Les P’tites poules, stars du salon jeunesse Schilick on carnet
Culture 

Les P’tites poules, stars du salon jeunesse Schilick on carnet

actualisé le 18/11/2012 à 20h07

Les P'tites poules, 12 albums jeunesse à succès (Document remis)

C’est un énorme succès de librairie. Avec 1 500 000 exemplaires vendus dans le monde, des traductions dans 17 langues et un dessin animé sur France 5, « Les P’tites poules » du dessinateur Christian Heinrich et du scénariste Christian Jolibois seront les stars du premier salon de l’illustration et du livre de jeunesse, qui se tient ce week-end au Brassin à Schiltigheim.

Les deux Christian, Jolibois et Heinrich, sont co-auteurs des douze albums à destination des 4-9 ans sortis ces douze dernières années. Un par an, auxquels ce sont ajoutés des spin off pour les plus jeunes (2-6 ans) et des « collectors » rassemblant quatre histoires. Dans le premier opus, « La petite poule qui voulait voir la mer », Carméla, une poulette décidée, quitte courageusement son poulailler pour découvrir du monde. Montée à bord d’une des trois caravelles de Christophe Colomb, elle découvre en même temps que la mer, un continent, l’Amérique, et un Pitikok rouge qui devient son amoureux. Revenu en Europe, le couple donne naissance à deux poussins téméraires, Carmen et Carmélito, dont les aventures donnent matière à la poursuite de la série.

Plusieurs ingrédients font le charme et le succès de cette œuvre jeunesse : les bons mots des co-scénaristes, les dessins de Christian Heinrich le Schilikois et le back-ground historique. On se situe toujours dans un « Moyen Age très élastique, du 15ème au 18ème siècle », note ce dernier, qui permet de croiser Christophe Colomb donc, mais aussi Lancelot du lac, Jean de La Fontaine, les frères Montgolfier ou le Chat botté… L’enfant se passionne pour les aventures pittoresques des p’tits poulets pas cuculs pour un sou, le parent lui ne se lasse pas des calembours et des références littéraires.

Extraits du dessin animé adapté de la série Les P’tites poules, diffusé sur France 5

Fort de cette expérience et de celle des salons littéraires régulièrement fréquentés, Christian Heinrich a été contacté il y a un an par le service culturel de la ville de Schiltigheim, désireux de créer un événement autour de l’illustration et du livre jeunesse sous l’impulsion de la librairie Totem.

L’illustrateur est ainsi devenu l’un des organisateurs de ce premier salon Schilick on carnet, qui se tient au Brassin ce week-end. L’occasion de rencontrer une quinzaine d’auteurs pour la jeunesse, parmi lesquels Jolibois bien sûr, mais aussi Véronique Deiss (« Le grand livre du chat assassin ») ou Philippe Matter (« Mini-Loup »), issus pour sept d’entre eux des Arts décos de Strasbourg.

Le créateur des P’tites poules évoque son investissement dans l’organisation du salon

Le programme du 1er salon Schilick on carnet

Y aller

Salon de l’illustration et du livre de jeunesse Schilick on carnet, samedi 17 novembre de 10h à 18h et dimanche 18 de 10h à 17h, au Brassin, 38 rue de Vendenheim à Schiltigheim. Entrée libre.

L'AUTEUR
Marie Marty
Marie Marty
Journaliste indépendante, co-fondatrice de Rue89 Strasbourg. Membre de l'association des Journalistes - écrivains pour la nature et l'écologie.

En BREF

Trois bâtiments bloqués jeudi matin sur le campus

par Thibault Vetter. 3 319 visites. 1 commentaire.

En débat : Quelle place pour le Marché de Noël à Strasbourg ?

par Pierre France. 2 190 visites. 4 commentaires.

Plus de 3 000 personnes ont manifesté pour la deuxième fois contre la réforme des retraites

par Guillaume Krempp. 4 289 visites. 1 commentaire.