Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Gros sous et vieux dossiers au dernier conseil municipal de l’année
Politique 

Gros sous et vieux dossiers au dernier conseil municipal de l’année

par Marie Marty.
Publié le 17 décembre 2012.
Imprimé le 31 juillet 2021 à 11:37
2 634 visites. 6 commentaires.

L'opéra national du Rhin n'est plus aux normes de sécurité et d'accessibilité (Flickr / Inside the Strasbourg opera / Radiowood2000)

Ce dernier conseil municipal de l’année, qui démarre exceptionnellement à 9h30 ce lundi 17 décembre, est l’un de ceux dont on sait qu’il va durer. Au menu : l’avant-dernier budget de la mandature Ries, l’approbation du contrat triennal « Strasbourg, capitale européenne », la rénovation de l’opéra du Rhin ou le zoo de l’Orangerie. A suivre en direct sur Rue89 Strasbourg, hashtag #CMstras.

Le budget primitif 2013, c’est le gros morceau de ce dernier conseil municipal de 2012. Présenté comme « ambitieux et responsable face à la crise », il représente un montant total de 523,7 millions d’euros, dont 357,5 M€ en fonctionnement, 143,5 M€ en investissement. Quelques postes de dépenses sont mis en avant par l’équipe municipale, tels que la restauration scolaire (+0,6% par rapport au budget 2012), le soutien au monde associatif (+1M€), le rayonnement international de Strasbourg (+0,3M€, et le financement notamment de la scénographie du Lieu d’Europe et du Forum mondial de la démocratie).

Le conseiller municipal d’opposition Jean-Emmanuel Robert (UMP) compte bien faire entendre sa voix sur ce budget, jugeant la gestion de l’équipe Ries-Bigot « erratique ». Dans les DNA de dimanche 16 décembre, il critique par ailleurs l’endettement qui explose selon lui, passant de 782 à 1082€ par habitant en cinq ans (sur les budgets Ville et CUS), mais aussi les taxes ou les tarifs CTS qui ont augmenté… Une belle prise d’armes entre lui et Alain Fontanel, adjoint au maire en charge des finances, est à prévoir.

47 millions d’euros arrachés à Paris

D’autres dossiers importants sont au menu, et notamment l’approbation du contrat triennal « Strasbourg, capitale européenne ». Ce contrat, passé entre l’Etat et les collectivités locales tous les 3 ans depuis 1980, a pour but d’aider la ville de Strasbourg, le département et la région Alsace à honorer les obligations de standing de la capitale européenne hexagonale. Passé de 115 millions d’euros pour 2009-2011 à 47 M€ pour 2012-2014, ce contrat sera vivement critiqué par l’opposition municipale UMP-UDI. Roland Ries, sénateur-maire PS, répond par avance :

« La gestion de ce dossier a été laborieuse… Il a fallu négocier avec plusieurs ministères (affaires étrangères, transports…) qui voient d’un mauvais œil qu’on vienne ponctionner leur budget.

On nous a reproché le retard de cette signature, mais il est aussi imputable au gouvernement précédent, qui n’a rien fait entre février et mai [ndlr : élections présidentielles], autant qu’au gouvernement actuel, qui a dû en quelques mois prendre la mesure de ce qu’implique le pouvoir d’Etat. Les personnels, politiques et administratifs [à Paris] ont été presque entièrement renouvelés, après que la gauche a été écartée du pouvoir central pendant 10 ans… »

Déception notable du maire : il n’a pas eu gain de cause dans la négociation sur le financement du projet de rénovation du Parc de la musique et des congrès. Sur les 70 millions d’euros à sortir, la ville attendait une aide de 15, puis 10 millions d’euros, elle en aura finalement obtenu… un. « Un crédit d’amorce », veut espérer Roland Ries.

40 millions d’euros pour une rénovation de l’opéra

Autre dossier, pour le moins poussiéreux celui-là, la rénovation sur site de l’opéra national du Rhin (voir photo). Bicentenaire, le théâtre municipal de Strasbourg situé place Broglie n’est plus aux normes de sécurité et d’accessibilité malgré des travaux partiels menés régulièrement. Après avoir un temps envisagé la construction d’un opéra sur le Rhin (coût estimé : 150 millions d’euros), la collectivité a fait marche arrière et compte à présent rénover et reconstruire sur site (40M€), comme cela se fera également bientôt pour le tribunal de grande instance, à quelques encablures. Une étude de programmation sera lancée en 2013 pour un coût de 150 000€.

270 000€ pour le zoo de l’Orangerie

Dernier sujet qui pourrait occuper les élus strasbourgeois, le réaménagement de la mini-ferme de l’Orangerie et l’attribution d’une subvention de 270 000€ à l’association des Amis du zoo de l’Orangerie, qui gère l’espace du parc consacré aux animaux. La critique pourrait venir des élus écologistes de la majorité municipale, qui pour certains souhaitent le retrait de certains espèces du zoo, la mise en conformité avec la directive « zoo » européenne (conditions de bien-être animal) ou la réorientation vers la connaissance et la préservation de la faune alsacienne.

L’attribution de subventions dans le domaine très exposé de la culture enfin, pourrait faire l’objet de prises de paroles musclées.

Le conseil municipal en direct à partir de 9 heures 30


Flux vidéo fourni par la ville de Strasbourg

Les commentaires sur Twitter

Commentaires de la rédaction en direct

Philippe Bies, député PS, défend son gouvernement... On en est au point 3 d'un conseil qui en compte 54. Et cela fait près de 6 heures que nous sommes là. A venir, trois points au moins qui devraient occasionner des prises de parole : les illuminations de Noël, le zoo de l'Orangerie, opéra du Rhin. #pasfini
En soutien au maire Roland Ries, Alain Jund (adjoint EELV) critique le contrat triennal précédent qui faisait la part belle aux projets routiers, avec 60M€ pour la rocade sud, 20M€ pour le shunt de Mulhouse, RN83... Il explique ainsi pourquoi son groupe soutiendra le contrat triennal 2012-2014. Pourtant, ce contrat reconduit les OSP (obligations de service public), ces aides à la desserte aérienne de Strasbourg sur lesquelles les écolos sont pour le moins partagés.
Intervention Anne Schumann (opposition) sur le contrat triennal

(Photo MM)

A table, en marge du conseil municipal de Strasbourg, brochette de socialistes en goguette (de gauche à droite : Olivier Bitz, Philippe Bies, Robert Herrmann). Question : lequel d'entre eux sera un jour maire de Strasbourg...
13 voix contre le budget, 47 voix pour, 0 abstention... Budget adopté. [Suspension de séance]
Avec un peu de décalage... Intervention d'Alain Jund (EELV) sur le budget
Intervention Jean-Emmanuel Robert second tour de parole sur le budget
Intervention Anne Schumann (opposition)
(Photo MM)

(Photo MM)

Alain Fontanel fait photocopier pour la presse un document qui compare l'endettement de Strasbourg et des autres grandes villes de France... Strasbourg y apparait très à son avantage avec environ 1000€ par habitant contre plus de 3000 pour Marseille, dernière de la classe.
Deuxième tour de parole sur le budget. Au moins dix interventions... Ah non, plus. Le déjeuner, c'est pour 14 heures, pas avant #halala
Président de la Géorgie présent dans l'hémicycle... Et c'est parti pour le discours convenu de remerciements. Pour mémoire : la Géorgie est l'invitée du marché de Noël 2012 et... Mikheil Saakashvili a perdu les dernières élections dans son pays.
Alors, on me tend le "CV officiel" du président géorgien. Aux petits curieux : il se nomme Mikheil Saakashvili, né en 1967 à Tbilisi, est l'aîné de trois frères... #ok #merci
Robert Grossmann (UMP) traité de "comique-troupier" par Alain Fontanel #oups #boulettecontrôlée Bon c'est de bonne guerre, le vieux routier de la politique l'a traité de premier communiant à qui l'on donnerait "le bon Dieu sans confession et plus encore"...
Après la prise de parole d'Olivier Bitz, chef de groupe PS au CM, on devrait avoir une interruption de séance pour cause de visite présidentielle... Pas Sarko et Obama comme en 2009, non, le président géorgien. Il s'appelle comment ? Et c'est où la Géorgie ? #cancre
Oh, c'était beau cette "salve" de Robert Grossmann (dixit Roland Ries)... En substance : "Vous êtes délicieux monsieur le maire dans l'intimité, mais vous n'écoutez et vous n'écouterez JAMAIS votre opposition ! Vous ne participez qu'avec vous-même !" Sourire en coin de Roland Ries, qui, malgré les "cris d'orfraie" de ses adjoints, doit se dire que son alter-ego UMP n'a pas tout à fait tort...
Intervention de Robert Grossamnn, ex-président de la CUS, après les écolos Alain Jund et Marie-Dominique Dreyssé. Ces derniers voteront ce budget 2013 - c'est l'engagement pris par le groupe EELV pour rester dans la majorité municipale - même s'ils mettent en garde sur... sur... on n'a pas très bien compris sur quoi, à part ne pas rogner sur les budgets des associations.
Intervention Jean-Emmanuel Robert sur le budget
Marc Merger tacle une "politique du tout béton mal maîtrisée". Alain Jund adjoint en charge de l'urbanisme se tient les mains jointes et note... Mal à l'aise ? (Notre article sur les quartiers Malraux et Danube)
"Politique contracyclique" = à court terme (explication Wikipédia #nemeremerciezpas).
Les interventions de l'opposition démarrent... Intervention Marc Merger budget 2013
"Budget anti-morosité"... Y a plus morose comme expression ?
Alain Fontanel, adjoint au maire en charge des finances, a la main sur le débat budgétaire. Il peut au passage, sans trop se forcer, passer un peu de pommade à tous ses collègues adjoints : Mathieu Cahn (associations), Nicole Dreyer (petite enfance), Daniel Payot (culture), serge Oehler (sport), Marie-Dominique Dreyssé (action sociale), etc. #aimezmoi
Hier, le Figaro magazine a placé Strasbourg en troisième position des villes les moins endettées (Marseille étant dernière de la classe). Coup dur pour Jean-Emmanuel Robert, détracteur le plus virulent de la gestion municipale PS-EELV... Les débats sur ce budget 2013 devraient durer environ 2 heures. #onseréjouit
Jean-François Lanneluc a remplacé Patrick Pincet dans la fosse en-dessous du maire... Changement d'époque ?
Hou, Chantal Augé a changé de place ! Elle est (provisoirement sans doute) à la place d'Eric Schultz, chef du groupe EELV actuellement au Japon dans le cadre d'une visite d'élus à Fukushima. Pour mémoire, a été annoncé au dernier conseil l'arrivée de Chantal Augé dans le groupe des Verts...
Les élus s'installent... En coulisses, on règle les détails protocolaires pour la venue du président de la Géorgie, qui fera un passage vers 11h15 dans l'hémicycle du centre administratif. Une interruption de séance est prévue ainsi qu'un échange de cadeaux avec le maire de Strasbourg Roland Ries.

Ordre du jour du conseil municipal du 17 décembre 2012

Article actualisé le 17/12/2012 à 23h58
L'AUTEUR
Marie Marty
Marie Marty
Journaliste indépendante, co-fondatrice de Rue89 Strasbourg. Membre de l'association des Journalistes - écrivains pour la nature et l'écologie.

En BREF

Victime de racisme dans la police à Strasbourg, le brigadier Rezgui Raouaji obtient sa mutation

par Guillaume Krempp. 1 437 visites. 2 commentaires.

Jeudi, sixième rassemblement contre le pass sanitaire à Strasbourg

par Lola Manecy. 4 859 visites. 13 commentaires.

Samedi 24 Juillet, nouvelle manifestation contre le pass sanitaire place Kléber

par Marine Dumeny & Guillaume Krempp. 3 012 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×