Le parc du Heyritz ouvre totalement ses portes
L'actu 

Le parc du Heyritz ouvre totalement ses portes

actualisé le 08/08/2014 à 09h13

Le ponton de 300 mètres de long pour découvrir "au plus près de l'eau palmipèdes, batraciens, insectes, poissons..." (Photo MM / Rue89 Strasbourg)

Le ponton de 300 mètres de long pour découvrir « au plus près de l’eau palmipèdes, batraciens, insectes, poissons… » (Photo MM / Rue89 Strasbourg)

Après n’avoir été ouvert qu’à moitié depuis février, le parc du Heyritz ouvre totalement ses portes aux Strasbourgeois et visiteurs qui se sont empressés de le découvrir entre deux averses. Sur Instagram, quelques photos postées révèlent l’enthousiasme des badauds.

(Photo Jérémy Buob / Instagram)

(Photo Jérémy Buob / Instagram)

Pour un coût total de 10,8 millions d’euros, incluant tous les aménagements, les collectivités ont souhaité transformer les 8,7 hectares du parc en un lieu de convivialité et de détente au cœur de ces anciennes friches portuaires et industrielles.

La Ville et la CUS (Communauté urbaine de Strasbourg) se sont partagées la maîtrise d’ouvrage quand l’Atelier Villes et paysages, sous la direction d’Emmanuel Moro, s’est penché sur la conception du parc en ayant toujours l’idée de préserver la biodiversité et de favoriser son accessibilité.

« Le parc est sillonné par un réseau de cheminements pour partie éclairés, permettant les liaisons piétons-cyclistes mais aussi des promenades entre les différents points d’intérêt du site (ponton flottant, place de Vologda avec son miroir d’eau, aire de jeux, plaine sportive et gradins…) »

Pièce maîtresse du parc (et star des photos des internautes) : la passerelle, qui permet d’accéder au parc depuis l’Hôpital civil et le quartier Finkwiller.

Pour trouver le parc du Heyritz sur Google Maps : pas évident, leur carte n’est pas encore actualisée. Côté positif : vous pouvez vous promener dans le passé et constater l’état dans lequel le parc était avant travaux. Pour vous aider, nous avons intégré un repère sur une carte.

Voilà un nouvel endroit où venir se détendre sous le soleil, quand il daignera pointer le bout de son nez pour de bon.

(Photo Jérémy Buob / Instagram)

(Photo Jérémy Buob / Instagram)

(Photo marinaes / Instagram)

(Photo marinaes / Instagram)

(Photo Lilia Salmi / Instagram)

(Photo Lilia Salmi / Instagram)

Aller plus loin

Sur Rue89 Strasbourg : Tous nos articles sur le quartier du Heyritz

L'AUTEUR
Lola Ruscio
Lola Ruscio
Stagiaire à Rue89 Strasbourg et étudiante en histoire.

En BREF

Enseignants et parents du collège Twinger déçus par la réponse de l’académie

par Pierre France. 1 831 visites. 3 commentaires.

Menacé d’une expulsion, le squat Bugatti mobilise ses soutiens mardi

par Pierre France. 1 136 visites. 6 commentaires.

La place des Halles évacuée pendant cinq heures mercredi

par Rue89 Strasbourg. 10 808 visites. 7 commentaires.