« La fête du repos » au quartier gare, des rencontres militantes pour le 1er mai
L'actu 

« La fête du repos » au quartier gare, des rencontres militantes pour le 1er mai

Mardi 1er mai, aura lieu la deuxième édition de « La fête du repos » au quartier gare à Strasbourg. Une série de débats et de concerts se tiendront au niveau des arrêts de tram Faubourg de Saverne et Faubourg National, avec comme thème la vie locale et la différence, dans le contexte du cinquantième anniversaire de mai 68.

Pour la deuxième année, « La fête du repos » se tiendra mardi 1er mai dans le quartier de la gare à Strasbourg. Cet événement se veut « militant et critique » d’après son principal organisateur, Frédérique Muller, de l’association du Vraibourg. Le principe consiste à squatter l’espace de deux arrêts de tram, laissés vacants en cette journée sans transports en commun, à partir de midi, pour ne pas empiéter sur la manifestation qui aura lieu le matin même.

Rue du Faubourg-de-Saverne, des débats à propos des circuits courts et de la vie locale sont programmés. Les médias constituent l’autre thème de la journée avec un soutien à l’antenne strasbourgeoise de la radio FIP et une discussion sur les médias locaux et indépendants, à laquelle Rue89 Strasbourg sera heureux de participer.

Ces thèmes sont particulièrement importants d’après Frédérique Muller :

« Les médias ont quasiment tous des millionnaires comme propriétaires, qui ont par ailleurs de grandes entreprises vivant de la commande publique. L’information ne peut pas être objective parce que c’est justement envers ces propriétaires qu’il faudrait avoir un point de vu critique. Le création d’une information locale et indépendante est primordiale pour la démocratie. »

Dans le même temps, rue du Faubourg-National se tiendront des discussions sur le thème de la différence, intitulées « La libération sexuelle : qu’en reste t’il » et « L’insertion des réfugiés par le travail. »

Rue du Faubourg-de-Saverne, les commerçants prônent la vie locale à travers l’association Vraibourg. (Photo TV / Rue89 Strasbourg / cc)

De la musique du monde

Une restauration et une buvette sont assurées en continu jusqu’à 21h avec, entre les débats, des concerts de musiques du monde. Ce sont des artistes strasbourgeois, voire des artistes du quartier, qui sont programmés avec de la musique kabyle, latine, ou encore la fanfare des internes en médecine.

L’année dernière, la première édition de la Fête du repos avait attiré environ 800 personnes sur la journée, malgré la pluie et le froid. « C’était une vraie réussite » d’après Frédérique Muller. Cette année, l’événement double d’envergure, avec deux lieux et plus d’animations. Les organisateurs expliquent qu’avec « le cinquantième anniversaire de mai 68, faire un événement important pour le 1er mai était une obligation. »

L’association le Vraibourg, à l’origine de l’événement, est un réseau de commerçants et de riverains du Faubourg de Saverne, de la rue de Pâques et de la rue Kuhn, qui prônent la vie locale et les actions alternatives aux modes de consommation conventionnels. Coopalim, un supermarchés coopératif, et Alternatiba, une association porteuse de projets écologiques, sont notamment partenaires de la fête. La ville de Strasbourg a accordé une subvention de 5000 euros et soutient également l’événement.

Y aller

Fête du Repos, mardi 1er mai de 12h à 21h, aux arrêts de tram Faubourg-National et Faubourg-De-Saverne à Strasbourg. Voir sur Facebook.

L'AUTEUR
Thibault Vetter
Thibault Vetter
traite tout type de sujets à l'écrit ou en vidéo, avec une accointance pour l'écologie et le naturalisme.

En BREF

Un séisme secoue Strasbourg, Fonroche dément en être à l’origine

par Pierre France. 9 360 visites. 32 commentaires.

Harcèlement : Le procès de l’ex-directeur de la Maison des associations reporté en mars

par Pierre France. 1 269 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Avec la Vélorution dimanche, le collectif compte peser sur les municipales

par Jean-François Gérard. 1 560 visites. 8 commentaires.