Le Hall des Chars ferme ses portes à la fin de l’année
L'actu 

Le Hall des Chars ferme ses portes à la fin de l’année

L'entrée du Hall des Chars dans le quartier de la Laiterie (Doc remis)

L’entrée du Hall des Chars dans le quartier de la Laiterie (Doc remis)

Le Hall des Chars, espacé dédié aux arts vivants à côté de la salle de concert de la Laiterie, fermera ses portes dès le 31 décembre, après huit ans d’existence. La Friche Laiterie, association qui gère ces locaux l’a annoncé dans un long communiqué :

« Suite aux décisions du premier adjoint au maire, Alain Fontanel et de la Direction de la Culture de la Ville de Strasbourg, la Friche Laiterie ne pourra plus gérer le Hall Des Chars. Nous faisons partie des structures culturelles indépendantes qui ne pourront plus contribuer au développement d’une culture non institutionnelle. »

Les artistes et bénévoles membres de l’association regrettent une vision « trop financière » de la culture,  qui pousse les dirigeants « à juger chaque projet à son coût plutôt qu’à son sens ». Mais l’association est dans la tourmente depuis près de deux ans. En négociations serrées avec la Ville depuis juin pour renouveler son mandat, elle n’est pas parvenue à convaincre Alain Fontanel qu’elle pourrait sortir le Hall des Chars des accusations « d’une culture entre soi. »

L’avenir du site n’est pas encore déterminé. En juillet, une pétition pour que la convention entre la municipalité strasbourgeoise et l’association soit renouvelé avait circulé et recueilli près de 2 000 signatures. La semaine dernière, le festival d’illustration Central Vapeur se déroulait dans cet espace.

L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

Les syndicats des agents de la Région Grand Est dénoncent une « méthode pour supprimer des postes » dans les lycées

par Lola Scandella. 351 visites. 2 commentaires.

Le plan d’un collectif de parents pour pallier le manque d’Atsem en maternelle

par Hélène Janovec. 1 241 visites. 4 commentaires.

Les jardins d’enfants obtiennent un délai de cinq ans pour se transformer

par Hélène Janovec. 464 visites. 2 commentaires.