Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Journées du patrimoine à Strasbourg, quatre nouveautés pour s’aérer les neurones
Culture 

Journées du patrimoine à Strasbourg, quatre nouveautés pour s’aérer les neurones

par Martin Lelievre.
Publié le 16 septembre 2021.
Imprimé le 25 octobre 2021 à 06:03
2 868 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Du vendredi 17 au dimanche 19 septembre, les Journées du Patrimoine sont l’occasion de (re)découvrir Strasbourg et ses lieux chargés d’histoire comme le Parlement Européen, le Palais Rohan ou encore le quartier de la Neustadt. Cette édition 2021 s’appuie sur le numérique pour creuser certains aspects méconnus de la ville.

Les Journées européennes du Patrimoines (JEP) permettent de visiter des lieux rares, chargés d’histoire et parfois inaccessibles au public. À Strasbourg, la Ville et le ministère de la Culture insistent sur le caractère « participatif » et « inclusif » du programme de cette 38e édition, qui propose des jeux de pistes et des visites accessibles aux personnes mal-voyantes, mal-entendantes, handicapées motrices ou mentales. Plus de 80 visites sont proposées dans l’Eurométropole pour le week-end du 17 au 19 septembre, sur le thème du « Patrimoine pour Tous ». Une partie de ces visites s’appuient sur des outils numériques, comme des applications mobiles ou de la géolocalisation. Rue89 Strasbourg propose sa sélection.

Une balade Street Art commentée à Hautepierre

Les JEP peuvent avoir l’image d’un musée à ciel ouvert, mais à l’occasion des 50 ans du quartier de Hautepierre, il sera possible de visiter une série de fresques réalisées par les habitants et les écoliers du quartier avec le collectif « Hautepierre sur les Tréteaux » (association Wonderwiz’art), en profitant de l’accompagnement scientifique et ludique d’un comédien, Sébastien Jeser. En parallèle, d’autres événements sont prévus mélangeant les Journées du Patrimoine et la programmation de la grande fête de quartier, comme une visite guidée de l’Instrumentarium des Percussions de Strasbourg, très impressionnant et très rarement ouvert au public, étant donné la fragilité des instruments qui y sont stockés.

Plusieurs oeuvres de street art égayent le quartier de Hautepierre (Photo Babette Reziciner / doc remis)

Y aller

Visite d’un ensemble de street art, vendredi 17 septembre de 16h30 à 17h30 et dimanche 19 septembre de 11h à 12h et de 14h à 15h, parvis du CSC Le Galet, 4 avenue Tolstoï à Strasbourg – Hautepierre. Pas d’inscription nécessaire.

Géocaching à Plobsheim

Le géocaching, du nom de l’application du même nom, est une chasse au trésor publique pour trouver des messages ou des objets cachés. Pour les JEP, la ville de Plobsheim propose un parcours, qui permettra de se promener dans la nature environnant le village, à travers cette application. L’objectif de cette balade est de découvrir cinq « lieux patrimoniaux » de manière ludique.

Y aller

Balade patrimoniale en géocaching, Samedi 14h-17h et dimanche 9h-19h, départ devant la mairie, 1 rue du Moulin à Plobsheim. Application Géocaching à télécharger (Android / App Store d’Apple). Pas d’inscription nécessaire.

Jeu de piste musical par No Limit Orchestra

Le jeu de piste Eurogeek traverse la Grande Île ou le quartier européen de Strasbourg pour faire découvrir des détails de la ville et de son histoire, via une narration audio immersive (disponible en 18 langues). Le parcours a été conçu et développé par une association d’architecture nancéienne Heruditatem et par l’orchestre strasbourgeois No Limit Orchestra. Exceptionnellement pour les Journées européennes du patrimoine, la structure strasbourgeoise réalisera trois concerts de reprises d’hymnes de jeux vidéos et autres tubes de la « geek-culture » lors de points clés du parcours.

Y aller

Jeu de piste musical, samedi de 16h30 à 19h, départ place Broglie à Strasbourg – centre. Pas d’inscription nécessaire mais smartphone avec accès internet et géolocalisation activée requis.

Visite d’un ancien hôpital militaire avant sa mutation en tiers-lieu

L’ancien hôpital militaire Lyautey, construit sur 2,3 hectares, servait jusqu’en juin de site d’hébergement d’urgence, notamment pour les demandeurs d’asile. Auparavant, ces bâtiments étaient utilisés pour des soins médicaux jusqu’en 1996 et par l’armée jusqu’en 2008. D’ici 2025, l’ensemble devrait être transformé en collège, logements, jardin public et « tiers lieu » dont la fonction n’est pas encore définie si ce n’est qu’elle sera « au bénéfice des habitants ». La visite du « bâtiment d’honneur » Lyautey n’est pas ouverte au public habituellement.

Y aller

Visite du bâtiment d’honneur de l’Hôpital Lyautey – samedi de 10h à 12h et de 13h à 17h au 1 rue des Cannoniers à Strasbourg – Neuhof. Événement gratuit mais inscription nécessaire.

Des bâtiments exceptionnels à visiter

Ces visites ne sont qu’une petite partie de ce que peut offrir les Journées européennes du Patrimoine. Plus traditionnellement, le week-end permet de visiter toute une série de bâtiments publics dont l’accès est habituellement restreint comme la direction des Finances publiques, l’hôtel préfectoral, le Palais du Rhin ou encore le lycée international des Pontonniers.

Le Palais du Rhin est l’un des bâtiments remarquables de la place de la République à Strasbourg. Il abrite la direction régionale des affaires culturelles (DRAC) du Grand Est qui participe à l’organisation des Journées du Patrimoine sur Strasbourg. (Photo : Martin Lelievre – 2020 / Rue89 Strasbourg)

Aller plus loin

Sur Strasbourg.eu : le programme complet à Strasbourg (PDF)

L'AUTEUR
Martin Lelievre
Journaliste bientôt diplômé du MJMN (Master Journalisme et Médias Numériques) de l'Université de Lorraine (Metz), photographie et multimédia

En BREF

Fin de l’hébergement à l’hôtel F1 de Geispolsheim, une vingtaine de personnes à la rue

par Maël Baudé. 5 026 visites. 2 commentaires.

Reprise de l’usine Aptis : l’offre de Punch rejetée par Alstom

par Maud de Carpentier. 523 visites. 2 commentaires.

Stocamine : la justice annule le stockage illimité des déchets toxiques

par Jean-François Gérard. 1 119 visites. 3 commentaires.
×