Les locataires de Hautepierre dans la rue samedi
L'actu 

Les locataires de Hautepierre dans la rue samedi

L’Amicale CNL Hautepierre entend dénoncer les abus passés, présents et à venir des bailleurs sociaux du quartier.

Pour l’amicale CNL Hautepierre, « si l’Etat fait des économies dans son budget, les locataires HLM ne doivent pas en faire les frais ». L’association de locataires des logements sociaux de Hautepierre organise un rassemblement le samedi 25 mai devant la mairie de quartier à partir de 15h pour protester contre la politique d’austérité du gouvernement en matière d’habitat sociale et contre ses répercussions sur les locataires des bailleurs sociaux.

À Hautepierre, mailles refaites mais loyers en hausse (photo JFG / Rue89 Strasbourg)

Pour l’amicale CNL Hautepierre, « si l’État fait des économies dans son budget, les locataires HLM ne doivent pas en faire les frais ». L’association de locataires des logements sociaux de Hautepierre organise un rassemblement le samedi 25 mai devant la mairie de quartier à partir de 15h pour protester contre la politique d’austérité du gouvernement en matière d’habitat sociale et contre ses répercussions sur les locataires des bailleurs sociaux.

La Confédération nationale du Logement (CNL) compte parmi les principales associations de locataires qui siègent aux conseils d’administration des bailleurs sociaux strasbourgeois. Son antenne à Hautepierre est active depuis 2011, et fait surtout l’intermédiaire avec le principal bailleur social du quartier : CUS Habitat. « Depuis qu’on est organisée collectivement, on répond à nos questions et on nous parle autrement », résume la porte-parole de l’amicale Geneviève Manka.

Hausse généralisée des loyers

À travers la manifestation du 25 mai, l’Amicale CNL Hautepierre entend d’abord s’opposer à l’augmentation généralisée des loyers des logements HLM de 1,25% depuis le 1er février (soit 8 euros de plus pour un quatre-pièces) tout comme à la récente hausse des charges des logements du parc de CUS Habitat.

Une qualité de rénovation insuffisante

L’association souhaite également alerter les pouvoirs publics sur la qualité insuffisante selon elle des travaux de la première tranche de rénovation de Hautepierre. Elle exige une meilleure qualité pour le chantier de la deuxième rénovation à venir. Les locataires s’inquiètent, entre autres déconvenues, des problèmes survenus récemment sur les nouveaux balcons des immeubles rénovés de la maille Catherine, non sécurisés et dont l’un s’est tout bonnement effondré. Pour l’Amicale CNL Hautepierre, la sous-traitance des chantiers de rénovation comme des réparations locatives est à l’origine de leur mauvaise qualité, en l’absence de surveillance suffisante de la réalisation des travaux. Elle réclame des chantiers « qui respectent les ouvriers qui y travaillent ».

600 euros de remboursement exigés par famille

Mais avant de se tourner vers le présent et l’avenir de leur habitat social, les locataires entendent surtout revenir sur un contentieux non-soldé du passé. Entre 2011 et 2014, CUS Habitat aurait touché des sommes indues en charges de chauffage et d’eau chaude de la part de ses locataires. Suite à son expertise, l’association exige aujourd’hui le remboursement à chaque foyer locataire d’une somme moyenne de 600 euros pour ce qu’elle estime être des surfacturations. Malgré des alertes depuis plusieurs années, la Confédération nationale du logement n’a jamais entamé de procédure judiciaire pour soutenir son antenne locale dans cette revendication récurrente.

Pour préparer la manifestation, un atelier de confection de pancartes revendicatives a lieu ce mercredi 22 mai à partir de 18h à l’espace associatif de la maison de Hautepierre, dans la maille Catherine.

Y aller

Manifestation des locataires à Hautepierre, samedi 25 mai à 15h, devant la mairie de quartier, 12 place André Maurois (maille Irène, à l’entrée du centre commercial)

L'AUTEUR
Claire Gandanger
Claire Gandanger
Journaliste indépendante Intérêts : société, économie de la culture, vie pratique

En BREF

Épuisées, des mères d’enfants handicapés devant le rectorat pour obtenir de l’aide

par Guillaume Krempp. 9 356 visites. 12 commentaires.

Des riverains obtiennent la fermeture temporaire du Local, bar à concerts de la Krutenau

par Tristan Kopp. 5 373 visites. 15 commentaires.

Venu de l’Ouest, Actu.fr se lance à Strasbourg

par Jean-François Gérard. 1 583 visites. Aucun commentaire pour l'instant.