Un juif religieux agressé au couteau à Strasbourg
L'actu 

Un juif religieux agressé au couteau à Strasbourg

actualisé le 21/08/2016 à 15h52 : Précisions du procureur de la République.

Un juif religieux, membre de la communauté loubavitch de Strasbourg, a été agressé au couteau, avenue des Vosges à Strasbourg. Hospitalisé, son état a été stabilisé. L’agresseur a crié « allahu ackbar ». Il a été interpellé et il s’agirait d’un récidiviste.

Shalom Levy, membre de la communauté juive loubavitch de Strasbourg, a été agressé au couteau à l’angle de la rue Finkmatt et de l’avenue des Vosges à Strasbourg vendredi matin, vers 11h45.

Selon plusieurs témoins, la victime, qui portait un grand chapeau noir et un costume sombre, la tenue traditionnelle de la communauté loubavitch, a reçu un coup de couteau au niveau de l’abdomen par une personne qui a crié « Allahu ackbar ». L’agresseur s’apprêtait à porter un second coup mais Shalom Levy, âgé de 62 ans, a réussi à s’enfuir avant de trouver refuge dans le Toon’s, un bar du quartier à partir duquel on été appelés les secours.

Le périmètre de l'agression a été momentanément bouclé par la police judiciaire (Photo Twitter)

Le périmètre de l’agression a été momentanément bouclé par la police judiciaire (Photo Twitter)

En revenant des courses pour shabbat

Shalom Levy revenait juste de ses courses pour shabbat. Il a été transporté à l’hôpital universitaire de Strasbourg à Hautepierre. Selon Mendel Samama, rabbin de Strasbourg, qui a pu la rencontrer à l’hôpital, son état de santé a été stabilisé :

Selon Mendel Samama, Shalom Levy est un « miraculé » :

« Je connais très bien M. Levy, un membre éminent et respecté de notre communauté. Il a eu le réflexe de courir se réfugier tout de suite après le premier coup, et c’est probablement ce qui a sauvé sa vie. »

Selon René Gutman, grand rabbin de Strasbourg, informé par la préfecture de Strasbourg, l’auteur de l’agression a été placé en garde à vue et l’enquête a été confiée à la police judiciaire de Strasbourg. Il s’agirait de la même personne qui, en 2010, avait déjà agressé un juif place Kléber à Strasbourg.

Antécédents psychiatriques

Des informations confirmés par la suite par le procureur de la République, qui a indiqué dans un communiqué que le prévenu est « connu pour des faits similaires, pour lesquels il a été déclaré pénalement irresponsable en raison de troubles mentaux. Il a par ailleurs fait l’objet de plusieurs hospitalisations d’office et il est suivi par un médecin psychiatre. »

Le Parquet envisage d’ouvrir une information judiciaire pour « tentative de meurtre avec cette circonstance que les faits ont été commis en raison de l’appartenance réelle ou supposée de la victime à une ethnie, une race ou une religion déterminée. » L’agression s’est déroulée en plein dans le quartier juif de Strasbourg, qui compte une communauté d’environ 15 000 personnes.

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Mobilités : l’usage de la voiture toujours en recul à Strasbourg

par Pierre France. 1 754 visites. 15 commentaires.

Strasbourg compte bannir les plus vieux diesel dès 2021

par Jean-François Gérard. 3 256 visites. 27 commentaires.

Épuisées, des mères d’enfants handicapés devant le rectorat pour obtenir de l’aide

par Guillaume Krempp. 10 831 visites. 15 commentaires.