Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Politique 

Le conseil unique d’Alsace s’est invité au conseil municipal

par Pierre France.
Publié le 26 mars 2013.
Imprimé le 28 novembre 2021 à 13:05
1 228 visites. 1 commentaire.

Il n’était pas à l’ordre du jour, mais le conseil unique d’Alsace s’est invité lors du conseil municipal de Strasbourg lundi. Entièrement engagée pour le “oui” au référendum du 7 avril, l’opposition UMP et UDI a appuyé sur les divisions au sein de l’exécutif strasbourgeois. Car une partie des élus socialistes sont contre, d’autres sont pour, les écologistes sont pour… Et le maire Roland Ries ? Ce sera “non” ou “blanc”.

Les élus UMP et UDI auraient eu tort de se gêner ! L’occasion d’ouvrir le feu a été donné par la modification du budget, nécessaire pour intégrer les dépenses liées à l’organisation du référendum du 7 avril dans la ville. Adjoint au maire en charge des finances, Alain Fontanel a budgeté 38 500€ juste pour les panneaux d’affichage, et prévoit 50 000€ de dépenses totales, sans compter les dépenses de personnel, estimées à 130 000€ pour la mobilisation de 530 agents.

Dans la majorité, Eric Elkouby, adjoint au maire des quartiers de Koenigshoffen et de la Montagne-Verte et conseiller général, s’est insurgé contre cette dépense qu’il aurait aimé voir payée par Philippe Richert, président du conseil régional, Guy-Dominique Kennel et Charles Buttner, présidents des conseils généraux du Bas-Rhin et du Haut-Rhin, tous trois grands porteurs du projet de fusion de leurs collectivités.

Evidemment, Eric Schultz, dont la formation Europe Ecologie Les Verts soutient le conseil unique d’Alsace, n’a pas pu s’empêcher de lui répondre, provoquant un début de tension entre les deux élus de l’exécutif strasbourgeois. Tension alimentée par les déclarations de Paul Meyer (PS, contre) et de Marc Merger (UDI, pour) qui a demandé au maire de préciser son choix. Roland Ries a répondu “ni oui, ni non”. Bon.

Après une bonne heure de débats, Eric Schultz a tenté une sortie en demandant un rappel au règlement. Refus de Roland Ries. Il faudra encore trente minute pour parvenir au vote :  les six élus du groupe de Robert Grossmann (UMP) ont voté contre, les sept élus du groupe de Fabienne Keller se sont abstenus. Eric Elkouby aussi.

Aller plus loin

Sur Strasbourg.eu : Revoir le conseil municipal du lundi 25 mars

Article actualisé le 27/03/2013 à 12h19
L'AUTEUR
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

À Reichshoffen, l’usine Alstom reprise par l’Espagnol CAF, préféré par les salariés

par Jean-François Gérard. 675 visites. 2 commentaires.

À Kilstett, des hooligans néonazis se battent en plein centre-ville

par Guillaume Krempp. 13 361 visites. 1 commentaire.

Jeudi, une marche contre les violences sexistes et sexuelles

par Maud de Carpentier. 1 001 visites. 2 commentaires.
×