Voisins de la Laiterie, l’Espace K apporte une pièce de théâtre… dans votre salon
Culture 

Voisins de la Laiterie, l’Espace K apporte une pièce de théâtre… dans votre salon

Au printemps 2019, la compagnie Actémo Théâtre proposera une pièce… dans le salon des habitants du quartier Laiterie. Projection privée est une comédie d’environ une heure, interprétée par trois acteurs et proposée par l’Espace K.

Arrivée en janvier 2016, la compagnie du Kafteur entame sa troisième saison complète à l’Espace K. Et parmi ses nouveaux défis figure l’ouverture vers les habitants du quartier populaire de la Laiterie, pour qui se rendre dans les structures culturelles du secteur n’est pas une habitude. Comme d’autres, l’Espace K a eu le temps de le constater, faire venir ces habitants au théâtre relève toujours du défi. Alors quoi de mieux que de s’inviter directement chez ses voisins ?

Le médiateur culturel de l’Espace K, Régis Harter, résume la formule :

« L’Espace K achète le spectacle puis trouve des personnes, de préférence dans le quartier prioritaire de la Ville (QPV), qui peuvent accueillir amis, voisins ou de la famille selon la taille de leur salon. Il suffit d’un canapé et d’un accès à une autre pièce qui sera la cuisine dans la représentation mais n’a pas besoin d’être la cuisine dans l’appartement. Le tout est suivi d’un moment convivial avec les artistes. L’Espace K propose aussi un accompagnement pour ceux qui le veulent, en venant les jours précédents et aider à préparer. Les spectacles sont prévus plutôt le soir, mais l’idée est de proposer quelque chose de souple, comme le souhaitent les familles. Cela ne peut néanmoins pas se faire le matin, car il faut quelques heures pour que les artistes se repèrent. »

Article connecté

Cet article a directement été suggéré à la rédaction par les participants aux conférences de rédaction publiques du quartier de la Laiterie, dans le cadre de l’opération « Quartiers connectés ».

Le spectacle proposé c’est Projection Privée, un texte écrit par le dramaturge français Rémi de Vos en 2000. Pour l’interprétation, c’est Actémo Théâtre (anciennement Actémobazar), voisins du l’Espace K à la Fabrique de théâtre, qui s’en occupe. Les trois fondateurs, Delphine Crubézy, Violaine-Marine Helmbold et Philippe Cousin, ont interprété une poignée de fois la pièce, chez des connaissances à Strasbourg pour se roder, puis deux fois chez des inconnus de quartiers populaires de Mulhouse, l’achat du spectacle et la mise en relation étant assurés par des centres sociaux culturels. Une poignée d’autres représentations sont prévues en 2019 à Illzach.

Une pièce très contemporaine

Ce vaudeville raconte comment un mari rentre un soir éméché et avec une nouvelle conquête, alors que sa femme est absorbée par le feuilleton fictif Amour gloire et luxure devant son téléviseur. La pièce dure une heure dans un Français facilement accessible.

Et même si les éléments « du décor un peu kitsch » sont apportés par la petite troupe, Delphine Crubézy apprécie de changer d’appartement à chaque représentation ou presque, car « ce n’est jamais tout à fait le même spectacle ». Aller vers les publics parfois éloignés des salles de théâtre avec des textes contemporains, la petite équipe connait. Elle avait répondu à l’appel à projets « Les sentiers du théâtre » entre Beinheim et Lauterbourg, dans la plaine du Rhin, au nord de l’Alsace. Au programme : co-direction d’un festival, ateliers en milieux scolaires et pour adultes amateurs et enfin création de spectacles. Une aventure qui devait durer trois ans et s’est finalement prolongée deux de plus.

Mais si Projection Privée a intéressé la compagnie, c’est aussi parce que sous couvert d’humour, elle effleure un sujet de société actuel, explique Delphine Crubézy :

« Ce n’est pas encore l’ère des tablettes et des smartphones, et pourtant il y a déjà la question de la dépendance à la fiction et à la vie par procuration. Les trois personnages sont dans une immense solitude et ne peuvent se parler qu’en s’engueulant ou par la télévision, qui tient un rôle important. »

La pièce Projection privée fait venir trois acteurs dans votre salon. (Photo Jean Lucas / Actemo Theâtre)

La pièce Projection privée fait venir trois acteurs dans votre salon. (Photo Jean Lucas / Actemo Theâtre)

Bonnes relations de voisinage culturel

L’Espace K a pour l’instant prévu des représentations vendredi 8 mars, dimanche 31 mars, le week-end du 26 et 27 avril, vendredi 10 et dimanche 12 mai et samedi 15 juin, dans le théâtre à l’occasion de la fête du quartier Gare. « D’autres créneaux peuvent se rajouter », indique la salle de spectacle qui envisage aussi des représentations semi-publiques, par exemple au restaurant de quartier, le Gobelet d’Or.

Le directeur artistique de l’Espace K, Jean-Luc Falbriard, a choisi de programmer cette pièce suite à ses échanges avec la compagnie :

« Nous avons prévu de programmer Actémo après avoir discuté avec Delphine Crubézy de ce que propose sa compagnie, on s’est dit que les spectacles en appartements pourraient être quelque chose à mettre en place dès cette saison dans le cadre de nos actions de médiation culturelle. Elle avait déjà fait des représentations chez des amis communs, mais je n’ai jamais eu le temps d’y assister. Le fait qu’Actémo fasse partie de nos voisins facilite les échanges et fait qu’on est plus à l’écoute. L’une des comédiennes, Violaine-Marine Helmbold, donne des cours chez nous pour les adolescents le lundi soir depuis plusieurs années, déjà lorsqu’on était rue Thiergarten. Le soutien à des compagnies du cru faisait partie du projet artistique présenté pour obtenir l’Espace K. »

Pour accueillir un spectacle chez soi, il suffit d’habiter dans le quartier Laiterie et de contacter l’Espace K, plus précisément son médiateur Régis Harter. Pour ceux qui n’habitent pas le quartier, il ne reste plus qu’à trouver des proches chez qui se faire inviter…

Accueillir un spectacle

Contacter l’Espace K, 10 rue du Hohwald à Strabourg (quartier Laiterie) et Régis Harter au 03 88 22 22 03 ou à mediateur@espace-k.com

L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

Le tout premier urinoir féminin testé au festival Summer Vibration

par Hélène Janovec. 3 407 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Sécheresse dans le Bas-Rhin, l’usage de l’eau restreint

par Hélène Janovec. 4 938 visites. 3 commentaires.

À Gambsheim, un restaurateur sert un menu Affaires à la sauce Zemmour

par Jean-François Gérard. 14 113 visites. 24 commentaires.