J’ai couru la Vitaboucle Glacis
Sur les pavés, courir
Où et comment courir à Strasbourg et environs ? On vous emmène en ballade.
blogs  Sur les pavés, courir 

J’ai couru la Vitaboucle Glacis

actualisé le 23/06/2015 à 12h39

Vitaboucle Glacis: savoir aussi courir avec  la circulation automobile (Arnaud MICHEL)

Vitaboucle Glacis: courir au milieu de la circulation départ (Photo Rue89 Strasbourg/AM)

Les « Vitaboucles » permettent depuis avril s’entraîner sur quatre parcours balisés dans Strasbourg. Pour cela, rien de plus simple : il suffit de suivre les balises : la 1, 2, 3 ou 4, mais aussi d’avoir un peu les parcours en tête). Classées par difficulté en fonction de la longueur, (de 6,5 km à 8,2km), « Vitaboucles » est une manière sportive de redécouvrir la ville. Nous avons testé celle des Glacis, derrière la gare.

BlogLa boucle n°1, dite boucle des Glacis. Comme un jour sur deux, j’enfile mes baskets pour aller courir : je sors de mes sentiers battus pour aller tester le nouveau dispositif mis à la disposition du coureur Strasbourgeois, du côté du parc de Glacis. Mon point de départ sera aux abords de la place de Haguenau. Il est 17h, c’est l’heure de pointe et je suis -très- loin d’être seul: voitures, cyclistes, piétons, trottinettes, poussettes… Je fais avec et j’entame un slalom entre les gens et les véhicules pour me diriger vers le Faubourg de Pierre.

Nouveau blog « Sur les pavés, courir »

Arnaud Michel rejoint l’équipe des blogueurs invités de Rue89 Strasbourg. Passionné par la course à pieds, Arnaud tient déjà un blog sur sa pratique, « Vers les sommets« . Il se propose de défricher ici les parcours accessibles aux Strasbourgeois et de faire état de ses trouvailles. Bienvenue Arnaud !

PF

La prudence et la retenue sont indispensables sur ce tronçon. Les coureurs cherchant la performance pesteront, les coureurs occasionnels eux, pourront profiter des nombreuses haltes aux feux rouges piétons pour discuter avec le copain ou recharger les batteries. S’en suit après une courte distance sur les berges de l’Ill que je rejoins au niveau de la Place des Halles: la libération, enfin (presque) seul !

Mes foulées deviennent maintenant plus rapides et je peux me lâcher. Mais à peine le temps de trouver un bon rythme que je dois me lancer dans un nouveau slalom au milieu des touristes de la Petite France.

La boucle 1 de 6,2 kilomètres va de la place de Haguenau à la grande mosquée. (document Ville de Strasbourg)

La boucle 1 de 6,2 kilomètres va de la place de Haguenau à la grande mosquée. (document Ville de Strasbourg)

À noter que la ville a mis, sur ce parcours, des points d’eau à disposition: parfait pour s’hydrater en cas de fortes chaleurs. Après quelques gorgées, je me dirige vers l’Hôtel du Département, en face du musée d’art moderne et de nouveau le long de l’eau…

Vitaboucle Glacis: courir et pouvoir s'hydrater sur le parcours (Arnaud MICHEL)

Vitaboucle Glacis: courir et pouvoir s’hydrater sur le parcours (Photo Rue89 Strasbourg /AM)

Les décors sont maintenant plus naturels, moins urbains, l’air y est plus frais. Ce chemin me mène à l’arrière de la Grande Mosquée, endroit où j’ai quelques difficultés pour retrouver les balises de marquage du parcours… après quelques hésitations, mais sur le bon chemin quand même, je me retrouve à monter sur un pont, le d’une voie ferrée : c’est clairement un endroit où je n’irai pas seul à des heures de moindre fréquentation, la nuit par exemple.

Je traverse le quartier de la Laiterie avec une certaine prudence à cause de la circulation automobile et je rentre enfin dans le long parc du Glacis, pour plus de deux kilomètres de ligne droite derrière la gare, le tout au calme et entouré d’espaces verts. Je peux à nouveau accélérer mon rythme sur ce chemin de gravier peu fréquenté.

Vitaboucle Glacis: courir un instant dans le calme (Arnaud MICHEL)

Vitaboucle Glacis: courir un instant dans le calme (Photo Rue89 Strasbourg / AM)

J’y croise d’ailleurs quelques autres coureurs, peut-être des sportifs qui attaquent la Vitaboucle dans le sens inverse au mien. Je prends quelques minutes pour m’arrêter aux agrés et tenter de diversifier mon instant sport du jour. Un peu intrigué par leur fonctionnement mais surtout fatigué par les kilomètres déjà avalés, je repars assez vite vers mon point d’arrivée qui était aussi mon point de départ 35 minutes plus tôt. J’arrête ma montre qui m’annonce 6,2 kilomètres, conforme à la distance annoncée par la brochure de la ville.

Vitaboucle Glacis: courir (trop?) isolé  (Arnaud MICHEL)

Vitaboucle Glacis: courir (trop?) isolé et le long de la voie ferrée (Photo Rue89 Strasbourg /AM)

Mon sentiment sur cette première Vitaboucle est mitigé car les arrêts sont trop fréquents en raison du trafic routier à certains de ses points. Il faut accepter d’avoir les contraintes du « courir en ville » lorsqu’on s’engage sur cette boucle. Je conseille pour cela de la courir plutôt un dimanche matin afin de ne pas être trop souvent stoppé dans l’élan. Cependant la partie dans le parc du Glacis est, elle, très agréable en raison de sa verdure, son calme et son côté plus intimiste : il y a là de quoi se faire plaisir !

Les 4 Vitacboucles de Strasbourg (document Ville de Strasbourg)

Les 4 Vitacboucles de Strasbourg (document Ville de Strasbourg)

Voir tous les articles de ce blog
L'AUTEUR
Arnaud Michel
Arnaud Michel
Coureur alsacien et blogueur sur l'actu du trail et running dans la région

En BREF

Épuisées, des mères d’enfants handicapés devant le rectorat pour obtenir de l’aide

par Guillaume Krempp. 9 358 visites. 12 commentaires.

Des riverains obtiennent la fermeture temporaire du Local, bar à concerts de la Krutenau

par Tristan Kopp. 5 373 visites. 15 commentaires.

Venu de l’Ouest, Actu.fr se lance à Strasbourg

par Jean-François Gérard. 1 583 visites. Aucun commentaire pour l'instant.