La SIG lâche une image de sa future arena pour motiver les sponsors
Sports 

La SIG lâche une image de sa future arena pour motiver les sponsors

La SIG, le club de basket de Strasbourg, dévoile une image de son projet d’extension de salle, au Wacken. Histoire de rappeler à tous les sponsors possibles que le projet est prêt et qu’ils n’ont plus qu’à mettre leur nom dessus…

Les journalistes sont venus nombreux lundi matin, à la conférence de presse de la SIG, le club de basket de Strasbourg et d’Illkirch-Graffenstaden. Il faut dire que la SIG avait promis de dévoiler son projet de nouvelle salle. Certains espéraient que le futur sponsor principal du club, ce qu’on appelle dans le jargon un namer, soit dévoilé. Mais il faudra se contenter d’une image de synthèse.

À ce stade, « des contacts ont été noués » avec trois entreprises de l’Eurométropole, une française et une européenne a fait savoir Martial Bellon, président de la SIG.

Rappelons que le projet de la SIG est d’agrandir sa salle actuelle du Rhénus Sport au Wacken, pour passer la jauge de 6 200 à 8 000 spectateurs. L’objectif du club est aussi d’augmenter ses surfaces commerciales pour générer des revenus supplémentaires en publicité, le club évoque les secteurs du bio, du bien-être et du sport. La nouvelle salle permettrait également d’améliorer ses équipements (bureaux, salles d’entrainement, espace médias et surfaces d’accueil avant les matches).

Un financement privé de 30 millions d’euros… à trouver

L’investissement est désormais évalué à 30 millions d’euros hors taxes, voire 34 millions pour passer à 10 100 places vraisemblablement dans un second temps. L’objectif est que le projet soit financé par le club (20%), un sponsor privé (20% soit 6 millions d’euros étalés sur plusieurs années) et un emprunt (60%) en partie garanti par la Ville et l’Eurométropole de Strasbourg, qui serait remboursé grâce à la location des 4 000 m² d’espaces commerciaux.

L’arena de la SIG en 2020 ? (Visuel Nogha Consulting)

Le visuel d’un projet de salle, réalisé par l’architecte Samuel Nogha, actionnaire de la SIG, donne une idée de l’allure du bâtiment. Si tout se passe bien, les dirigeants espèrent le début des travaux vers 2018 pour y débuter la saison 2020. La salle pourrait accueillir d’autres événements, plutôt sportifs comme du handball, car ils ne doivent pas faire concurrence au Zénith.

Plan détaillé de l’extension envisagée (plan Nogha Consulting)

Vitale pour les ambitions du club

Pour le président du club, Martial Bellon, cette salle est en tout cas une condition indispensable pour garder les ambitions sportives :

« En l’état, nous n’avons pas le budget pour être en capacité de jouer l’Euroligue (qui réunit les 16 meilleurs clubs européens, ndlr). Ce projet doit nous donner les moyens supplémentaires qui nous permettront d’y arriver. »

Actuellement la SIG joue en Ligue des Champions de basket, comme tous les clubs français. Cette compétition est née suite à un bras de fer entre les instances du basket européen, mais la majorité des grands clubs européens ont préféré la compétition privée de l’Euroligue ou même l’Eurocup, où Strasbourg est allée en finale en 2016. Un recours est en cours d’instruction à la commission européenne.

Le sixième lot du quartier d’affaires lancé à côté

Sur le visuel, une tour apparaît au premier plan. Son apparence est fictive, puisqu’il s’agit d’un terrain de la municipalité qui sera vendu à un promoteur ou un investisseur. Il s’agit du sixième lot du quartier d’affaires international (QAI) du Wacken dont la municipalité a choisi de lancer la commercialisation. À l’extrême gauche, au premier plan, on devine la tour où Adidas va s’installer.

Schéma du quartier d’affaires du Wacken, en prenant compte de l’arena Sig. Les lots A ; B ; C ; D ; G ; H ne sont pas encore commercialisés. Il s’agir de l’emplacement du parc des expositions  (document Ville de Strasbourg)

Il s’agit du premier lot de la phase 2 du projet, qui devait se trouver de l’autre côté du Rhénus, mais où se situe toujours le parc des expositions. Le déménagement de ces halls vers l’actuel stade du SUC, entre le Hilton, le lycée Kléber et la chaufferie biomasse du Wacken, est reporté pour cause de difficultés budgétaires, mais aussi d’interrogations sur la pertinence économique de grands halls peu utilisés, alors que le Palais de la Musique et des Congrès vient d’être agrandi.

Aller plus loin

Sur Rue89 Strasbourg : tous nos articles sur la SIG

Sur Rue89 Strasbourg : tous nos articles sur le quartier d’affaires du Wacken

L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

Manifestation à vélo vendredi, pour que Schiltigheim devienne cyclable

par Cassandre Leray. 438 visites. 2 commentaires.

La loi sur l’Alsace devant l’Assemblée nationale fin juin

par Cassandre Leray. 636 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le Marché des créateurs revient place de Zurich dans une version augmentée

par Tristan Kopp. 1 125 visites. 1 commentaire.