En débat : L’état de l’information inquiète les démocraties
Société 

En débat : L’état de l’information inquiète les démocraties

Le Forum de la démocratie se penche du 2 au 8 novembre sur l’état de l’information. Le programme public, principalement à l’Aubette, permet de se faire une idée sur les enjeux qui secouent les médias, dont la bonne santé est essentielle au fonctionnement de nos institutions démocratiques.

Chaque année quand les frimas de l’hiver se font sentir à Strasbourg, le Conseil de l’Europe s’interroge sur l’état de la démocratie. Et le thème de ce forum mondial cette année concerne l’information, l’organe circulatoire des démocraties. Et il faut bien le dire, la situation de l’information des citoyens, et des médias en particulier, est préoccupante.

L’irruption des réseaux sociaux, qui succède à la révolution d’Internet qui s’est abattue sur des médias fragilisés, a transformé le paysage informationnel de nombreux citoyens en maelström où se mêlent fausses nouvelles, informations tronquées de propagande, messages commerciaux, sites bourrés d’inexactitudes et produits quasi-automatiquement dans le seul but de récupérer des données personnelles et… au même niveau, les médias d’informations journalistiques.

Menaces contre le jugement éclairé

Il faudra peut-être plus que quelques conférences et rencontres entre experts et diplomates au Conseil de l’Europe, du 6 au 8 novembre, pour sortir de cette situation qui menace les démocraties représentatives, en donnant aux extrémistes et aux complotistes de tous bords une audience inespérée.

La démocratie la plus puissante du monde, les Etats-Unis, ont élu un clown colérique à sa tête, provoquant des ressacs sur toute la planète dont les Kurdes sont les dernières victimes. Le Royaume-Uni se découvre plus européen qu’il ne le croyait et ne sait plus comment se sortir d’une trajectoire mortifère… Partout, les dégâts sont considérables.

Le programme public

Le Forum mondial de la démocratie (FDLM) se déroule du 6 au 8 novembre au Conseil de l’Europe pour les invités et du 2 au 8 novembre à l’Aubette pour le public.

Le programme public, qui débute samedi 2 novembre jusqu’au vendredi 8 novembre permettra peut-être d’alerter les citoyens sur ces enjeux colossaux, s’il parvient à intéresser au-delà de ceux qui se sentent déjà concernés. Place de YouTube, fake news, enjeux de l’investigation dans l’information avec notamment les documentaires Meurtre à Malte (lundi) et L’Enquête (dimanche)… De nombreuses rencontres et ateliers sont programmés (voir ci-contre), principalement à l’Aubette place Kléber.

Rue89 Strasbourg mobilisé avec 5 enquêtes

De notre côté, nous avons choisi de participer à ce moment de mobilisation sur l’information en publiant chaque jour une enquête sur Rue89 Strasbourg. Média local indépendant, Rue89 Strasbourg est l’une des rares rédaction en capacité d’enquêter longuement et en profondeur sur des situations et des enjeux locaux. Pour progresser, nous avons besoin du soutien des lecteurs et c’est pourquoi nous avons lancé une « édition abonnés » (5€ par mois, 50€ par an).

Des dessins pour la paix

En parallèle du FDLM, Cartooning for peace (dessins pour la paix) organise une série d’événements autour du dessin de presse, avec notamment une grande fresque le 6 novembre à 17h au Conseil de l’Europe, des expositions, des ateliers et des rencontres (programme complet ici). Notre super dessinateur, Piet, sera présent mardi 5 novembre à 13h30 à l’Aubette pour un atelier sur l’impact des images.

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Un séisme secoue Strasbourg, Fonroche dément en être à l’origine

par Pierre France. 9 061 visites. 32 commentaires.

Harcèlement : Le procès de l’ex-directeur de la Maison des associations reporté en mars

par Pierre France. 1 158 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Avec la Vélorution dimanche, le collectif compte peser sur les municipales

par Jean-François Gérard. 1 492 visites. 8 commentaires.