Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
La justice choisit Altia pour le futur de Caddie
Economie  Société 

La justice choisit Altia pour le futur de Caddie

par Pierre France.
Publié le 23 mai 2012.
Imprimé le 27 juin 2022 à 00:43
1 122 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le tribunal de Strasbourg a rendu son délibéré ce matin : Altia Groupe est autorisé à reprendre les actifs de l’entreprise Caddie dans le cadre de son redressement judiciaire. Plus de cent salariés sur 500 seront licenciés.

Comme on s’y attendait, la chambre commerciale du tribunal de Strasbourg a choisi le groupe Altia dans son délibéré prononcé ce matin pour reprendre l’entreprise Caddie de Drusenheim. En redressement judiciaire depuis le 5 mars, Caddie fait face à d’importants problèmes de trésorerie. Directrice générale d’Altia, Nicole Cohen détaille :

« Nous reprenons les actifs sans les dettes, c’est à dire la marque, les outils, les clients et le personnel. Nous reprenons aussi les crédits-baux, ainsi que les contrats en cours. »

Le groupe Altia a promis d’investir environ 14 millions d’euros à Drusenheim, pour y installer la ligne de galvanisation de l’acier actuellement située à Oberhausbergen, et d’y construire une autre ligne, actuellement inexistante, de peinture. Le déménagement de Oberhausbergen vers Drusenheim devrait prendre deux ans et Altia s’est engagé à dépolluer le site. Un million d’euros ont été provisionnés à cet effet, ce qui semble assez optimiste d’après d’autres parties impliquées dans ce dossier.

Altia va dès aujourd’hui débuter des négociations avec Mme Deppen-Joseph, l’ancienne actionnaire majoritaire de Caddie, dans le but de lui racheter les locaux de Drusenheim dont Altia souhaite devenir propriétaire.

Mais le groupe Altia prévoit de se séparer de 125 salariés sur les 509 que compte l’entreprise, comme l’explique Nicole Cohen :

« Il y a une opération de relance industrielle à faire, réorganiser la production. On va mettre des robots là où des ouvriers portaient eux-mêmes des chariots toute la journée… On a recruté un directeur général, qui était extérieur au groupe, dont ce sera la mission. Il prendra ses fonctions la semaine prochaine. Un directeur financier a été également recruté, c’est un Alsacien qui a exprimé le souhait de revenir s’installer dans sa région d’origine. »

Pour Olivier Bender, membre du comité d’entreprise et délégué syndical FO, il convient désormais d’assurer aux employés licenciés une solide cellule de reclassement :

« Les élus se sont engagés à aider Altia à mettre en place une cellule de reclassement. Pour l’instant, on parle de 45 jours pour cette cellule, ça nous paraît trop peu. Altia nous a promis de conserver nos primes aussi, assiduité, vacances, 13e mois… On veillera à ce qu’ils tiennent parole, comme pour le maintien du bus pour les employés. »

Le groupe Altia proposera 18 postes à pourvoir actuellement en priorité aux salariés licenciés de Caddie pendant 36 mois. Quant à Stéphane Dedieu, qui était PDG de Caddie jusqu’à sa reprise, il aura désormais en charge la direction marketing de l’entreprise.

Pour aller plus loin

Sur Rue89 Strasbourg : quatre repreneurs au chevet de Caddie

Sur Rue89 Strasbourg : tous nos articles sur Caddie

Article actualisé le 23/05/2012 à 16h28
L'AUTEUR
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Après avoir saisi le parquet financier, le directeur général de l’IHU de Strasbourg démis de ses fonctions

par Pierre France. 4 001 visites. 2 commentaires.

Par « sollicitude », le Pape ordonne une enquête au sein du diocèse de Strasbourg

par Nicolas Dumont. 2 033 visites. 2 commentaires.

Le tribunal administratif confirme la suspension des projets de géothermie à Eckbolsheim et Hurtigheim

par Guillaume Krempp. 781 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×