La Maison Bleue devient une nouvelle salle de concerts
Culture 

La Maison Bleue devient une nouvelle salle de concerts

actualisé le 20/09/2019 à 11h30

Adossée au Neudorf, la Maison Bleue s’est transformée durant l’été. Ces locaux de répétition peuvent désormais accueillir des concerts publics avec une jauge de 300 personnes. Axée sur le rock et le metal, la Maison Bleue dévoile sa première saison le 19 septembre.

Pour ses 20 ans, l’association Dirty 8 s’offre un beau cadeau : une salle de concerts pour 300 personnes. L’inauguration de ce nouveau lieu de la scène strasbourgeoise est prévue le 19 septembre (voir ci-dessous).

Dirty 8, c’était déjà un label de rock velu et depuis 2005, l’association gérait aussi des locaux de répétition, dans une maison nichée au fond du Neudorf, rue de Guebwiller. Les murs de cette maison étaient peints d’un bleu lavasse, elle a hérité du surnom « La Maison Bleue ».

Le bleu lavasse a été remplacé par un bleu… plus affirmé (vidéo Facebook)

Bien qu’elle soit peuplée de cheveux longs, ce n’est pas tout à fait le même genre que ceux décrits par Maxime Le Forestier, comme Erik, permanent de l’association, et qui décrit le projet :

« La salle nous a longtemps servi d’entrepôt pour le matériel, puis elle est devenue un bar pour les musiciens qui venaient répéter. Avec le temps, ce salon a été de plus en plus accueillant, si bien qu’on a pu y organiser de plus en plus souvent des concerts privés. »

Jauge de 300 personnes : 300 000€

Cinq ans plus tard, il était temps de franchir le pas : devenir une vraie salle de concerts, capable d’accueillir 300 personnes. Mais les normes de sécurité en France sont drastiques pour les établissements recevant du public, l’association a dû dépenser 300 000€, dont un tiers de subventions, pour… tout changer.

Érik est permanent chez Dirty 8, il s’occupera d’une partie de la programmation de la Maison Bleue et de la communication (Photo PF/ Rue89 Strasbourg / cc)

Erik fait le tour du propriétaire :

« On a cassé les cloisons, désamianté les plafonds, refait l’électricité, l’aération, repeint l’intérieur et l’extérieur et cette fois, on a utilisé un beau bleu profond. On a mis la scène à un bout de la salle, le bar à l’autre et évidemment, transformé les entrées et les sorties avec des sas et des rampes pour les handicapés. On ne pensait pas qu’on devrait aussi remettre aux normes les studios de répétition… »

Des travaux infinis…

Mais si ! Les normes de sécurité ne souffrent d’aucune exception et l’association a dû refaire également tous les accès du sous-sol. Erik pense que si l’ampleur exacte des travaux à mener avait été connue, l’association ne se serait peut-être pas lancée dans ce chantier… Début septembre et après huit semaines, il restait encore beaucoup de travaux à terminer. Il rassure néanmoins :

« On a gardé l’aspect brut des lieux, même si tout est aux normes, ce sera quand même une salle de rock ! Il y fera chaud et ce ne sera pas un drame s’il y a de la bière par terre. En revanche, les murs ne ruisselleront plus de sueur, on pourra même organiser des concerts l’été ! »

Le bar à l’arrière, la scène à l’avant… Tout va bien. (document Atelier d’Architectes CNB)

La première saison de la Maison Bleue démarre en fanfare, dès le 19 septembre avec une soirée d’inauguration et une trentaine de dates prévues au cours du trimestre ! Dirty 8 s’offre même la venue de Phil Campbell, le guitariste de Motörhead, le 22 septembre, histoire d’inscrire de bonnes vibes dans les murs de cette nouvelle salle.

« Entre le Molo et la Laiterie »

L’objectif est de tenir un rythme de deux productions par mois plus les propositions, selon Erik :

« On va installer notre salle entre le Molodoï et la Laiterie, avec des concerts pour des groupes qui tournent mais qui peuvent avoir du mal à trouver un lieu à Strasbourg pour jouer, parce qu’ils sont sur des genres musicaux particuliers. »

La Maison Bleue installe sa programmation dans la tradition du label Dirty 8 : entre rock et metal avec tout l’univers autour (grind-core, punk…). La Maison Bleue abritera également des événements, comme un vide-dressing solidaire le dimanche 29 septembre et des spectacles, comme Black Polaroid, du « cabaret métanormal », le 14 décembre.

En outre, le bar sera ouvert en journée : de 10h à 18h du lundi au vendredi, jusqu’à 18h les samedis s’il n’y a pas de concert et de 14h à 20h les dimanches. Une aubaine dans ce coin du Neudorf, un peu en dehors des radars.

Y aller

Soirée d’inauguration de la Maison Bleue, jeudi 19 septembre à partir de 20h au 3, rue de Guebwiller, Strasbourg – Neudorf. Entrée gratuite. Voir sur Facebook.

Aller plus loin

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Un séisme secoue Strasbourg, Fonroche dément en être à l’origine

par Pierre France. 8 065 visites. 32 commentaires.

Harcèlement : Le procès de l’ex-directeur de la Maison des associations reporté en mars

par Pierre France. 978 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Avec la Vélorution dimanche, le collectif compte peser sur les municipales

par Jean-François Gérard. 1 419 visites. 8 commentaires.