Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
GCO : le gouvernement autorise les travaux préparatoires
L'actu 

GCO : le gouvernement autorise les travaux préparatoires

par Pierre France.
Publié le 23 janvier 2018.
Imprimé le 15 juin 2021 à 23:41
3 161 visites. 6 commentaires.
Dans un communiqué publié mardi matin, le gouvernement indique qu’il a prorogé la déclaration d’utilité publique du Grand contournement ouest (GCO) de Strasbourg de huit années supplémentaires, comme prévu dans le contrat de concession. Surtout, il a en outre a l’intention de délivrer l’autorisation unique environnementale, permettant la reprise des travaux préparatoires et l’enquête publique de trois mois préalable aux « vrais travaux ».

Autrement dit, le gouvernement n’attend pas le deuxième avis du Conseil National de Protection de la Nature (CNPN) pour autoriser Vinci (via sa filiale Arcos) à reprendre les sondages archéologiques et géotechniques en forêt. Il serait une nouvelle fois défavorable selon plusieurs sources et comme le laisse entendre le communiqué.

Enquête publique pour les « vrais » travaux

Ces travaux préparatoires avaient été stoppés net il y a quatre mois, suite à un premier avis défavorable du CNPN. Pour ce dernier, les mesures de compensation en faveur de la nature promises par Vinci étaient insuffisantes. Une médiation de la députée (LREM) Martine Wonner auprès du ministère des Transports avait abouti à une suspension des opérations sur le terrain.

Les travaux en forêt ne pourront se dérouler qu’entre le 1er septembre et le 15 octobre. La « tentative de déboisement » fait d’ailleurs l’objet d’un recours d’Alsace Nature, car l’association estime qu’Arcos n’a pas effectué les repérages nécessaires, comme le demandait l’arrêté préfectoral dérogatoire.

L’autorisation unique environnementale est une étape indispensable pour lancer l’enquête publique de trois mois, avant les chantiers définitifs prévus désormais vers l’été 2018. Avec un calendrier remanié, Arcos compte toujours sur une mise en service au 30 septembre 2020.

Une esquisse du GCO (Vinci / doc remis)


Le communiqué du ministère des transports

Le contournement ouest de Strasbourg a été engagé par la signature du contrat de concession publié au JO le 31 janvier 2016, faisant suite à la déclaration d’utilité publique publiée le 24 janvier 2008, pour désengorger les axes routiers de l’agglomération de Strasbourg. Lors de plusieurs délibérations en 2017, le Conseil National de Protection de la Nature (CNPN) a émis un avis défavorable sur le dossier de compensation préparé par le maître d’ouvrage, et demandé des précisions relatives à la protection de la biodiversité lors du chantier, mais aussi pour compenser les impacts de l’infrastructure sur des espèces protégées et les écosystèmes locaux.

En octobre 2017, Nicolas Hulot, ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, et Élisabeth Borne, ministre chargée des Transports, ont pris la décision de suspendre les travaux de déboisement nécessaires aux travaux préparatoires, en raison d’imperfections dans le dossier de compensation proposé par le maître d’ouvrage.

L’État, sur la base de l’avis du CNPN, des nouveaux correctifs proposés par le maître d’ouvrage ainsi que de l’analyse de ses services, délivrera l’autorisation unique environnementale pour permettre la réalisation de l’autoroute en y intégrant l’ensemble des prescriptions complémentaires nécessaires. Cela comprend un renforcement et une pérennité assurée des mesures compensatoires par le porteur de projet, notamment pour les zones humides. Par ailleurs, l’impact environnemental de l’aménagement foncier agricole devra être maîtrisé et limité au maximum pour la biodiversité présente dans ces espaces.

Dans ces conditions, la déclaration d’utilité publique a été prorogée de 8 ans et les travaux nécessaires à la conduite du chantier préparatoire sur le tracé de l’autoroute rendus possibles.

La vérification du bon respect par le concessionnaire des engagements pris sera faite régulièrement par un comité de suivi, présidé par le préfet. L’avancement des travaux de l’infrastructure en cours fera l’objet d’une présentation de suivi au CNPN sous un an.


Manif express

Cette annonce intervient quelque jours après l’abandon du projet d’aéroport du grand ouest, à Notre-Dame-des-Landes. Une concession qui était également dévolue à… Vinci et alors que le gouvernement mène des négociations avec l’opérateur pour minimiser les indemnités prévues pour la rupture du contrat d’aménagement de l’aéroport.

Des opposants à l’autoroute ont annoncé à la mi-journée se rassembler dès 16h devant la Préfecture pour protester contre cette décision.

Article actualisé le 23/01/2018 à 14h37 : Pour ajouter des éléments sur la suite des travaux et le rassemblement
L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

La Maison des associations condamnée pour le licenciement d’une salariée victime de harcèlement sexuel

par Pierre France. 847 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Zoo de l’Orangerie : la Ville veut obtenir de l’association gestionnaire la libération des animaux sauvages

par Manuel Magrez. 3 294 visites. 12 commentaires.

Une nouvelle Vélorution ce vendredi pour plus de pistes cyclables à Cronenbourg

par Manuel Magrez. 686 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×