Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Les bikers aussi sont happy !
L'actu 

Les bikers aussi sont happy !

par Cécile Becker.
Publié le 4 août 2014.
Imprimé le 01 décembre 2021 à 01:41
3 133 visites. 2 commentaires.
 

Capture d'écran du Facebook de BikingStrasbourg.

Capture d’écran da la page Facebook de BikingStrasbourg.

Après la vidéo HappyStrasbourg – déclinée dans le monde entier -, l’auto-proclamée HappyTeam remet le couvert et propose un nouveau projet autour de BikingStrasbourg.

Petit rappel à ceux qui ont manqué leur première vidéo :

Strasbourg étant incontestablement une ville de cyclistes, leur idée est de tourner une vidéo mettant en avant les Strasbourgeois et leur usage du vélo « convivial et fun ».

Pour arriver à ses fins, l’équipe profite d’un partenariat avec la Ville de Strasbourg, mais aussi du service de location Vél’hop qui leur fournira quelques montures. Ce soutien financier leur permettra de louer le matériel nécessaire au tournage mais aussi de bénéficier d’un soutien logistique. Sur le blog Kapoue, ils présentent le pitch du clip :

« Il s’agira d’un clip d’environ 2 minutes durant lequel on suivra le parcours de 4 strasbourgeois (2 hommes et 2 femmes). Chacun de leur côté, ils emprunteront un chemin pour se rendre au centre ville de Strasbourg. Ces 4 différents parcours seront filmés de plusieurs façons, notamment avec des caméras Go Pro fixées aux vélos. Ces 4 personnages se rejoindront place du Château, à côté de la cathédrale où ils rencontreront avec surprise, un grand nombre de cyclistes autour d’eux telle une fourmilière active et variée de différents cyclistes, type de vélos, âges etc. Le tout symbolisant toute la diversité du monde du vélo sur Strasbourg. »

Le logo de BikingStrasbourg. (Doc remis)

Le logo de BikingStrasbourg. (Doc remis)

HappyTeam recherche donc deux femmes pour interpréter les rôles principaux, mais aussi 100 à 150 figurants pour apparaître dans la scène finale tournée place du Château. Ce tournage aura lieu les 30 et 31 août mais pourra aussi être décalé d’une semaine selon la météo et la disponibilité des figurants. N’hésitez donc pas à prendre contact avec l’équipe, si vous correspondez aux critères suivants :

« Tout d’abord, on recherche deux femmes pour les personnages principaux féminins :
– la première sera une femme senior, active, avec la pêche et de la bonne humeur plein son panier de vélo.
– la seconde, une maman de minimum 25 ans avec un vélo qui transporte habituellement un enfant, toute aussi pétillante et active. (On tournera cette séquence sans enfant)
L’une des deux personnages devra utiliser un Vél’hop qu’on lui fournira. Il nous faudra aussi des figurants pour la scène finale : toutes sortes de vélos, de tenues (correctes bien sur), avec les accessoires qui vont bien (casques, sonnettes, etc…). Vous pouvez venir en famille, entre amis, en couple, comme vous voulez.

Pour candidater pour les rôles de personnages ou de figurant, une seule façon de faire :

Envoyer un mail à bikingstrasbourg@gmail.com avec une photo de vous et votre vélo, nom, prénom, âge, téléphone et mail. L’arrêt des candidatures se fait le 24/08/2014. Vous serez informé par mail si vous êtes retenu(e)s. Merci de ne candidater que si vous etes disponibles aux dates indiquées ci dessus.

ATTENTION : Pour une question d’organisation, vous devez candidater de cette façon que ça soit pour les personnages principaux ou les figurants. Merci d’avance ! »

Une musique originale, pas encore tout à fait sélectionnée (cela dépendra du montage), accompagnera la vidéo. Un soulagement pour ceux qui ne peuvent plus entendre une seule note de la fameuse chanson Happy de Pharrell Williams. La tournure mondiale du projet et les milliers de vidéos publiées avaient agacé de nombreux internautes. Si le projet BikingStrasbourg fait déjà des émules, certains twittos strasbourgeois manifestent leurs réticences :

biking-strasbourg-tweet

 

biking-strasbourg-reactions-twitter

L'AUTEUR
Cécile Becker
Cécile Becker
Journaliste indépendante. Spécialités : nouvelles technologies, culture et société.

En BREF

Un collectif de profs s’organise pour sortir leurs élèves et leurs familles de la rue

par Camille Balzinger. 3 141 visites. 13 commentaires.

À Reichshoffen, l’usine Alstom reprise par l’Espagnol CAF, préféré par les salariés

par Jean-François Gérard. 748 visites. 2 commentaires.

À Kilstett, des hooligans néonazis se battent en plein centre-ville

par Guillaume Krempp. 13 638 visites. 1 commentaire.
×