Dans le Haut-Rhin, « on a dû garder nos résidents handicapés quand ils mourraient »
Édition abonnés  Société 

Dans le Haut-Rhin, « on a dû garder nos résidents handicapés quand ils mourraient »

Fin mars, pendant plusieurs jours, la maison d'accueil spécialisée de Riespach dans le Haut-Rhin s'est retrouvée livrée à elle-même. Ses résidents handicapés ne pouvaient plus être pris en charge par le Samu. Pierre Buchon directeur de l'association Marie Pire, gestionnaire de l'établissement, raconte dix jours dramatiques, tout en espérant entrevoir le bout du tunnel . . .

Ce contenu est réservé aux abonnés

L'AUTEUR
Guillaume Krempp
Guillaume Krempp
Journaliste, en recherche d'enquêtes et d'impacts

En BREF

La Poste à pourvoir

par piet. 1 516 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Nouveau suicide d’un technicien aux Dernières Nouvelles d’Alsace

par Jean-François Gérard. 11 630 visites. 3 commentaires.

Marche aux flambeaux des Gilets jaunes mardi

par Pierre France. 1 388 visites. Aucun commentaire pour l'instant.