Les rendez-vous du thalweg
Jenseits - De l'autre côté
Ethno-blog : nos horizons s'ouvrent vers l'Est. C'est vrai, des Strasbourgeois vont acheter à Kehl leurs cigarettes, leurs légumes bio ou leur papier toilette. Il semble même qu'ils soient de plus en plus nombreux à y investir dans l'immobilier. Mais au-delà des enseignes low-cost et des mètres carrés aux tarifs avantageux de la petite ville frontalière, qui diable connait l'Ortenau, versant badois de l'Eurodistrict, territoire à la population équivalente à celle de la CUS, mais six fois plus étendu ? C'est dans un esprit résolument prosélyte que ce blog veut faire voir cet "autre côté" du Rhin, ses hauts et bas-lieux, ses personnages, ses événements, ses faits divers, ses habitudes, ses modes de vie... Une terra incognita à explorer, à pied, à vélo, à la rame ou avec un Regio Ticket...
blogs  Jenseits - De l'autre côté 

Les rendez-vous du thalweg

Serments d’amour éternel, manifestations d’amitié entre les peuples, apéros improvisés, rencontres officielles au sommet : la plateforme centrale qui relie les deux tabliers de la passerelle Marc Mimram offre une scène idéale à toutes sortes de représentations…

La plateforme marque l’exacte limite entre la France et l’Allemagne. Mais aucun douanier visible ne veille sur ce bout de frontière très light. Quand on est tout là-haut, en surplomb du thalweg du Rhin, quand l’on sent le pont suspendu bouger doucement au passage d’une péniche, que l’on est, cheveux au vent, face aux flots et à l’Histoire… la tentation du symbolique deviendrait-elle irrésistible ? Franchie comme si de rien n’était par les piétons et les cyclistes du dimanche, la plateforme est devenue aussi un espace privilégié pour des rituels variés, voire pour y tenter quelques expériences se voulant hors du commun.

En suspens, dans l'entre-deux... (photo M.N.)

On y a vu et entendu s’époumoner des chorales, dont les voix s’égaillaient des deux côtés de la frontière, sopranes et barytons en Allemagne, alti et ténors en France… C’est sur cette plateforme-frontière également qu’a été convoquée, le 1er mai 2007, la première édition (un prototype, en quelque sorte) d’une longue série d’apéros sauvages (et néanmoins parfaitement pacifiques). Le modèle ayant fait ses preuves, ses adeptes continuent aujourd’hui à trinquer régulièrement dans des lieux improbables, des deux côtés du Rhin.

Autre péripétie, mais nettement plus policée : le 4 avril 2009, lors du sommet de l’OTAN, la plateforme a servi de décor sur-mesure à la photographie de 25 chefs d’Etat rassemblés par la chancelière allemande… Au milieu du pont se tiennent aussi les goûters mensuels et participatifs de Garten//Jardin. Une véritable institution : depuis 2005, chaque premier mercredi du mois à 16h, qu’il pleuve ou qu’il neige, cette association invite tout le monde au « Café/Kuchen », chacun apportant quelque chose à boire et à manger, les mouettes se partageant les miettes…

Quant aux couples d’amoureux de tous âges, le sommet de la passerelle semble être une source d’inspiration tout particulièrement propice à leurs promesses : il n’y a qu’à voir avec quelle emphase ils jettent par dessus bord, dans les flots du «grand fleuve rapide et frémissant et portant dans ses lames grisâtres une tempête éternelle » (Gérard de Nerval), les clés de cadenas qu’ils ont, ensemble, accrochés de manière irréversible à la rambarde du pont.

 

Voir tous les articles de ce blog
L'AUTEUR
myriam
myriam
Journ. indépendante. Sujets de prédilection : sciences, histoire, travail, voyages (qu'ils soient au bout du monde ou au coin de la rue)… Et, de façon générale, les gens, dans toutes leurs dimensions !!!

En BREF

Chutes à République !

par piet. 3 966 visites. 3 commentaires.

Lahti supplante Strasbourg pour la « capitale verte européenne 2021 »

par Rue89 Strasbourg. 1 200 visites. 11 commentaires.

Ce week-end, la rue du Jeu-des-Enfants devient la rue Alain Bashung

par Hélène Janovec. 1 744 visites. 4 commentaires.