Les Arts Décos signent la façade de l’usine Sati
L'actu 

Les Arts Décos signent la façade de l’usine Sati

La façade de l'usine Sati dévoile des carrés aux couleurs oscillant entre le noir et l'or (Photo PF / Rue89 Strasbourg / cc)

La façade de l’usine Sati dévoile des carrés aux couleurs oscillant entre le noir et l’or (Photo PF / Rue89 Strasbourg / cc)

Le quartier du Port-du-Rhin à Strasbourg n’est pas connu pour ses attraits touristiques. Mais ça pourrait bientôt changer, si d’autres industriels suivent l’exemple des cafés Sati.

Le torréfacteur strasbourgeois a décidé de confier la décoration de la façade de son usine, située en bordure de la RN4 où passent 30 000 véhicules par jour, aux étudiants de l’école des Arts Décoratifs (qu’il convient maintenant d’appeler de l’affreux nom Haute École des Arts du Rhin).

Sati, en contrebas de la RN4 (doc Google Maps)

Sati, en contrebas de la RN4 (doc Google Maps)

Plusieurs étudiants ont concouru, et c’est finalement Margot Dien et Baudouin Lindas qui ont été retenus par un jury auquel le dirigeant, Nicolas Schulé, n’a pas participé. Les deux étudiants ont proposé un revêtement fait de multiples carrés aux dos d’or, dont un angle flotte au vent (voir ci-dessus), ce qui donne à la façade un léger mouvement permanent.

L’opération aura coûté environ 25 000€ à Sati, dont 4 000€ ont été versés aux étudiants, et 2 500€ aux projets arrivés second et troisième. Appelée « Les Talents Sati », l’entreprise espère renouveler l’expérience l’année prochaine.

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Plus de 3 000 personnes contre la loi de Sécurité globale à Strasbourg

par Pierre France. 3 198 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Fabienne Baas : « On rêve de retirer l’Unité de Valorisation énergétique, mais on en a besoin »

par Guillaume Krempp. 828 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Vigivélo, lancement du dispositif pour retrouver les vélos volés à Strasbourg

par Pierre France. 2 555 visites. 14 commentaires.