Les illuminations de la Cathédrale s’étendent au barrage Vauban et au palais U
Culture 

Les illuminations de la Cathédrale s’étendent au barrage Vauban et au palais U

Constatant le succès des illuminations de la Cathédrale, la Ville de Strasbourg a choisi d’étendre le concept à la façade du barrage Vauban et à celle du Palais universitaire. Le spectacle estival, appelé LuX, espère ainsi convier les Strasbourgeois et les touristes dans une sorte de promenade temporelle, du Moyen-Âge au XIXe siècle en passant par les Lumières.

Chaque année, les illuminations de la cathédrale de Strasbourg doivent se renouveler. Et après celles du millénaire, c’était un peu difficile… Alors pour 2018, la Ville de Strasbourg a eu l’idée d’étendre le concept à deux autres bâtiments, le barrage Vauban et le palais Universitaire. L’idée est d’associer à chaque bâtiment une période historique, le Moyen-Âge pour la Cathédrale (obvisouly), les Lumières pour le Barrage Vauban (c’est vrai que ce fût une période faste, lire notre article historique) et la Révolution industrielle pour le Palais universitaire, avec la création de la Neustadt.

Un petit trajet en 2018 (carte Strasbourg.eu)

Les spectacles débutent tous les soirs à 22h30 en juillet (sauf le 14), 22h en août (sauf les 10, 11 et 12 août), s’achèvent à minuit et sont proposés jusqu’au 2 septembre.

Place du Château : « La flèche dans les nuages »

Place du Château, une toile de 400 m² accueille la projection de l’histoire des bâtisseurs. Le spectacle met en scène les milliers d’hommes qui ont élevé la flèche de la Cathédrale et les 1 600 tailleurs de pierre qui se sont relayés entre le XIVe et le XVème siècle, été comme hiver.

Barrage Vauban dans l’ambiance du siècle des Lumières (Photo : PasseMuraille pour Ville de Strasbourg)

Barrage Vauban : « Le temps des lumières »

Le barrage Vauban est quant à lui plongé dans l’ambiance du siècle des Lumières. Les réalisations de cette époque, marquée par d’importantes innovations, sont projetées sur la façade de la grande écluse. La beauté architecturale de cette période à Strasbourg est rappelée avec le Palais Rohan, le Lycée Fustel de Coulanges, l’Hôtel de Ville, l’Aubette… Le Strasbourg du XVIIIème siècle est festif et cette ambiance sera transmise musicalement par une rencontre atemporelle entre Vivaldi et la musique électronique.

« Uniō », le spectacle projeté sur le palais universitaire (Photo : AVExciters pour Ville de Strasbourg)

L’architecture de la Neustadt au Palais universitaire

Le spectacle du Palais universitaire ne s’axe pas que sur la période de sa construction entre 1879 et 1884, période où l’Alsace et la Lorraine sont allemandes mais sur toute la création de la nouvelle ville (Neustadt) à cette époque, un morceau que Strasbourg a réussi à faire reconnaître comme patrimoine mondial de l’humanité à l’Unesco. Mais le spectacle, appelé Uniō, promet d’aller bien au delà dans une création visuelle et sonore inédite.

Un coût qui ne triple pas

Le budget du festival LuX est estimé à 800 000€, ce qui n’est pas plus onéreux que les éditions précédentes. Plusieurs partenaires (Électricité de Strasbourg, Bouygues Bâtiment Nord-Est, le groupe Caisse des Dépôts, la Caisse d’Épargne Grand Est Europe, la Sers, Strasbourg Évènements, SERS, Eventail et le réseau Chaleur Urbaine d’Alsace) ont apporté 350 000€.

Y aller

LuX
Lieu : Strasbourg
Date(s) : Du Sa.7/7 au Di.2/9
Voir l'événement sur jds.fr

L'AUTEUR
Alexia Conrath
Alexia Conrath
Journaliste en herbe, stagiaire pour deux mois à la rédaction Rue89 Strasbourg, étudiante en CPGE lettres et sciences sociales, bonne vivante.

En BREF

Des traces de sang retrouvées dans l’appartement du suspect de l’enlèvement de Sophie Le Tan

par Jean-François Gérard. 3 461 visites. 6 commentaires.

Disparition d’une étudiante de 20 ans à Schiltigheim, un homme de 58 ans en garde à vue

par Pierre France. 5 831 visites. 1 commentaire.

La deuxième version du futur Parc des expositions sera en bois

par Jean-François Gérard. 1 883 visites. 8 commentaires.