La Ville rachète la Coop, qui doit devenir la future Laiterie
Société 

La Ville rachète la Coop, qui doit devenir la future Laiterie

actualisé le 10/05/2016 à 23h12

L'ancien siège social de la Coop, au Port du Rhin, accueille désormais les nuits électroniques de l'Ososphère. (capture d'écran Google Map)

L’ancien siège social de la Coop, au Port du Rhin, accueille désormais les nuits électroniques de l’Ososphère. (capture d’écran Google Map)

La Ville de Strasbourg rachète l’ancien siège social de la Coop, au Port du Rhin, malgré une offre inférieure aux espérances de l’entreprise. Un lieu de vie culturel doit s’y implanter dès 2016 et remplacer la Laiterie à l’horizon 2019.

L’aménagement des bords du Rhin se poursuit. Parmi les projets en cours, le rachat du site Coop par la municipalité est acté. Le conseil d’administration de la société a accepté la proposition de la Ville par le biais de la société publique locale (SPL) Deux-Rives, qui gère l’urbanisation des bords du Rhin. La SPL a formulé une offre à 4,75 millions d’euros, ce qui est en deçà des espoirs de Coop Alsace, qui tablait sur au moins 6 millions d’euros.

Mais le site de la Coop ne pouvant pas recevoir d’habitations, et l’Eurométrople (ex-CUS) étant la seule intéressée, l’entreprise alsacienne n’avait guère d’autre choix et son conseil d’administration a donc émis un avis favorable. L’entreprise étant toujours en redressement judiciaire, cette cession d’actifs doit encore être avalisée par un juge-commissaire.

Un lieu ouvert 24h sur 24 et 7 jours sur 7

De son côté, la municipalité compte avoir les clés dès l’été. Alain Fontanel, premier adjoint (PS) au maire et en charge de la Culture, décrit l’avenir du site :

« La Coop doit être un pôle de vie culturelle, économique et citoyenne. Le cahier des charges prévoit un lieu ouvert 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, pour se divertir ou travailler. Ce lieu sera amené à remplacer la Laiterie en 2019 où les salles deviennent trop petites. Dans le parc actuel, 40 000m² seront réhabilités mais garderont leur aspect historique. »

Depuis 2012, les entrepôts de la Coop accueillent le festival Ososphère au mois de septembre. Une assistance à la maîtrise d’ouvrage (AMO) travaillera dès à présent sur le projet pour qu’il soit activé dès 2016. En 2019, une coopérative musicale « Coop Musique » s’y substituera à l’actuelle Laiterie. Des salles de concert plus grandes, et à la jauge variable, sont prévues. L’avenir des locaux actuels de la Laiterie, rue du Howald n’est pas encore tranché.

Alain Fontanel : « Faire de la Coop un lieu création, de diffusion et de production artistique »

Un lieu intégré à l’urbanisation des bords du Rhin

Cette acquisition s’intègre dans la Zone d’aménagement concerté (ZAC) des Deux Rives, qui suit le tracé de l’extension du tramway vers Kehl. La mise en service jusqu’à la gare allemande est prévue pour avril 2017, à moins que des retards côté allemands ne repoussent la construction du pont. Dans un premier temps, le tram D ne s’arrêtera pas aux arrêts Starlette et Citadelle (voir carte plus bas) dont les environs seront encore en construction. La ligne F sera aussi prolongée vers l’arrêt Starlette.

En 10 ans, la ZAC des Deux-Rives doit accueillir 4 500 logements et 9 000 habitants. Elle s’inscrit dans l’ensemble des récents aménagements qui s’étalent du parc du Heyritz à Kehl. Au total, ce sont 9 000 logements pour 20 000 habitants et 8500 emplois qui sont espérés sur cette zone longue de 5 kilomètres.

La Zac des Deux Rives en vidéo

Les projets futurs sont visibles dans une vidéo réalisée par Drone Alsace. La société avait participé au clip assez remarquée des vœux de la Région Alsace 2015. Une production d’un autre accabit que « Strasbourg-The Europtimist », qui après avoir été la risée du web et de la télévision à l’automne, a été dépubliée. Elle mettait notamment en scène un entrepreneur qui répétait « pourquoi irais-je m’enterrer à Paris ? » et un livreur à l’accent marseillais caricatural.

Musique: par Kings Love Jacks – Boy Game

Carte interactive des aménagements futurs

L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

La loi sur l’Alsace devant l’Assemblée nationale fin juin

par Cassandre Leray. 670 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le Marché des créateurs revient place de Zurich dans une version augmentée

par Tristan Kopp. 1 153 visites. 1 commentaire.

Strasbourg se mobilise pour Notre-Dame de Paris

par Rue89 Strasbourg. 1 501 visites. 3 commentaires.