Robert Herrmann en a marre qu’on nomme le président de l’Eurométropole pour « résoudre des conflits politiques »
Édition abonnés  Politique 

Robert Herrmann en a marre qu’on nomme le président de l’Eurométropole pour « résoudre des conflits politiques »

actualisé le 17/01/2018 à 14h35

Dans la perspective des élections municipales de 2020, Robert Herrmann, président (PS) de l'Eurométropole de Strasbourg, a indiqué qu'il était préférable de cumuler les mandats de maire d'une ville centrale et de président de l'agglomération.
Il est bien tôt pour avoir toutes les cartes pour les élections municipales de 2020. Mais 2018, année libérée de toute élection, va permettre à chacun de se positionner, ou non, dans cette perspective.
Comme dans d'autres métropoles . . .

Ce contenu est réservé aux abonnés

L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

La Poste à pourvoir

par piet. 1 464 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Nouveau suicide d’un technicien aux Dernières Nouvelles d’Alsace

par Jean-François Gérard. 11 499 visites. 3 commentaires.

Marche aux flambeaux des Gilets jaunes mardi

par Pierre France. 1 368 visites. Aucun commentaire pour l'instant.