Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
L’interprofession des fruits et légumes d’Alsace se débarrasse de Delphine Wespiser… car végane
L'actu 

L’interprofession des fruits et légumes d’Alsace se débarrasse de Delphine Wespiser… car végane

par Guillaume Krempp.
Publié le 17 mai 2022.
Imprimé le 27 juin 2022 à 08:08
7 692 visites. 1 commentaire.

L’ancienne Miss France ne représentera plus les fruits et légumes d’Alsace dès juin. Après avoir publiquement affiché son soutien au Rassemblement national entre les deux tours, c’est pour sa pratique de consommation végane, c’est-à-dire sans produits issus de l’exploitation animale, qu’elle n’a pas été reconduite comme « ambassadrice ».

Voir en Marine Le Pen « une maman pour les Français », ça passe en Alsace. Mais être végane, c’est franchir une limite. Coller aux attentes de l’interprofession fruits et légumes d’Alsace semble être un exercice d’équilibriste raté par la Miss France 2012, Delphine Wespiser. Comme l’a révélé France Bleu Alsace : le contrat de la plus célèbre des Miss Alsace s’arrête début juin et il ne sera pas renouvelé.

En cause, un véganisme qu’elle ne cache pas, sur ses réseaux et dans les médias depuis des années. Or ce militantisme anti-spéciste n’était pas du goût des producteurs de la filière animale alsacienne, comme le justifie à la radio locale Pierre Lammert, le président de l’interprofession des fruits et légumes d’Alsace :

« On a tourné une page, à certains moments, elle ne cadrait plus vis à vis des autres productions agricoles. L’élevage c’est aussi important dans le paysage alsacien. »

« Des syndicats agricoles demandaient la fin de son contrat »

Dans l’entre deux tours de l’élection présidentielle, Delphine Wespiser s’était exprimé en faveur de Marine Le Pen sur le plateau de l’émission « Touche pas à mon poste ».

La question de la représentation de l’interprofessionnelle fruits et légumes d’Alsace par une ancienne Miss France ouvertement favorable à un parti aux positions xénophobes tel que le Rassemblement national s’était alors posée. Interrogé sur ce point par France Bleu Alsace, Pierre Lammert maintient que cette décision relève uniquement de « raison professionnelles, agricoles. » Entre les deux tours, le même Pierre Lammert prévenait tout de même : « Ça va lui poser quelques problèmes, car elle est aussi un peu l’ambassadrice de l’Alsace », déclarait-il aux DNA, en rapportant que ses propos créent « du souci » à l’interprofession.

Ces dénégations peinent à convaincre, notamment les éleveurs alsaciens. Car Delphine Wespiser ne mange pas de viande depuis son enfance, comme elle l’explique sur un blog culinaire. Plus récemment, en 2021, l’Alsacienne a affiché ses convictions et son régime végan. Ou en avril, elle était l’égérie de l’association de protection animale PETA, avec une grande affiche gare de Strasbourg.

Un éleveur et ancien président du syndicat Jeunes Agriculteurs du Haut-Rhin, qui a préféré rester anonyme, s’étonne :

« Ça fait plusieurs années que les syndicats demandaient la fin de son contrat. Mais nous avons toujours eu une fin de non-recevoir de l’interprofession. Maintenant pour ne pas dire que son engagement lepéniste est sanctionné, on agite une solidarité avec l’élevage. »

La décision de l’interprofession semble récente, puisque Delphine Wespiser apparaissait encore sur l’affiche d’un événement des « Fruits et légumes de France » prévu en septembre 2022 à Illkirch-Graffenstaden.

Présente sur l’affiche promotionnelle publiée en mars, Delphine Wespiser ne sera pas de la partie en septembre. (affiche promotionnelle Fruits et légumes d’Alsace)
Et hop ! Une nouvelle affiche !
L'AUTEUR
Guillaume Krempp
Guillaume Krempp
Journaliste, en recherche d'enquêtes et d'impacts

En BREF

Après avoir saisi le parquet financier, le directeur général de l’IHU de Strasbourg démis de ses fonctions

par Pierre France. 4 031 visites. 2 commentaires.

Par « sollicitude », le Pape ordonne une enquête au sein du diocèse de Strasbourg

par Nicolas Dumont. 2 066 visites. 2 commentaires.

Le tribunal administratif confirme la suspension des projets de géothermie à Eckbolsheim et Hurtigheim

par Guillaume Krempp. 786 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×