La future police de proximité déployée à la Meinau et au Neuhof
L'actu 

La future police de proximité déployée à la Meinau et au Neuhof

Le Gouvernement a dévoilé son plan de déploiement de la « police de sécurité et du quotidien, » le nouveau vocable officiel pour une police de proximité, c’est à dire des gendarmes et des policiers plus présents et plus accessibles.

Le Bas-Rhin et Strasbourg sont destinataires d’une partie des efforts du ministère de l’Intérieur, avec des effectifs supplémentaires dans deux quartiers de Strasbourg dès septembre : le Neuhof et la Meinau, appelés désormais « quartiers de reconquête républicaine ».

Ces efforts (600 personnes sur 30 quartiers en France) doivent porter, selon le communiqué, sur un « pilotage renforcé de la lutte contre le trafic de stupéfiants », la création d’un « observatoire de la délinquance dans les transports » et la mise en place de groupes de travail avec la population. En janvier 2019, Bourtzwiller, en banlieue de Mulhouse, devrait rejoindre le dispositif.

Deux quartiers sur 30 ciblés sont strasbourgeois (document Min Intérieur)

Deux quartiers sur 30 ciblés sont strasbourgeois (document Min Intérieur)

La démarche du ministère de l’Intérieur s’appuie sur une large consultation des forces de l’ordre. Laquelle fait apparaître, ô surprise, pour 74% des agents interrogés que « les tâches indues empiètent sur leurs missions essentielles » et que 73% d’entre eux souhaitent ardemment « retrouver le terrain et se recentrer sur leur coeur de métier. » Le plan du Gouvernement prévoit la création de 10 000 postes de policiers et gendarmes sur le quinquennat.

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Les barrages sur le Rhin à l’abri de la libéralisation pour l’instant

par Claire Gandanger. 534 visites. 1 commentaire.

L’Université a dépensé 400 000€ pour garder ses bâtiments pendant les manifestations étudiantes

par Pierre France. 2 910 visites. 5 commentaires.

Aux Gay Games à Paris, ces Strasbourgeois combattent l’homophobie dans le sport

par Judith Barbe. 895 visites. 1 commentaire.