L'actu 

L’opposition juge « stigmatisants » les nouveaux noms de rues à Hautepierre

« Allée du Petit Prince, Parc du Chat Perché, Chemin Robin des Bois, Parc Sinbad, Chemin Peter Pan, Square Gribouille, Chemin Cadichon… » Dans un communiqué, le groupe d’opposition municipale « Strasbourg au centre » s’indigne du choix de nouveaux noms pour certaines rues à Hautepierre, « qui affaiblit et stigmatise » ce quartier populaire. Bornia Tarall, conseillère municipale, écrit :

« Nous sommes aujourd’hui profondément inquiets des choix retenus pour les nouvelles dénominations de rue dans les mailles Jacqueline, Catherine et Karine. Alors que celles-ci, décidées dans le cadre du PRU, devaient contribuer à changer le regard extérieur sur ces quartiers et permettre des recherches d’emploi facilitées par le remplacement d’adresses considéréescomme stigmatisantes, les nouvelles dénominations de rue sont de nature à encore davantage faire de Hautepierre un quartier à part.

(…) Nous avions regretté le refus du Maire d’implanter de grandes administrations comme CUS Habitat dont le nouveau siège coûtera 18M d’euros. Nous nous étions émus que l’Adjoint de quartier définisse comme priorité pour Hautepierre la construction d’un practice de Golf. Nous déplorons aujourd’hui que dans l’intérêt général, la collectivité n’ait pas donné un cadre plus respectueux de l’intérêt de tous les riverains de ces voiries à la procédure de dénomination des rues. »

Un débat devrait être engagé sur le sujet lors du conseil municipal de lundi prochain.

Tags
L'AUTEUR
Marie Marty
Marie Marty
Journaliste indépendante, co-fondatrice de Rue89 Strasbourg. Membre de l'association des Journalistes - écrivains pour la nature et l'écologie.

En BREF

Un an du 11-Décembre, les commémorations prévues mercredi

par Rue89 Strasbourg. 2 134 visites. 1 commentaire.

Manifestation déclarée le jour, sauvage la nuit

par Guillaume Krempp. 3 234 visites. 4 commentaires.

Environ 10 000 personnes défilent contre la réforme des retraites

par Rue89 Strasbourg. 7 146 visites. 6 commentaires.