Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
L'actu 

Ils militent contre les œufs de batterie chez Monoprix

par Marie Marty.
Publié le 9 mai 2012.
Imprimé le 24 octobre 2021 à 20:58
606 visites. 1 commentaire.
Des poules pondeuses en cage, place Kléber samedi. Banal ? Pas tant que ça.

Animalsace, association de défense des animaux et de promotion du végétarisme en Alsace, organise un happening place Kléber samedi. Objectif : dénoncer les conditions d’élevage des poules en batterie. Pour l’occasion, des militants de l’association seront déguisés en poules pondeuses. Ils se mettront en cage sous des charriots de supermarché pendant deux heures, pour « illustrer le cauchemar des cages de batterie ainsi que la responsabilité des consommateurs ». Les militants comptent également informer les passants sur les différents types d’œufs (3 : cage, 2 : hangar, 1 : plein air, 0 : bio). Dans son long communiqué, l’association va plus loin encore :

« Nous montrerons [aussi] que même les élevages plein air et bio posent de graves problèmes éthiques : mutilations (épointage du bec), gazage ou broyage de millions de poussins mâles après la naissance, abattage très précoce des poules pondeuses (18 mois), etc. Seul un mode de vie végétalien qui consiste à se passer de tous les produits animaux garantit la non-maltraitance des animaux.

L’une des cibles privilégiées d’Animalsace : la chaîne de magasins Monoprix, dont l’antenne strasbourgeoise se trouve justement… place Kléber. L’idée :

« Obtenir de Monoprix la fin de la vente d’œufs issus des élevages en batterie. Devant les magasins, nous avons récolté près de 900 cartes signées par les consommateurs. Ces signatures ont été envoyées au siège social de Monoprix ou des négociations avec L214 (ndlr : association nationale qui milite pour l’éthique dans la consommation et le bien-être animal) sont en cours. (…) Notre voisin allemand a interdit les cages pour les poules pondeuses depuis le 1er janvier 2009. En Belgique, Carrefour, Match, Champion, Aldi, Cora et bien d’autres grandes surfaces ne vendent plus d’œufs de code 3. Il n’y a donc aucune raison technique de ne pas passer au plein air, il s’agit seulement d’une question de volonté. »

Y aller

La performance se déroule samedi 12 mai à 15h30, place Kléber à Strasbourg.

L'AUTEUR
Marie Marty
Marie Marty
Journaliste indépendante, co-fondatrice de Rue89 Strasbourg. Membre de l'association des Journalistes - écrivains pour la nature et l'écologie.

En BREF

Reprise de l’usine Aptis : l’offre de Punch rejetée par Alstom

par Maud de Carpentier. 521 visites. 2 commentaires.

Stocamine : la justice annule le stockage illimité des déchets toxiques

par Jean-François Gérard. 1 113 visites. 3 commentaires.

Manifestation des salariés d’Alstom-Aptis : « Il vaut mieux un bon plan social qu’une mauvaise reprise »

par Maël Baudé. 605 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×