Illuminations de Noël : Strasbourg demande plus de rigueur aux Vitrines
Politique 

Illuminations de Noël : Strasbourg demande plus de rigueur aux Vitrines

Comme prévu, la Ville de Strasbourg continuera de passer par l’association des commerçants, les Vitrines de Strasbourg, pour organiser les Illuminations de Noël. Pour le groupe de travail mis en place en février, l’argent public est bien utilisé : il reviendrait plus cher à la collectivité de tout gérer elle-même.

Rue89 Strasbourg l’annonçait jeudi, c’est désormais officiel : la Ville de Strasbourg va continuer de passer par les Vitrines de Strasbourg, pour organiser et concevoir les Illuminations de Noël. Le groupe de travail, composé de cinq élus issus de la majorité et de l’opposition du conseil municipal, s’est réuni quatre fois depuis février 2016 après nos révélations selon lesquelles plus du tiers de la subvention annuelle de 300 000€ allait dans le fonctionnement de l’association des commerçants et non l’opération prévue.

Selon les conclusions du groupe de travail, la Ville a tout intérêt à continuer une organisation mixte, comme l’explique Alain Fontanel, premier adjoint au maire (PS) :

« Les contributions de 645 commerçants cofinancent les Illuminations à hauteur de 232 551€. En 2014, le coût total de l’opération a été de 496 677€. Si la collectivité avait dû prendre en charge l’ensemble des Illuminations, l’opération lui coûterait donc deux fois plus cher. Par ailleurs, la Ville ne peut pas refacturer aux commerçants l’illumination des rues, comme le fait les Vitrines. »

Illuminations : 53% des frais de fonctionnement des Vitrines

Alain Fontanel assure que le groupe de travail a pu vérifier que chaque dépense a été justifiée par une facture correspondante. Sauf pour une partie des frais de fonctionnement (téléphone, courrier…) pour lesquels le cabinet Mazars, qui certifie les comptes des Vitrines de Strasbourg, estime qu’ils sont à imputer aux Illuminations à 53%, un ratio calculé à partir des recettes générées par l’opération de Noël par rapport aux recettes annuelles de l’association des commerçants.

Quant aux salaires, y compris celui particulièrement élevé du directeur Pierre Bardet, le cabinet Mazars estime que 2,4 mois de chacun des trois employés des Vitrines est consacré aux Illuminations.

Synthèse du budget 2014 des Vitrines de Strasbourg (doc Mazars)

Synthèse du budget 2014 des Vitrines de Strasbourg (doc Mazars)

Ce mode de présentation permet d’afficher un léger déficit (7 337€ en 2013, 14 126€ en 2014) comme nous vous l’expliquions l’an dernier et non 100 000 euros de bénéfices. Pour aider cette association dans le besoin, le conseil municipal doit approuver lundi le versement du solde des subventions 2013 et 2014, soit 50 000€, malgré la fourniture très hors délais des justificatifs des dépenses engagées.

Surtout ne pas critiquer la gestion de l’association

Les élus du groupe de travail (Alain Fontanel (PS), Maria-Fernanda Gabriel-Hanning (maj), François Loos (UDI), Jean-Emmanuel Robert (LR), Françoise Werckmann (EELV)) n’ont rien trouvé à redire à ces estimations du cabinet Mazars. Alain Fontanel rappelle par ailleurs :

« Notre mission était de vérifier que l’argent public versé a été dépensé conformément à son objectif. Il ne nous appartient pas de nous immiscer dans la gestion de l’association, nous n’avons pas d’appréciation à formuler sur les rémunérations des salariés. »

Huit personnes ont été auditionnés par les élus, le directeur des Vitrines Pierre Bardet et son président, Gwen Bauer mais aussi l’ancien président Michel Pirot et l’ancien trésorier Yves Lequen, ainsi qu’une ancienne secrétaire, Christine Lehman.

L'arbre bleu de la place Gutenberg, une fierté des Illuminations de Strasbourg (Photo Dynamosquito / FlickR / cc)

L’arbre bleu de la place Gutenberg, une fierté des Illuminations de Strasbourg (Photo Dynamosquito / FlickR / cc)

En conclusion, le groupe de travail formule cinq recommandations à l’association des Vitrines, qu’elle n’est pas obligée de suivre :

  • demander au moins trois devis pour les principaux contrats relatifs aux installations et locations des illuminations,
  • privilégier les illuminations respectant les plus hauts standards en matière d’économies d’énergie,
  • dresser un inventaire complet des illuminations propriété des Vitrines, le tenir à jour et le transmettre à la Ville,
  • informer chaque commerçant sur sa facture d’illuminations de la quote-part prise en charge par la subvention de la Ville.
  • transmettre dans les délais les documents comptables à la Ville, faute de quoi, le reliquat de la subvention (10%) ne sera pas versé.

Lundi, le conseil municipal doit approuver le rapport du groupe de travail et se prononcer sur une nouvelle subvention, toujours de 300 000€, pour le cofinancement des Illuminations 2016. Le budget global de l’opération est estimé cette année à plus de 685 000€. Le groupe de travail prévoit de se revoir au moins une fois par an.

Aller plus loin

Sur Rue89 Strasbourg : tous nos articles sur les illuminations de Noël

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Manifestation contre la réforme des retraites jeudi

par Pierre France. 5 347 visites. 11 commentaires.

Grève du 5 décembre : toutes les perturbations à Strasbourg

par Guillaume Krempp. 34 609 visites. 30 commentaires.

89dB, l’émission de radio du Rue89 Strasbourg, paye son Noël ce vendredi !

par Tristan Kopp. 428 visites. 2 commentaires.