Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Herzfeld dévoile samedi ses nouveautés à Stimultania
Culture 

Herzfeld dévoile samedi ses nouveautés à Stimultania

par Charly Ouate.
Publié le 7 février 2014.
Imprimé le 29 juin 2022 à 18:11
2 643 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
Marxer

Marxer, à l’affiche de la soirée Eléments n°1 le 8 février à Stimultania (photo Laure Nantois)

Le label strasbourgeois s’inscrit dans la durée par son bel activisme de découvreur de talents toujours sensibles et délicats. Maison d’un bonheur simple et sommaire, Herzfeld aime faire profiter de ses pépites au plus grand nombre. Ce sera l’occasion le 8 février de côtoyer trois des protégés du label, en concert à Stimultania, à l’occasion de la première soirée Éléments.

Pour élargir à toutes et tous ses découvertes, ses coups de cœur et ses choix artistiques, Herzfeld avait développé le concept « Éléments ». Un principe simple : dévoiler l’activité de cette grande famille musicale au sein d’un espace en ligne traduisant le fourmillement constant de la trentaine de groupes et artistes qu’abrite le label. Du coup, indique-t-on chez Herzfeld :

« La configuration pratique de la musique devient anecdotique et on y trouve les propositions de groupes existants, de duo naissants ou éphémères, comme celles d’aspirants solistes. Certains se découvriront des identités individuelles jusque-là diluées dans l’univers de leurs groupes habituels, d’autres se saisiront justement de cette plate-forme pour mettre à l’épreuve de nouveaux projets collectifs en gestation. »

Avec « Éléments », la musique chemine, évolue dans sa souplesse et sa flexibilité et ce sont des dossiers téléchargeables gratuitement qui s’offrent à l’internaute, contenant des genres et des formats musicaux totalement libres, enregistrés puis mixés par les musiciens eux-mêmes avant de passer par le filtre d’un mastering professionnel. Cinq sessions « Éléments » sont déjà disponibles avec Lauter, Roméo & Sarah, BangBangCockCock, Vaillant et Thomas Joseph. Herzfeld déplace à présent le concept en live avec une toute première soirée « Eléments » qui regroupera samedi Marxer, Miss Corée et Thomas Joseph afin de mieux saisir en live la substance de ces nouveautés.

Marxer

Marxer

Marxer (photo Laure Nantois)

Projet folk subtil et délicat, Marxer regroupe les guitares de Franck Marxer (Original Folks), les claviers d’Olivier Stula (A Second Of June) et la voix chaude et élégante de Pierre Walter (Loyola). A eux trois, ils nous conduisent dans un paysage de grands espaces ouverts à tous les possibles, « à cheval sur un classicisme pop et sur une idée contemporaine du songwriting à l’américaine » comme le présente le label Herzfeld. Les sentiments y apparaissent justes et vrais, intenses et profonds, coupés de tout artifice.

Miss Corée

Miss Corée est la bande originale d’un film sans âge ni repère, uniquement ancré dans l’Histoire et le vaste monde. Si les images laissent voir des clichés d’Asie de l’Est, Miss Corée est bien française. Voici un tandem né, là aussi, d’un mélange très « herzfeldien », la réunion de Laure Nantois (Ventre) et Eric Bentz (Electric Electric).

Tous deux proposent une plongée dans un univers qui ne dit rien de lui, seulement rythmé par de régulières saillies électroniques stridentes sur fond de réverb’ incantatoire. Fermons les yeux et partons, loin, au bout du monde, au plus profond de soi ! Miss Corée vous guide.

Thomas Joseph

Successivement T, Thomas Walter et Thomas Joseph, l’ex-étudiant en architecture, ex-étoile montante du label Herzfeld, propose des compositions urbaines dépouillées nullement mues par la marche effrénée du monde. Avec Thomas Joseph, on prend son temps, on ne s’affole pas, on profite de tout pour mieux se mouvoir sur la carte du sensible.

Issu d’un univers lo-fi, Thomas Joseph livre aujourd’hui des sonorités électronique où chant et sampling en live rivalisent avec la puissance récurrente de beats synthétiques. Thomas Joseph avance ainsi, sans filet,  à l’instinct, pour ne se fixer aucune limite et ne dépendre d’aucun cadre.

L'AUTEUR
Charly Ouate
Charly Ouate
Une mission : vous souffler des plans de concerts électrisants qui pulsent, à la mesure de mon pseudonyme.

En BREF

Un livreur agressé à Strasbourg, Uber Eats lui suspend son compte, Axa refuse de l’indemniser

par Achraf El Barhrassi. 3 497 visites. 3 commentaires.

Après avoir saisi le parquet financier, le directeur général de l’IHU de Strasbourg démis de ses fonctions

par Pierre France. 5 314 visites. 2 commentaires.

Par « sollicitude », le Pape ordonne une enquête au sein du diocèse de Strasbourg

par Nicolas Dumont. 2 307 visites. 2 commentaires.
×