Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
À Kolbsheim et alentours, dix jours de festival pour échanger sur les futurs et les possibles
Culture 

À Kolbsheim et alentours, dix jours de festival pour échanger sur les futurs et les possibles

par Pierre France.
Publié le 7 septembre 2022.
Imprimé le 27 septembre 2022 à 09:32
1 444 visites. 2 commentaires.

Du samedi 10 au mardi 20 septembre, le festival « Dix jours Vert le futur » propose des rencontres, des spectacles et des débats autour du nouveau monde et du rapport à la nature. Né à Kolbsheim en réponse aux traumatismes liés à la construction du GCO, le festival se poursuit après la mise en service de l’autoroute afin de « réfléchir à la suite collectivement ».

Né après la répression du mouvement d’opposition au Grand contournement ouest (GCO), le festival « Dix jours Vert le futur » a survécu à la mise en service de l’autoroute. Alors que les camions traversent désormais Kolbsheim par milliers chaque jour, les habitants proposent de « se rencontrer pour réfléchir collectivement à la suite ».

La suite ? Quelle suite ? Celle qui consiste à vivre dans un monde aux ressources limitées dans un environnement poussant à la consommation illimitée pardi. Sur une dizaine de jours mais surtout lors de deux week-ends, « Vert le futur » propose une série de spectacles, rencontres et débats autour de l’écologie pratique, du changement climatique ou de l’agriculture par exemple.

Au festival Vert le futur à Kolbsheim en 2019 (doc remis)

Ce dernier thème est traité lors de la projection de deux documentaires : « Le Pari d’Esther » mardi 13 septembre à 20h à l’église de Kolbsheim, de la journaliste longtemps strasbourgeoise Camille Andres, raconte la création d’une ferme d’un nouveau genre. « L’Afrique, les OGM et Bill Gates », vendredi 16 septembre à 20h à l’église de Kolbsheim, évoque, lui, les contreparties de la philanthropie de Bill Gates en Afrique.

Extension dans d’autres villes de la métropole

Pour sa troisième édition, le festival a bénéficié d’une aide de l’Eurométropole (10 000€) à condition de s’exporter un peu au-delà de Kolbsheim, ce qui explique qu’un atelier de « land art » ait lieu à la médiathèque d’Hangenbieten ou qu’un débat sur l’architecture et l’urbanisme soit proposé à la Maison citoyenne de Strasbourg par exemple.

Plusieurs rendez-vous sont pensés pour les familles, notamment les week-ends (doc remis)

« Cette aide permet de payer quelques cachets, même si c’est au tarif minimal », précise Éric Domenicone, l’un des bénévoles organisateurs du festival : « Tout le monde est bénévole dans cette opération mais l’objectif est de continuer à faire grandir le rendez-vous, en proposant à d’autres communes de participer. »

C’est le pianiste Patrick Scheyder qui est invité à enchanter la soirée de clôture, appelée « Des jardins et des hommes« , avec des odes à l’écologie remontant à Léonard de Vinci, Victor Hugo ou Jean-Jacques Rousseau, sur des musiques de Jean-Sébastien Bach, Frédéric Chopin ou Franz Schubert.

Y aller

Dix jours Vert le futur, du samedi 10 au mardi 20 septembre, à Kolbsheim, Hangenbieten, Oberhausbergen et Strasbourg.

Aller plus loin

Sur vert le futur.fr : le programme complet en ligne ou en PDF.

L'AUTEUR
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Les cars du Kochersberg plus rapides grâce à une voie dédiée presque jusqu’à Strasbourg

par Rue89 Strasbourg. 1 769 visites. 2 commentaires.

Oui, l’État a l’obligation légale de proposer aux étrangers un hébergement d’urgence, même sans titre de séjour

par Camille Balzinger. 33 827 visites. 2 commentaires.

Rassemblement pour l’énergie nucléaire samedi à Strasbourg

par Pierre France. 3 006 visites. 13 commentaires.
×