Tribune : après un nez de tram, pourrait-on voter pour les projets importants ?
Tribune 

Tribune : après un nez de tram, pourrait-on voter pour les projets importants ?

actualisé le 07/11/2014 à 10h54

Vote (Photo Kodak Views / Flickr / cc)

Vote (Photo Kodak Views / Flickr / cc)

Emmanuel Jacob, blogueur de la Robertsau et sur Rue89 Strasbourg, aimerait que l’expérience acquise lors des consultations Internet utilisées par la CTS pour choisir la forme du nez des futures rames de tramways ou les couleurs des futurs bus soit employée pour des projets plus essentiels.

TribuneChanceux que nous sommes à Strasbourg. On a pu voter pour choisir l’avant des futurs tramways de la CTS et puisqu’à Strasbourg, nous ne sommes qu’audace, c’est maintenant la décoration de nouveaux bus qui va être soumise aux clics des internautes… Et pan ! Les Suisses et leurs votations n’ont qu’à bien se tenir ! On ne plaisante pas avec les consultations à Strasbourg.

Mais il ne faudrait surtout pas freiner cette frénésie et au contraire l’encourager. Et puisque maintenant le processus semble fonctionner, je ne vois aucune raison pour ne pas consulter les Strasbourgeois – et les Robertsauviens en particulier – sur de nombreux sujets autrement moins futiles que la forme d’un nez ou la couleur d’une porte.

On peut commencer doucement par une consultation sur une piste cyclable, une zone de partage ou une zone bleue rue Boecklin, rue Mélanie et route de la Wantzenau. Il semble y avoir une demande, le Blog de la Robertsau s’en est fait souvent l’écho et un triste événement récent nous en démontre l’absolue nécessité.

Les sujets pour des consultations ne manquent pas

Puisque l’on aime faire des sondages sur les trams, pour rester dans le sujet, on pourrait poser la question du tracé et du terminus du Tram E. Vers la gare ? Mélanie ? Escale ou plus loin ? Celui-là, je suis sûr de son succès.

Les habitants du Wacken et ceux de la Robertsau seraient particulièrement heureux de participer à une consultation en ligne sur le Parc des expositions et sur le quartier d’affaires. Il m’a semblé entendre de nombreuses voix et arguments contre ces projets pharaoniques.

Pour la bonne bouche, le Port aux pétroles, on le déménage ou pas ? La géothermie profonde dans un secteur de risques technologiques, on la fait ou on ne la fait pas ?  Voilà un sondage qui passionnerait à n’en pas douter.

Une extension de la démocratie locale

J’ai une petite tendresse pour l’avenir, sombre hélas pour l’instant, du foyer St Louis. Une petite consultation sur la transformation patrimoniale du centre de la Robertsau offrirait, j’en suis persuadé, de nombreuses idées passionnantes à la discussion et à la réflexion publique.

À l’échelle de la ville, les sujets ne manquent pas, mais une consultation sur le GCO fait partie des musts, et ne pas la faire serait une faute de goût.

À l’heure où la ville lance des conseils de quartier nouvelle formule, à la démocratie enrichie et encore meilleure, je suis particulièrement impatient à prendre au mot les élus strasbourgeois. Vous aimez les consultations ? Nous aussi. Alors aux actes maintenant.

Emmanuel Jacob

L'AUTEUR
Tribune
Tribune
Je suis une tribune, l'auteur de cette contribution est indiqué dans l'article.

En BREF

La Poste à pourvoir

par piet. 1 462 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Nouveau suicide d’un technicien aux Dernières Nouvelles d’Alsace

par Jean-François Gérard. 11 498 visites. 3 commentaires.

Marche aux flambeaux des Gilets jaunes mardi

par Pierre France. 1 368 visites. Aucun commentaire pour l'instant.