L'actu 

Le personnel des urgences de l’hôpital appelle à l’aide

Dans un appel diffusé sur le web et dans les réseaux sociaux titré « Des moyens pour mieux soigner ; Des conditions de travail dignes », des médecins, des infirmiers, des membres du personnel administratif et paramédical des services d’urgences des Hôpitaux universitaires de Strasbourg, appellent à l’aide et souhaitent faire connaître les conditions d’accueil actuelles des patients.

Les signataires, dont le praticien hospitalier et membre de l’AMUF Syamak Agha-Babaei, par ailleurs le conseiller municipal PS de Strasbourg, précisent que « la durée de passage des patients aux urgences excède les huit heures » et que « tous les jours les couloirs sont remplis de brancards d’où gémissent des patients âgés en demande de soins. » Cette situation est évidemment éprouvante pour le personnel, à 80% renouvelé depuis 2008. Les auteurs de l’appel accusent aussi les services d’urgence des deux cliniques privées de Strasbourg de « sélectionner » les patients les plus simples à gérer, tandis que les personnes en fin de vie, ou aux pathologies multiples et complexes, seraient laissées à l’hôpital public.

Le personnel soignant appelle les citoyens à prendre conscience de la dégradation de leurs conditions de soins et de travail et l’Agence régionale de santé (ARS) à faire en sorte que la charge soit mieux partagée entre les hôpitaux publics et les cliniques privées. Les signataire demandent donc « l’octroi de moyens humains et matériels : embauche de personnels administratifs, paramédicaux et médicaux ».

Le collectif des personnels administratif, paramédical et médical des urgences des hôpitaux universitaires de Strasbourg compte une soixantaine de personnes.

Voir l’appel complet

 

Aller plus loin

Sur Rue89 Strasbourg : Les urgences de l’hôpital, malades de longue durée

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Mobilités : l’usage de la voiture toujours en recul à Strasbourg

par Pierre France. 1 959 visites. 18 commentaires.

Strasbourg compte bannir les plus vieux diesel dès 2021

par Jean-François Gérard. 3 396 visites. 27 commentaires.

Épuisées, des mères d’enfants handicapés devant le rectorat pour obtenir de l’aide

par Guillaume Krempp. 10 900 visites. 15 commentaires.