Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Le festival de musique de Strasbourg est annulé
Vigies 

Le festival de musique de Strasbourg est annulé

par Rémi Hattinguais.
Publié le 4 juin 2014.
Imprimé le 17 août 2022 à 18:40
2 635 visites. 8 commentaires.
A LIRE SUR

DNA.FR

(capture d'écran)

(capture d’écran)

Avec ses deux personnages assis sur ce qui ressemble à un tombeau, l’affiche du festival de musique de Strasbourg n’était pas de bon augure. Evénement musical le plus vieux de France, le festival n’aura pas survécu aux erreurs de gestion qui se sont succédées au cours de l’année. Programme surdimensionné par rapport aux moyens de l’association, seulement un quart des billets vendus… Marc-Daniel Roth, responsable des Amis de la musique de Strasbourg, l’association organisatrice, a annoncé dans une interview aux DNA ce mardi 3 juin qu’il devait jeter l’éponge :

« J’ai été contraint de déposer le bilan. Le festival n’aura pas lieu. Poursuivre en dépit du seuil d’alerte que nous avons atteint n’aurait pas été honnête envers nos différents partenaires. »

La Ville a réagi par l’intermédiaire d’Alain Fontanel, premier adjoint au maire, en charge de la culture. Ce dernier s’est montré très critique au vu de ses erreurs commises. L’élu a cependant tenu à préciser que la liquidation de l’association ne signifiait pas la disparition du festival :

 « Il y a un objectif à maintenir : celui d’un festival de musique qui rayonne à l’extérieur. Mais il faut partir sur de nouvelles bases, en prenant compte de la réalité de l’attente des Strasbourgeois. »

Lire l’article complet sur le site des DNA (accès abonnés)

L'AUTEUR
Rémi Hattinguais

En BREF

Retour de la Grande braderie ce samedi : transports gratuits et sécurité renforcée

par Lucie Lefebvre. 1 626 visites. 7 commentaires.

L’association Deaf Rock veut continuer d’accueillir des services civiques

par Pierre France. 864 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Pollution du Rhin après l’incendie d’un centre de tri de déchets industriels

par Nicolas Cossic. 3 472 visites. 2 commentaires.
×