Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Les éboueurs n’obtiennent pas d’augmentation, ils repartent en grève lundi
L'actu 

Les éboueurs n’obtiennent pas d’augmentation, ils repartent en grève lundi

par Danae Corte.
Publié le 21 avril 2022.
Imprimé le 29 novembre 2022 à 19:09
4 407 visites. 5 commentaires.

Jeudi 21 avril, les éboueurs appuyés par les syndicats minoritaires FO, Sud et Unsa ont été reçus par la direction de l’Eurométropole de Strasbourg. Ils n’ont pas obtenu d’augmentation de salaire pour leur profession. Une grève illimitée est prévue à partir de lundi 25 avril.

« Ils ont essayé de nous endormir », s’énerve jeudi soir David Normand, éboueur et conducteur de camion à l’Eurométropole de Strasbourg. Il sort des négociations qu’il a menées en compagnie des syndicats FO, Unsa et Sud avec le directeur général adjoint en charge de l’accompagnement humain, de la transformation et de l’innovation à l’Eurométropole, Jonathan Bisot-Lefebvre, sur une augmentation des salaires des éboueurs.

Une partie de la flotte des camions collecteurs de la Ville de Strasbourg (Photo Kevin Benoit / Wikimedia commons / cc)

Les éboueurs reprochent des salaires trop faibles à cause du gel du point d’indice des fonctionnaires de catégorie C depuis 2011, dont ils font partie. Une grève lancée mardi et reconduite mercredi avait mobilisé « 95% des agents » selon David Normand : « Sur les 70 camions de ramassage de déchets de l’Eurométropole, seulement cinq sont sortis mercredi ». Les poubelles avaient tout de même été ramassées jeudi, mais uniquement celles du jour même, dans la perspective de négociations avec les élus de l’Eurométropole.

Aucun élu n’a finalement souhaité les recevoir jeudi. Les négociations avec Jonathan Bisot-Lefebvre ont débuté à 14h30 et se sont terminées tard dans l’après-midi. David Normand les résume ainsi :

« Ils nous ont dit qu’ils ne pouvaient rien faire et qu’ils n’avaient pas d’enveloppe prévue pour ça. »

Faute de pouvoir négocier une hausse des salaires, les éboueurs mobilisés annoncent qu’ils ont déposé un nouveau préavis de grève, à partir de lundi 25 avril dès 4h30 du matin et pour une durée « illimitée ». Les agents en grève se rassembleront devant le site de l’Eurométropole rue de la Fédération afin d’envisager les actions à venir.

L'AUTEUR
Danae Corte
Journaliste en alternance.

En BREF

Lancement d’une association pour l’égalité de genre dans la culture samedi

par Pierre France. 497 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Une marche contre les violences sexistes et sexuelles samedi

par Maud de Carpentier. 319 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Manifestation spontanée mercredi contre une conférence anti-avortement au Parlement européen

par Maud de Carpentier. 1 080 visites. 1 commentaire.
×