Géothermie à Eckbolsheim : le préfet passe en force
L'actu 

Géothermie à Eckbolsheim : le préfet passe en force

Le préfet Stéphane Fratacci n'a pas suivi l'avis du commissaire enquêteur (Photo JFG / Rue89 Strasbourg / cc)

Le préfet Stéphane Fratacci n’a pas suivi l’avis du commissaire enquêteur (Photo JFG / Rue89 Strasbourg / cc)

Le préfet du Bas-Rhin a autorisé la société Fonroche à réaliser quatre forages pour exploiter l’énergie géothermique du sous-sol d’Eckbolsheim. Cette autorisation survient alors que la commissaire enquêtrice, à l’issue de l’enquête publique, a émis un avis défavorable à cette opération (lire notre article), et que le conseil municipal d’Eckbolsheim s’était également prononcé contre.

La préfecture indique dans un communiqué avoir « fait procéder à une tierce-expertise du dossier par des experts miniers indépendants » et a saisi le conseil départemental de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques (CODERST), dont les membres sont nommés par le préfet, le 23 septembre.

Avis favorable du Coderst

Et selon la préfecture, les précisions de Fonroche et l’abandon du projet de géothermie à Mittelhausbergen (porté par Electricité de Strasbourg) qui « lève la principale réserve émise par le commissaire enquêteur » ont conduit le CODERST à émettre un avis favorable. « Dans ces conditions et sur la base de cet avis », poursuit le communiqué, « le Préfet de la région Alsace, Préfet du Bas-Rhin a décidé d’autoriser le projet, en imposant à l’exploitant les obligations techniques de nature à maîtriser les risques liés à cette activité ». La commissaire enquêtrice n’avait pourtant pas hiérarchisé ses multiples réserves. Elle avait aussi motivé son opposition par une mauvaise organisation politique du projet ou des plans qui changeaient d’un document à l’autre, ce qui ne levait pas les doutes technologiques.

La société Fonroche va donc pouvoir débuter son activité en Alsace, après avoir essuyé un échec au Port-aux-Pétroles. L’enquête publique pour le site de Vendenheim s’est terminée le 14 octobre. Elle devra cependant contrôler « en permanence la pression d’injection des fluides » afin de « prévenir le risque de micro-sismicité ». Ces contrôles seront assurés à toutes les étapes par la police des mines.

Consciente des craintes exprimées par la population et les élus d’Eckbolsheim et de l’Eurométropole, une commission de suivi sera mise en place, chargée d’étudier les rapports d’inspection de la police de mines ainsi que les relevés de la progression des forages, qui seront publiés sur Internet et rendus ainsi accessibles à tous.

Aller plus loin

Sur Rue89 Strasbourg : À Eckbolsheim, nouvel avis défavorable à la géothermie
Sur Rue89 Strasbourg : tous nos articles sur la géothermie

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Un séisme secoue Strasbourg, Fonroche dément en être à l’origine

par Pierre France. 9 409 visites. 32 commentaires.

Harcèlement : Le procès de l’ex-directeur de la Maison des associations reporté en mars

par Pierre France. 1 288 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Avec la Vélorution dimanche, le collectif compte peser sur les municipales

par Jean-François Gérard. 1 575 visites. 8 commentaires.