Grève de la fonction publique mardi : les perturbations dans les écoles
L'actu 

Grève de la fonction publique mardi : les perturbations dans les écoles

actualisé le 26/01/2016 à 00h54

Grève dans l'éducation nationale, lors de la loi sur la réforme des université (LRU) en février 2009 (Photo Fahfahrine / FlickR / CC)

Grève dans l’éducation nationale, lors de la loi sur la réforme des université (LRU) en février 2009 (Photo Fahfahrine / FlickR / CC)

Entre le mécontentement des taxis et la grève de la Fonction publique et de l’Education nationale, la journée du 26 janvier s’annonce compliquée. Les organisations syndicales FO, CGT et Solidaires appellent les fonctionnaires à descendre dans la rue pour réclamer « des créations nettes de postes, dans les très nombreux secteurs qui en ont besoin » et surtout « une significative augmentation de la valeur du point d’indice » afin d’augmenter les salaires.

Les écoles fermées selon le SNUipp

À Strasbourg

Groupe scolaire du Hohberg: 21 classes
École maternelle Gustave Doré, 8 classes
École maternelle de la Niederau, 8 classes
École maternelle de la Canardière, 6 classes
École maternelle Oberlin, 6 classes

Dans le Bas-Rhin

École maternelle, La Claquette
EE Artolsheim
EE Rohan, Benfeld
EE Dannenberger , Souffelweyersheim
École de Ranrupt
École de Saulxures
École élémentaire, La Claquette
École maternelle, Villé
RPI Waltenheim, Wingersheim
École Tomi Ungerer, Wintzenbach
École Blaesheim
École élémentaire Kintzheim
École élémentaire Dettwiller
École élémentaire Bindernheim
École primaire,La pépinière, Eckwersheim
École élémentaire, Retschwiller
École maternelle, Metzgerhof, Haguenau
École maternelle centre , Hoenheim
École maternelle château d’eau, Erstein

À Strasbourg, le syndicat des professeurs des écoles SNUipp-FSU du Bas-Rhin prévoit déjà la fermeture de cinq écoles. Sur le département, 19 écoles élémentaires et maternelles devraient aussi fermer leurs portes selon le syndicat (voir-ci-contre).

Point d’indice gelé et pouvoir d’achat en berne

Plusieurs manifestations sont prévues à Paris et en région. À Strasbourg, syndicats, grévistes et soutiens se retrouveront à 10 heures, place de la Bourse.

Depuis 2010, les 5,6 millions d’agents de la fonction publique sont soumis à un régime de rigueur : les syndicats qui ont lancé l’appel dénoncent le gel du point d’indice, qui sert à calculer le salaire de base des fonctionnaires. Compte tenu de l’inflation, ces derniers auraient perdu, de 2000 à 2015, 14,10% de leur pouvoir d’achat, selon un communiqué de la CGT.

Les taxis strasbourgeois offrent la course

Ce mouvement national ne concerne pas les cheminots de la SNCF, aucun préavis n’a été déposé. En revanche, toujours très remontés contre la concurrence des services proposant des véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC) comme Uber, quelques milliers de taxis seront mobilisés le 26 janvier, principalement autour des aéroports parisiens. Plutôt que de faire grève, leurs confrères strasbourgeois offriront la course dans toute l’agglomération (trajets centre-ville-aéroport exceptés), de 7 à 18 heures. L’initiative lancée par l’Union régionale des syndicats d’artisans taxis du Bas-Rhin restera bien sûr à l’appréciation du chauffeur. Mieux vaut se renseigner avant.

Y aller

Rassemblement pour la défense du pouvoir d’achat des fonctionnaires, mardi 26 janvier à 10 heures, place de la Bourse (place du Maréchal de Lattre de Tassigny) à Strasbourg.

L'AUTEUR
Nina Moreno
Nina Moreno
Journaliste en formation, de passage chez Rue89 Strasbourg pour se faire les griffes. Intéressée par la politique, la culture et les sujets de société.

En BREF

La Poste à pourvoir

par piet. 1 444 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Nouveau suicide d’un technicien aux Dernières Nouvelles d’Alsace

par Jean-François Gérard. 11 473 visites. 3 commentaires.

Marche aux flambeaux des Gilets jaunes mardi

par Pierre France. 1 356 visites. Aucun commentaire pour l'instant.