La fête du repos, un « micro-festival » lundi 1er mai pour défendre Fip
L'actu 

La fête du repos, un « micro-festival » lundi 1er mai pour défendre Fip

Lundi 1er mai, de 12h à 20h, l’association du Vraibourg propose une « fête du repos », rue du Faubourg-de-Saverne à Strasbourg. Une occupation de la rue et une série de petits concerts pour défendre la radio FIP, dont les équipes régionales risquent d’être réduites.

Lundi 1er mai les riverains de la rue du Faubourg-de-Saverne prévoient de fêter le repos plutôt que le travail, et tout d’abord la musique avec la défense des antennes locales de la radio Fip, dont celle de Strasbourg. L’association du Vraibourg, composée de citoyens et de commerçants de la rue du Faubourg-de-Saverne, organise de 12h à 20h, un « micro festival » autour de la station de tram du Faubourg-de-Saverne.

La portion de la rue entre la station de tramway et le boulevard Wilson sera coupée à la circulation le temps de la manifestation.

Au programme : petits concerts gratuits

Une restauration en continu est prévu au Mandala et au Bodrum, agrémentée par la musique de :

  • Tileli (musique kabyle)
  • Thomas Schoeffler Jr (blues),
  • Grégory Ott / Pascal Beck (jazz),
  • Di Mauro Swing (jazz manouche),
  • The Ril Trio (avec Francesco Rees, Christophe Imbs, Jérémy Lirola, jazz),
  • Western Europe (rock folk),
  • DJ Lord Cumbia (global bass).

Fip, victime régulière des coupes budgétaires de Radio France

Créée en 1971, France Inter Paris (Fip) s’est développée dans certaines villes de l’hexagone. Aujourd’hui présentes à Bordeaux, Nantes et Strasbourg, les équipes d’animation des antennes régionales vont être réduites de huit à une personne.

Dans ces trois villes, les soutiens se sont multipliés pour soutenir la radio musicale et ses salariés, « les fipettes ». Selon eux, cette restructuration mènerait à une « uniformisation de l’offre culturelle et des esprits » car elles amèneraient ces antennes à devenir à 95% parisiennes avec uniquement un agenda quotidien d’environ 2 minutes pour les informations culturelles régionales. Lors d’un projet de restructuration précédent, la mobilisation en faveur des antennes locales de Fip avait réussi à faire reculer la direction.

Les Fipettes préviennent, elles « comptent bien engranger des soutiens supplémentaires lors de cette Fête du Repos placée sous le signe de l’insoumission au centralisme parisien, de la défense de la culture de proximité, de la complicité et du plaisir partagé. »

Aller plus loin

Sur Change.or : pétition en faveur des antennes locales de Fip

L'AUTEUR
Zerouali Khedidja
Zerouali Khedidja
Etudiante en journalisme

En BREF

Venu de l’Ouest, Actu.fr se lance à Strasbourg

par Jean-François Gérard. 1 435 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Trois syndicalistes de France Bleu assignés en justice par leur direction

par Pierre France. 3 476 visites. 5 commentaires.

À Kolbsheim, 10 jours pour envisager l’après-GCO

par Rue89 Strasbourg. 1 368 visites. Aucun commentaire pour l'instant.