Le moustique tigre est arrivé à Schiltigheim
L'actu 

Le moustique tigre est arrivé à Schiltigheim

Périmètre d'intervention établi à Schiltigheim (Agence Régionale de Santé)

Périmètre d’intervention établi à Schiltigheim (Agence Régionale de Santé)

La présence du moustique tigre a été confirmée à Schiltigheim, d’après l’agence régionale de santé (ARS). Des pièges ont révélé la présence d’oeufs d’Aedes albopictus dans le quartier des Malteries. Une opération de démoustication sera menée dans la nuit du 25 au 26 août pour éviter la prolifération de ce moustique, possible vecteur de maladies virales comme la dengue ou le chikungunya.

La progression inexorable du moustique tigre depuis le sud de la France a atteint Strasbourg, puisque des larves de cet insecte d’origine asiatique ont été repérées à Schiltigheim selon l’Agence régionale de santé (ARS). Plusieurs opérations de démoustication vont être menées sur un périmètre de 30 hectares (voir la carte plus haut), le 26 août entre 3 et 5 heures du matin.

Des équipes d’agents feront du porte à porte pour identifier et détruire les gîtes larvaires, puis pulvériser un insecticide à partir d’un véhicule ou d’appareils portables.

Rentrer le linge et les jouets

Les personnes habitant dans la zone concernée sont invitées à rester chez elles jusqu’à une heure après l’opération prévue, rentrer le linge, couvrir tout objet ou jouet pouvant être utilisé par des enfants, éloigner ou rentrer les animaux et protéger leurs gamelles et abreuvoirs. L’ARS recommande d’attendre trois jours pour consommer des légumes ou des fruits de leur potager après les avoir lavés.

La circulation sera également limitée pendant les opérations de traitement.

Le moustique tigre est très reconnaissable (Photo ARS)

Le moustique tigre est très reconnaissable (Photo ARS)

Surveillance sur l’ensemble du territoire français

Le moustique tigre, déjà présent dans une vingtaine de départements du sud de la France, fait l’objet d’une surveillance par l’intermédiaire de pièges pondoirs pour éviter sa prolifération en métropole. Pendant sa période d’activité, entre mai et novembre, il peut transmettre le virus de la dengue ou du chikungunya après avoir piqué une personne infectée. Aucun cas de virus n’a cependant été recensé en Alsace.

Compte-tenu de sa dangerosité, l’ARS demande de signaler toute apparition du moustique sur le site www.signalement-moustique.fr.

Ce site permet d’identifier si l’insecte capturé est réellement un moustique tigre. En cas de forte ressemblance, le signalement est transféré à l’opérateur de démoustication qui diligente alors une enquête.

Aller plus loin

Sur le site de l’ARS : tous les détails de l’opération de démoustication.

L'AUTEUR
Clémence Simon
Clémence Simon
Etudiante en master de web journalisme à Metz, je suis stagiaire à la rédaction de Rue89 Strasbourg pour les mois de juillet et août.

En BREF

Fêter le 14 juillet à Strasbourg sans bal populaire ni feu d’artifice

par Alice Ferber. 16 176 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Disparition du poste d’assistant social dans les lycées : « Le gouvernement démolit l’école publique »

par Alice Ferber. 4 169 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

La municipalité abandonne les poursuites contre l’Hôtel de la Rue

par Jean-François Gérard. 2 277 visites. 5 commentaires.