La Grande-Île transformée en « zone de rencontre » géante dès lundi 11 mai
L'actu 

La Grande-Île transformée en « zone de rencontre » géante dès lundi 11 mai

Suite à la première réunion d’un groupe de travail sur les mobilités post-confinement, Roland Ries (divers gauche) va prendre un arrêté pour transformer la Grande-Île en « zone de rencontre ». Le maire de Strasbourg va signer un arrêté municipal qui sera effectif lundi 11 mai, premier jour du déconfinement.

Ainsi, dans le centre-ville touristique, les piétons seront prioritaires sur les vélos, qui seront prioritaires sur les voitures. Ces dernières pourront circuler à 20km/h maximum. Ces changements concernent 8 kilomètres de voies dans l’ellipse insulaire.

Les piétons pourront ainsi marcher au milieu de la chaussée pour permettre la « distanciation sociale ».

La grande île en zone de rencontre (doc VdS)

Une expérimentation qui pourrait durer

Pour Roland Ries, le contexte le pousse à « positiver ce qui est entrain de nous arriver » :

« Il s’agit d’une expérimentation, mais qui pourrait être pérennisée. Certains voulaient entièrement piétonniser la Grande-Île, la zone de rencontre me paraît être un beau compromis. Il y a un certain consensus là-dessus entre les commerçants et associations de cyclistes qui étaient jusque-là plutôt en confrontation. »

Aucune place de stationnement ne sera supprimée. L’opération nécessitera notamment des marquages au sol et de panneaux de signalisation pour 50 000€.

Les pavés sont désagréables pour les vélos, mais aussi pour les piétons, qui préfèrent les côtés, plus roulants. Conflit inévitable.

Jean-Baptise Gernet (La Coop.), l’adjoint au maire qui a pilote ce groupe de travail ajoute :

« Cet aménagement permettra un contournement par les quais nord intérieurs sans traverser la Grande-Île. Les chauffeurs de bus sont formés pour rouler en toute sécurité vis-à-vis des cyclistes. »

Un comptage de déplacements et des accidents sera effectué. Le bilan devrait être tiré en septembre.

Des demandes en suspens

Pour Benoit Écosse membre actif du collectif Velorution, cette annonce est un « début de signal positif » :

« Cela faisait deux semaines qu’on attendait des réponses à nos propositions avec 12 autres collectifs et associations, alors que d’autres villes avancent. Cet apaisement est satisfaisant notamment pour le contournement continu de la Grande-Île, que l’on attend fléché. Mais nos demandes sont que les habitants des quartiers et communes périphériques puissent accéder en ville de manière sécurisée et sans détour. On demande ces aménagements-là, idéalement rapides, puis pérennisés. Cela va ensuite se jouer au niveau de l’Eurométropole. »

Aller plus loin

Sur velorution-strasbourg.fr : la lettre ouverte de 13 structures

La cartes des aménagements identifiés par les organisations de cyclistes.

L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

Rassemblement samedi pour la régularisation des sans-papiers

par Clara Depoers. 4 534 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Strasbourg va étendre les terrasses des bars et restaurants pour permettre leur réouverture

par Pierre France. 6 721 visites. 5 commentaires.

Action symbolique à la frontière samedi pour demander sa réouverture

par Clara Monnoyeur. 3 897 visites. 3 commentaires.