Les rappeurs Jul, Lacrim, Gradur et Nekfeu plébiscités par les Strasbourgeois
L'actu 

Les rappeurs Jul, Lacrim, Gradur et Nekfeu plébiscités par les Strasbourgeois

actualisé le 06/08/2015 à 10h04

Spotify dévoile les titres qui ont le plus de succès par rapport aux autres villes du monde.

Spotify dévoile les titres qui ont le plus de succès par rapport aux autres villes du monde.

Le service de la lecture de musique en ligne Spotify publie une carte des chansons qui ont le plus de succès dans « près d’un millier » de villes du monde. Parmi elles, 21 métropoles françaises. On s’est naturellement intéressé à Strasbourg où Jul truste les 3 premières places. Le titre Gros du rappeur marseillais est en tête de la playlist « The sound of Strasbourg » (Le son de Strasbourg).

Étonnamment, il ne  s’agit pas d’un de ses titres des plus connus. Il n’a pas été sorti en single et aucun clip n’a été tourné. Longtemps, le rappeur parisien Nekfeu (lire son portrait dans Libération) le talonnait, mais a reculé lors d’une mise à jour récente. Des titres de Part-Time friends et Dan Black, Youssoupha, Lacrim, Gradur et Maître Gims complètent le haut de la hiérarchie.

Jul – Gros

Le rap, comme dans beaucoup de villes françaises, se distingue. Dans le Top 20, les seuls titres qui ne sont pas du hip hop sont étrangers : Summertime Burns de Part-Time friends et Dan Black, Doors To Heaven de Shake Shake Go, Come de Jain et Dissolve de Daniel John.

Attention, il ne s’agit pas des titres qui totalisent le plus d’écoutes, mais ceux les plus joués par rapport aux autres villes. Une carte en 2014 montrait qu’il y avait peu de différences entre les villes françaises, les tubes du moment étant les plus sollicités. En France, c’est Lean On du collectif Major Lazer qui est le plus écouté comme dans beaucoup de pays d’Europe de l’ouest et dans le monde.

Spotify, c’est quoi ?

Spotify permet d’écouter de la musique en ligne, sur son ordinateur ou son téléphone portable via internet. Il existe une version gratuite, où les morceaux sont joués au hasard selon les goûts de l’utilisateur et une version payante (9,99€/mois en France) sans pub et qui permet de choisir n’importe quel titre disponible à n’importe quel moment. Il est aussi possible de sauvergarder ses chansons pour les écouter sans être connecté.

Leader mondial, la société suédoise revendique plus de 68 millions d’utilisateurs dont un quart d’abonnés et 550 000 en France. L’arrivée du service similaire Apple Music depuis juin, apporte une nouvelle concurrence. Le service a aussi connu des polémiques concernant la rémunération des artistes. La chanteuse britannique Tailor Swift a, par exemple, retiré ses titres de la plateforme pour protester contre ces pratiques. La compagnie suédoise rétorque qu’elle reverse 70% de son chiffre d’affaire aux musiciens, mais que les maisons de disques se servent allègrement.

Et en ALCA ?

À Reims, la pop-rock française de Berthet, la techno de Freedomatic ou les douces chansons françaises de Dana Kern se distinguent dans le Top 10. À Metz, Nekfeu et Lacrim se partagent les six premières places, tandis qu’à Nancy, Nekfeu s’accapare le podium, suivi par la marseillaise Marina Kaye qui chante en anglais et BigFlo & Oli.  Parmi les grandes villes, c’est à Paris que l’on trouve le moins de hip-hop. Ces playlists localisées sont mises à jour toutes les deux semaines d’après Spotify.

L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

Un camp d’une soixantaine de sans-abris aux Canonniers, à l’entrée du Neuhof

par Jean-François Gérard. 1 259 visites. 2 commentaires.

Stade de la Meinau : 100 millions et 4 000 places de plus pour le grand public

par Jean-François Gérard. 1 558 visites. 7 commentaires.

Dimanche, rassemblement « pour une autre politique migratoire » pendant les portes ouvertes du Parlement européen

par Cassandre Leray. 410 visites. 1 commentaire.