éclectisme électro de leur groupe Zeds Dead et, en lever de rideau de ce week-end, un ex-M83 (Nicolas Fromageau) et son projet Team Ghost, idéal pour se mettre en jambe (à condition d’arriver à l’ouverture des portes puisque le concert est programmé à 17h30) :

Il faudra arriver tôt…

Le samedi 27 avril, outre les multi-victoirisés de la musique nantais C2C, idéaux pour emballer la foule électrique dans leur impressionnant contest de scratch, juste après le trip hop cinématique de Wax Taylor et de son Dusty Rainbow Experience et avant le concassage sonique affoleur de sens du DJ nippon Kentaro, le coeur de la soirée tournera autour du rap acéré de Kery James et de Keny Arkana.

Mais là encore, comme la veille, il s’agira d’arriver tôt pour retrouver les virevoltants jazzeux fanfareux strasbourgeois de la Fanfare en Pétard (programmés à 16h15) dont le second album Le Monde est Curieux vient de sortir, porté par ce premier clip, Noir comme l’Or, parmi les onze titres de ce nouveau disque:

Quant au dimanche, après un brunch bien consistant et acidulé offert par les cool kids de La Femme puis par le sombre héraut d’une new wave sylvestre (Lescop, auteur de l’addictif La Forêt), Lou Doillon viendra servir l’apéro avant une deuxième pinte en compagnie de Benjamin Biolay et de la révélation du songwriting à la française, tendance post-hipster : Woodkid. Archive, en collectif nimbé de mystère porté par Darius Keeler et Danny Griffiths, refermera la page de cette édition 2013.

Le festival des Artefacts à la Laiterie : les 10, 12, 13, 19 et 20 avril, à la salle des Fêtes de Schiltigheim le 11 avril, au Zénith Europe du 26 au 28 avril. Programme complet, infos et tarifs à consulter ici.

L'AUTEUR
Charly Ouate
Charly Ouate
Une mission : vous souffler des plans de concerts électrisants qui pulsent, à la mesure de mon pseudonyme.

En BREF

Enseignants et parents du collège Twinger déçus par la réponse de l’académie

par Pierre France. 1 750 visites. 3 commentaires.

Menacé d’une expulsion, le squat Bugatti mobilise ses soutiens mardi

par Pierre France. 1 068 visites. 6 commentaires.

La place des Halles évacuée pendant cinq heures mercredi

par Rue89 Strasbourg. 10 761 visites. 7 commentaires.